Google+ Followers

Vidéos par François de Siebenthal sur youtube, dailymotion ou https://vimeo.com/136794177

Loading...

Google+ Badge

dimanche 24 août 2008

Des dioxines dans nos ordinateurs et nos portables.

Guiyu, champion mondial de la toxicité

À peine arrivée à Guiyu, municipalité du sud de la Chine, je sens le poison. Dans ce village de 200 000 habitants, l'air tropical du sud ne berce pas. Il frappe. Partout autour de moi, des débris jonchent le sol. Avec des noms connus : Epson, HP, Dell, Microsoft, Nokia...

Je suis au milieu d'un village chinois enseveli sous les déchets électroniques, des déchets de chez nous... Selon la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, un produit toxique a le potentiel d'affecter la santé lorsque sa présence est suffisante dans l'environnement pour causer des effets. Par cette définition, les déchets électroniques ne sont pas considérés comme toxiques. Le Canada exporte des conteneurs remplis d'ordinateurs et de téléphones cellulaires désuets en toute légalité. D'ici 2010, les foyers et les entreprises du Canada auront produit plus de 400 000 tonnes de ces déchets.

Respirer à s'empoisonner

Les toxicologues s'intéressent aux records mondiaux de Guiyu, devenu un laboratoire à ciel ouvert. Les cours à l'école du village doivent parfois être suspendus, quand l'odeur devient insupportable.

Selon la revue Environmental Science and Technology, le taux de plomb et de cuivre sur les routes autour de Guiyu atteint un sommet : 300 fois plus élevé que le site contrôle à 8 km du village. L'air rend malade, ça ne fait aucun doute. Deux heures après notre arrivée, mon interprète et moi souffrons d'une sévère migraine et de nausées.

Un peu étourdie, je rencontre Wei Peng, un fils de pêcheur de 18 ans. Depuis deux ans, son entreprise recycle des produits électroniques. Il travaille entre huit et dix heures par jour, sept jours par semaine.

Sans protection et chaussés de sandales, Wei Peng et ses trois employés séparent les matériaux : cuivre, aluminium, composantes plastiques, circuits électroniques imprimés. Lorsque Wei Peng ne connaît pas le plastique, il le brûle et sent les vapeurs qui s'en dégagent pour reconnaître les composantes. « Lorsque ça fait longtemps qu'on fait ce métier, on n'a plus besoin de brûler les matériaux pour les reconnaître. Mais tous les travailleurs doivent au départ apprendre à détecter l'odeur des plastiques brûlés. » Wei Peng sait que cette pratique lui vaudra des problèmes de santé à long terme. Mais selon lui, c'est mieux de mourir en travaillant que de mourir de faim...

La majorité des familles de Guiyu travaillent dans le recyclage de l'électronique. Nos appareils contiennent des produits chimiques retardant la propagation des flammes. Or, une étude de l'Académie chinoise des Sciences de Guangzhou et de l'Université Lancaster en Angleterre révèle que ces produits chimiques, les éthers diphényliques polybromés (EDPB), se retrouvent dans le sang des habitants de Guiyu, à un taux jusqu'à 200 fois plus élevé que dans le sang des travailleurs industriels. Ces produits ignifuges n'existent pas à l'état naturel, mais se retrouvent dans de nombreux produits de consommation, dont les boîtiers d'ordinateurs et de téléviseurs.

Chauffés, les EDPB se transforment en dioxines. Elles sont présentes à Guiyu à des niveaux jamais retrouvés dans l'air ambiant à travers le monde, conclut une étude publiée en août 2007 dans le magazine Environnemental Science & Technology. Les mêmes dioxines qui ont empoisonné Viktor Iouchtchenko, président ukrainien, lors de la Révolution Orange en 2004. Il a été malade, hospitalisé, et est à risque de cancer.

Manger à en mourir

Je me promène à Guiyu depuis quelques heures. Les maux de tête et de ventre me font souffrir. Manger un peu me ferait peut-être du bien? Près de l'abri de Wei Peng, une dame vend des oranges, couvertes d'une poussière grise et opaque... Les habitants de Guiyu s'en régalent. Dans les champs, où l'on brûle les parties inutiles qui dégagent une épaisse fumée noire, on cultive aussi les aliments.

Une étude publiée dans la revue Chemosphere en avril 2008 révèle que le riz dépasse les normes de toxicité internationales. Rien qu'avec cet aliment, les habitants ingèrent leur consommation maximale quotidienne de plomb recommandée par l'Organisation mondiale de la santé. Pour le mercure et l'arsenic, la norme maximum n'est pas atteinte chaque jour, mais ces métaux lourds s'accumulent dans l'organisme.

L'eau de la mort...

Je longe une rivière, presque à sec. Des amoncellements de plastique ornent les rives de Liangjiang, la rivière d'eau noire qui coule au village. Wei Peng, poli et heureux d'accueillir une étrangère dans sa demeure, m'offre du thé. Et si l'eau provenait de la rivière? Du bout des lèvres, mon interprète et moi acceptons par politesse le thé de Wei Peng.

Des analyses faites par Greenpeace en 2001 autour de Guiyu révèlent que des substances chimiques toxiques comme le mercure, le plomb et les dioxines se retrouvent aussi dans l'eau de la rivière, noircie par les activités de recyclage.

Plusieurs villageois ignorent que l'eau est impropre à la consommation. Ils croient simplement qu'en la faisant bouillir, elle pourra être consommée sans danger.

Conséquences déjà visibles

Depuis quelques années, des problèmes de santé commencent à se manifester dans la communauté : problèmes respiratoires, saignements de nez et maux de tête fréquents; certains développent de l'anémie et même la leucémie.

« Plus de 80 % des enfants dépassent la concentration de plomb maximale selon l'Organisation mondiale de la santé », explique Yun Lai, coordonnateur de la campagne Anti-Toxicité pour Greenpeace Chine, en citant une recherche du collège médical de l'Université de Shantou.

Sachant l'impact des déchets électroniques sur la santé, plusieurs lois chinoises interdisent l'importation de déchets dangereux. Par contre, les autorités locales semblent ignorer cette industrie du recyclage, car elle permet à des villages entiers de s'enrichir et fait rouler l'économie. Depuis que Greenpeace et d'autres organisations tentent de sensibiliser le gouvernement chinois, c'est la loi du silence. Les travailleurs ne veulent pas perdre leurs revenus.

L'exportation de produits électroniques continuera vers les pays émergents. La corruption des gouvernements locaux permet ce genre de commerce. En Chine, il suffirait de coller un billet de 100 $ américain à l'intérieur du conteneur pour que celui-ci soit accepté dans le port même si les lois chinoises empêchent l'importation de tels produits.

 
Mariève Paradis

Guiyu, champion mondial de la toxicité
Agence Science-Presse - Montréal,Québec,Canada
Chauffés, les EDPB se transforment en dioxines. Elles sont présentes à Guiyu à des niveaux jamais retrouvés dans l'air ambiant à travers le monde, ...
 




--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

mardi 19 août 2008

Révélations suisses par M. Burdet, résumé...Une base de données à ce jour (08.2008) de plus de 16'000 sociétés

Révélations suisses par M. Burdet, résumé...

Une base de données à ce jour (08.2008) de plus de 16'000 sociétés démontre incontestablement comment le crime économique organisé, avec la complicité du crime judiciaire, ont pris le contrôle de fleurons de l'économie, et comment ils créent artificiellement des crises économiques pour faire disparaître des sociétés
(Swissair - Sabena - Alusuisse - Winterthur - etc... bientôt UBS ?) pour blanchir des milliards de francs..

voir www.burdet.info

Rolex, la pointe d'un iceberg de $ qui vont couler comme le Titanic ?...

--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Violences judiciaires...Affaire Ferraye, M. Burdet sous menaces. Censure politique des sites de l'appel au peuple et de googleswiss.com

Urgent, message à diffuser largement tout-de-suite. le monde est déjà meilleur grâce à vous.

Dictature sournoise ou démocrature à la suisse...La dernière ligne de la convocation suggère une "folie" soviétique du résistant "condamné" pour ses actions de lutte contre les corruptions aggravées du système.

Ils ont déclaré MM. Ferraye et Conus fous sans même les examiner. Ils veulent faire la même chose en "examinant"  M. Burdet.

Nous vivons dans un monde de fous dirigé par les plus remarquables d'entre eux.

fds

Message de M. Burdet.

Bonjour Monsieur,

Plusieurs Providers censurent désormais googleswiss.com.

Vous trouverez des informations sur cette censure sur www.burdet.info (lien censure)

....

Je vous rappelle que pour le reste du monde, le Site www.googleswiss.com reste accessible normalement.

Nouvelle Dictature après avoir été la plus vieille Démocratie du Monde, la Suisse prend exemple aujourd'hui sur le Gouvernement Chinois pour juguler la dénonciation de sa corruption et les escroqueries que les milieux politiques cautionnent.

Meilleures salutations

M.-E. Burdet


P.S.: Vous pouvez faire suivre l'information à qui de droit.








Mise à jour
18.08.2008
Ordre incarcération





 




Censure

Incarcération

Pétition

Pièces en ligne

Chaque jour de nouvelles pièces mises en ligne.

Etat de santé

Escroquerie des Royalties de Joseph FERRAYE

Communiqué de
Presse

Autres links :


Googleswiss.com

Le vote électronique met en danger la Démocratie

Franc-Maçonnerie

Stop à la Censure de l'Information Débloquez votre PC

Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
  Site Officiel de Marc-Etienne BURDET
Attention à la désinformation fournie sur les Sites détracteurs...




Marc-Etienne BURDET
1400 Yverdon-les-Bains

Nouvelle incarcération ordonnée aux Etablissements de la Plaine de l'Orbe...



J'ai refusé de me présenter à la convocation précitée de mon propre gré et tout intervenant qui contribuera d'une quelconque manière à

mon incarcération ou à ma détention, à l'instar de sa hiérarchie, sera poursuivi en temps opportun en dommages et intérêts et compte tenu des enjeux financiers, la facture va être salée ! Le moment est venu que les fonctionnaires assermentés prennent conscience que quand ils obéissent à des ORDRES DEBILES donnés par des CRIMINELS, ils deviennent complices de ces derniers.

De plus, tant les autorités judiciaires que politiques, n'ont pas répondu à ce jour, à ma demande d'effet suspensif du 11 juillet 2008.

Le Tribunal Fédéral, instance nationale suprême du Crime Judiciaire suisse, a rejeté mon recours du 1er octobre 2007, démontrant ainsi clairement que l'Etat de Droit n'est qu'une chimère en Suisse et que le "pouvoir" judiciaire est aujourd'hui sous contrôle de la secte luciférienne des FRANC-MACONS. Dès lors, nos procès arbitraires ne découlent plus que de l'application de la Constitution franc-maçonne à l'encontre de l'application des Lois édictées par le Législateur...

Comme on peut le voir dans les pièces en ligne, j'ai transmis un recours à la Cour Européenne des Droits de l'Homme (CEDH) à Strasbourg, en date du
26 février 2008
, soit il y a maintenant près de 6 mois...

Bien que les violations des Droits de l'Homme commises dans les deux recours précités soient évidentes, la CEDH n'a toujours pas statué et laisse ainsi toute liberté au Crime Judiciaire Suisse d'appliquer ses mesures totalitaires.

De là à penser que la CEDH est complice des crimes de la secte luciférienne Franc-maçonne, alias Pouvoir Judiciaire Suisse, il n'y a qu'un pas à franchir qui ne fait dès lors plus aucun doute.

Sous couvert d'autorité supérieur de contrôle de la "justice européenne, la CEDH semble n'être en fait qu'un rempart supplémentaire mis en place par le crime judiciaire au niveau européen, pour mieux préserver les intérêts d'une secte franc-maçonne financée par les pouvoirs publics et dont le seul objectif est de prendre le contrôle de l'économie au détriment des populations.

Il est vrai que le laxisme et la soumission des populations naïves qui gobent toutes les couleuvres que leurs font avaler des pouvoirs politiques de plus en plus dégénérés, facilitent grandement cette évolution aberrante et l'esclavagisme toujours plus étendu des Peuples européens !

Ce n'est qu'à partir du moment où l'égoïsme de chacun à regarder et à laisser faire touchera finalement ceux-là même qui auront préféré ne pas réagir pour préserver leurs acquis, qu'un électrochoc se produira, mais il sera alors trop tard...



^

Une base de données à ce jour (08.2008) de plus de 16'000 sociétés démontre incontestablement comment le crime économique organisé, avec la complicité du crime judiciaire, ont pris le contrôle de fleurons de l'économie, et comment ils crèent artificiellement des crises économiques pour faire disparaître des sociétés (Swissair - Sabena - Alusuisse - Winterthur - etc... bientôt UBS ?) pour blanchir des milliards de francs...

La crise de CFF Cargo n'échappe pas à cette règle et je peux démontrer clairement le détournement du patrimoine CFF au profit d'une douzaine d'individus corrompus... Les politiciens le savent, certains en font parite, ils savent que je détiens ces preuves et font tout pour étouffer l'affaire... !

Il est plus facile pour les élus de faire incarcérer un Citoyen innocent, capable de prouver leur participation au Crime Economique Organisé, que de faire face à leurs responsabilités et à servir les intérêts de leurs Electeurs...

Dès lors, quelle sécurité peut-on me garantir à partir du moment où je serais incarcéré ???





HISTORIQUE

Libéré le 2 novembre 2007 après une grève de la faim de 56 jours, on constate ajourd'hui que cette libération n'était en fait qu'un sursis avant une nouvelle incarcération abusive en totale violation des droits de l'Homme ? Le Tribunal Fédéral a rendu son jugement sur mon recours du 1er octobre 2007 et l'a rejeté...

D'ores et déjà, cette haute instance judiciaire fédérale tient à montrer son cynisme et sa volonté de braver tous les interdits. Une manière de me faire comprendre qu'elle n'a rien à faire de la Convention Européenne des Droits de l'Homme (CEDH), de la Constitution Fédérale, ou encore des codes de procédures cités dans mon recours et qui sont sont les bases fondamentales de mon argumentation.

Tribunal composé de Francs-Maçons, notre Haute Cour démontre son mépris pour le Droit mis en place par le Législateur et qu'elle applique avant tout la "Constitution" Franc-Maçonne rédigée en faveur des "frères" de loges contre les intérêts du Citoyen Lambda.

Vous constaterez sur l'ordonnance du 31.10.2007, que la décision de ma libération, due à l'effet suspensif accordé par le Tribunal Fédéral, a été prise par le juge fédéral Roland Max SCHNEIDER.

Or, Roland Max SCHNEIDER aurait dû se récuser d'office dans toute procédure me concernant, puisque je le dénonce pour escroquerie sur mon Site www.googleswiss.com/schneider.

Compte tenu des dénonciations dont il est l'objet de ma part, tout juge, avec un minimum d'éthique et de morale, aurait confié la responsabilité de juger cette affaire me concernant, à l'un de ses confrères. Mais ce n'est pas comme ça que fonctionne la MAFIA franc-maçonne !

Par leur cynisme, ces individus défient systématiquement le Citoyen qui n'est pas maçon et piétinent les Lois rédigées par le Législateur, au profit de leurs principes internes.



^

Ce n'est que grâce à ce système, que depuis 16 ans, des milliards sont détournés, qui échappent totalement au FISC et bien sûr aux intérêts du Contribuable, par le seul fait que les auteurs du complot, dont Pierre MOTTU, "notaire" genevois en tête, et Bernard BERTOSSO, ex procureur général de Genève, aujourd'hui vice-président du Tribunal Pénal Fédéral (sic!), échappent à la Justice.

Dès lors, outre les bénéficiaires des fonds volés, les Victimes de cette MAFIA, sont aussi les Contribuables qui devraient bénéficier de l'imposition de ces capitaux

C'est pour m'opposer à de tels abus d'autorité et à cette MAFIA Franc-Maçonne que j'ai déposé systématiquement, lors de tous mes recours au Tribunal Fédéral, qui devrait être la plus Haute Cour Judiciaire du Pays, mais qui n'est dans les faits qu'une parodie de justice en mains de Criminels, une demande de récusation en bloc des "magistrats" du TF.

Il sera intéressant dès lors, d'observer le comportement de la Commission de Gesion du Conseil National qui est l'Autorité de surveillance du Tribunal Fédéral, pour comprendre si l'Etat de Droit a totalement disparu et que nous sommes en Dictature...

Les faits dénoncés dans mes recours, tout commes les abus d'autorité, ma privation de LIBERTE et la répression à mon encontre, les violations des Droits de l'Homme, nous font comprendre que le comportement de notre Gouvernement comporte beaucoup de similitudes avec celui du Gouvernement militaire du Myanmar (BIRMANIE).




A méditer :

"La plupart de gens préfèrent croire que leurs dirigeants sont justes et équitables même en face de preuves du contraire, puisque lorsqu'un citoyen reconnait que le gouvernement sous lequel il vit ment et est corrumpu, il doit décider de ce qu'il compte faire.

Poser des actions face à un gouvernement corrompu représente des risques d'atteintes à sa vie ou à celle d'êtres chers. D'un autre coté, choisir de ne rien faire implique de trahir toute idéologie personnelle de "défense de ses principes".

La majorité des gens n'ont pas le courage de faire face à ce dilemme.

Par conséquent, la plupart de la propagande n'est pas conçue pour tromper l'esprit critique, mais simplement pour donner aux lâches d'esprit, une excuse pour ne pas penser du tout."

Michael Rivero, webmestre du site www.whatreallyhappened.com

La citation de Vladimir Poutine, président de la Russie, mais que les autorités Suisse s'empressent de suivre, est significative pour décrire le comportement des pseudos grandes "démocraties" mondiales, pour appliquer leurs principes totalitaires :

"La démocratie, c'est la dictature de la loi."

"Il faut frapper le premier, et frapper si fort que votre adversaire ne se relèvera pas."

L'économiste Howard Scott (1890-1970), était réaliste et un visionnaire sur le sujet, quand il a décrit ainsi la criminalité :

"Un criminel est une personne avec des instincts prédateurs qui n'a pas suffisamment de capital pour former une corporation."


^



--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/



dimanche 17 août 2008

Record mondial : une villa de Safra, l' un des voleurs de Ferraye, vaut près de 500 millions d' Euros !


Record mondial : une villa de la Cote d'Azur achetée près de 500 millions d'euros !

La Villa Leopolda de Villefranche-sur-mer vient d'être rachetée, selon Nice Matin, par le milliard russe Mikhail Prokhorov pour la somme astronomique de 496 millions d'euros. Du jamais vu.

La villa la plus chère du monde.
La villa la plus chère du monde.
Qui a dit que l'immobilier était en crise ? Pas sur la Cote d'Azur pour les villas de luxe en tout cas et pas pour les milliardaires russes. Un record mondial vient d'être enregistré en effet selon le quotidien régional Nice Matin. Le milliardaire russe Mikhail Prokhorov, âgé de 43 ans, aurait acheté la villa Leopolda, à Villefranche-sur-mer, près de Saint-Jean Cap Ferrat, pour 496 millions d'euros.

La somme et l'identité de l'acheteur restent bien sûr à confirmer. D'autant que ces dernières semaines, d'autres montants (moindres, on avait parlé de 300 millions d'euros) et d'autres noms d'acquéreurs potentiels - dont d'autres milliardaires russes - avaient circulé.

Certes Mikhail Prokhorov, ex PDG du géant minier russe Norilsk Nickel et patron aujourd'hui du fonds d'investissement Onexim spécialisé dans les nouvelles technologies, a les moyens. Sa fortune personnelle est estimée à 19,5 milliards de dollars (13 milliards d'euros) selon le dernier classement du magazine Forbes qui le place au sixième rang des fortunes de Russie et à la vingt-quatrième place mondiale.

Cette villa doit son nom à son constructeur, le roi des Belges Leopold II, en 1902 qui aurait acheté le terrain pour un franc symbolique (!). Elle a été notamment la propriété du charismatique patron du groupe Fiat, Giovanni Agnelli et était jusqu'alors détenue par Lily Safra, veuve du banquier suisse d'origine libanaise, Edmond Safra, mort mystérieusement et tragiquement en 1999 dans l'incendie de son appartement monégasque.

--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Guerre USA contre Russie en Géorgie: un major US accuse Washington ! Toujours plus d'illuminati fauteurs de guerre, pour cacher leurs erreurs et gagner toujours plus...

Guerre USA contre Russie en Géorgie: un major US accuse Washington!

On m'a transmis ce courrier-choc d'un ancien officier des Forces Spéciales US, donc peu susceptible d'être un anti-patriote. Le style est typiquement américain, et le contenu est très intéressant. Et l'accusation est claire: les USA soutiennent un bandit.


From: John Aleshin jaleshin at yahoo.com
Subject: Comments concerning conflict in South Ossetia
To: comments at whitehouse.gov
Date: Sunday, August 10, 2008, 11:20 PM



Dear Mr. President,

First some background on who I am:

My name is John Aleshin. I am a 1974 West Point graduate, a classmate of GEN Petreaus. I am a former US Army Special Forces major, and also a former army Foreign Area Officer, with expertise in Russia/FSU and Latin America. I speak fluent Russian and Spanish. I also served in
Grenada in the 82d Abn Div (received a Bronze Star) and as a Trainer/ Advisor in El Salvador.

I have been a Reagan conservative Republican my entire adult life, and have unashamedly declared my firm belief in Our Lord and God and Savior Jesus Christ my entire life.

Comment:

I have been following the conflict in Georgia's South Ossetia very closely for the past week or so. It is quite obvious that Georgian President Saakashvili made a terrible blunder by ordering a full-scale invasion of South Ossetia in contravention of all logical, ethical, and legal norms. At a minimum, hundreds of innocent civilians perished during this unprovoked attack. Reports indicate that perhaps 1-2 thousand have perished, and perhaps up to half of the population of
South Ossetia (some 35,000 people) have become refugees.

As a former military man, I am furious with the support that the US has been providing this man, and believe that your administration has a lot to answer for. How could Saakashvili have committed such a suicidal blunder? How could Georgia, supposedly a US ally, do such a thing? How could US intelligence not have known about the invasion? And if US intelligence, and thereby you, knew about the invasion, how could you not have prevented such an idiotic military endeavor? Mr. President, this geopolitical blunder and the consequential fiasco reflects very poorly on your leadership and the policies and capabilities of your administration.

While observing the news re ports over the last few days, it was abundantly clear that something was brewing. Even the Russian Federation warned repeatedly that Georgia was up to no good, and mobilizing for war. The RF also tried to warn the US to reign in Georgia, or a humanitarian disaster would result. And regarding the actions of the Russian Federation since, it doesn't take a rocket scientist to have been able to predict their very logical responses after the invasion. Whether one agrees with what they did or not, the fact of the matter is that the response they would take was easily predictable.

Instead of having your UN ambassador criticize Russia's actions and the alleged disproportionate use of force, you had better advise him to stop making propaganda points to try to cover up for this colossal US blunder. Experienced military people are able to easily see beyond the rhetoric and hype. The Russian version of "shock and awe" to achieve its military objectives is not much different from w hat the US has done in the past. And to try to denigrate Russia's actions as
morally deficient is shear hypocrisy, especially when one remembers US and/or NATO military actions over the last 15-20 years. Need I remind you of the bombing of Serbia in 1999, way outside the zone of conflict in Kosovo at the time?

Mr. President, take the high road. Admit that Georgia, and thereby the US, made a colossal blunder that could have been avoided. The goal should be to stop the conflict as soon as possible, and save as many lives as possible. Since Russia is the key, this means working WITH the Russian Federation, not against it. Swallow your pride and get down to saving lives, Mr. President. Russia-bashing just prolongs the conflict that your counterpart proxy, President Saakashvili, clearly started.

Additionally, I recommend that you start relieving some incompetent individuals within your administration, namely the diplomatic corps and the intelligence establishment, for obvi ously contributing to this horrendous and unacceptable blunder.

God bless you, Mr. President. I pray that the Good Lord will illuminate you to do the right thing in serving our country. I also recommend that you reason with President Medvedev, a very decent man who chose to be baptized as a young man of 23, when the USSR still existed. Don't insult him and Russia. Learn to work together. You will get a lot more done that way, for the good of the world.

Respectfully,

John N. Aleshin

Intéressant site, des gradués de Westpoint qui n'ont pas la langue dans leur poche et dénoncent la sale guerre pour le pétrole irakien camouflée en pseudo libération :
http://www.westpointgradsagainstthewar.org/
ça n'empêchera pas m. Georges Walker Bush de dormir, ni m. Dick Cheney de compter ses dollars gagnés grâce à cette guerre et à toutes les autres qu'il a fomentées en tant que vice-président des USA, mais c'est rassurant de voir que tous les militaires de haut niveau aux USA ne sont pas des moutons de Panurge.
















STOP


THE


DYING


FOR


LIES




STOP



THE


KILLING


FOR


LIES






"When people speak to you about a preventive war, you tell them to go and fight it. After my experience, I have come to hate war." (2)

"I hate war as only a soldier who has lived it can, only as one who has seen its brutality, its stupidity. War settles nothing." (3)

"Here in America we are descended in blood and in spirit from revolutionists and rebels - men and women who dare to dissent from accepted doctrine. As their heirs, may we never confuse honest dissent with disloyal subversion." (4)

"If all that Americans want is security, they can go to prison. They'll have enough to eat, a bed and a roof over their heads. But if an American wants to preserve his dignity and his equality as a human being, he must not bow his neck to any dictatorial government." (5)

Dwight D. Eisenhower
34th President of the United States
(1953-1961)

--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Gomora et Mafia en France, aux USA et au Canada. Courriel 41 du "groupement d'associations de défense environnement du finistere"

Bonsoir,
 
Que vous dire de plus que ce qu'il y a dans ce courriel ?
 
Que va devenir notre espace vital que représente notre campagne ?
 
assos.gadef.
 
roger
 

Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.
 

Rivières polluées au PCB, le Rhône se venge ! Le périple mondial des matières dangereuses !!! 

Les courriels 39 et 40 nous ont dévoilé l'organigramme d'une de nos principales sociétés nationales, qui monnaye ses services auprès de nos collectivités locales. Ce prestataire de service est spécialisé en élimination de nos déchets et distribution d'eau : http://www.lavf.com/archives/Nettoyer_la_planete-0325504401.html Avec étonnement, en deuxième position, nous avions trouve le directeur de la gestion d'une de nos mutuelles d'assurance, –– surtout spécialisée en agriculture. –– Selon nous, et de ce fait, ce numéro deux se trouve un peu trop au four et au moulin. De toute évidence, il est face à un grave conflit d'intérêt avec l'éthique et avec l'occupation des sols agricoles. Il couvre les terres productrices de nourritures en les assurant au prix fort, puis, avec son autre société prestataire de service, il détourne ces mêmes terres des zones rurales pour y stocker des déchets polluants et dangereux ??? Que vont en penser les populations en état de famine, trimant sur des terres sèches, improductives ??? Nous ne comprenons pas ??? D'autre part, les risques afférents aux parts prises chez ce prestataire de service ne sont pas gratuits pour les mutualistes, et nous allons expliquer le pourquoi !!! 

Les Tribunaux américains ne sont pas tendres avec les sociétés fautives, –– principalement : les étrangères. –– Ils viennent d'ailleurs de condamner la société VIVENDI/UNIVERSALL à rembourser les actions des petits porteurs américains et français, le coût s'annonce astronomique. Voir cet article, la société a été condamnée le 13/08/2008 : http://tf1.lci.fr/infos/france/2002/0,,957945,00-vivendi-indices-graves-concordants-.html  

Malheureusement pour les mutualistes, la leçon –– donnée –– juridiquement à ce restant du groupe VIVENDI ne semble pas avoir porter ses fruits, –– tempérance et transparence. –– La société prestataire de service, ayant repris la branche environnement du groupe, fonce tête baisée dans les mêmes difficultés.

Aux USA, cette société prestataire de service possède un incinérateur industriel dans une bourgade en banlieue de PORT-ARTHUR, au TEXAS. Ce choix n'était pas anodin, l'article qui retrace l'affaire est parlant : http://translate.google.com/translate?sourceid=navclient&hl=fr&u=http%3a%2f%2fwww%2etreehugger%2ecom%2ffiles%2f2008%2f06%2fimporting%2dpcbs%2ephp  Le ton monte avec raison, parce que partout où a agi cette société, des traces graves sont restées dans les populations et les lieux !!! La pollution est là, évidente pour les associations de défense de l'environnement, d'ailleurs tout est bon pour cette société ''Antre des enfers'', même les armements chimiques. Dans le forum associé à l'article, nous noterons l'étonnement général de voir des PCB (= BPC) importés aux USA, alors que la loi fédérale l'interdit formellement ??? Des doutes apparaissent quant à l'intégrité des responsables. Par ailleurs, ces méthodes sont bien connues chez nous, où le prestataire de service passe outre à l'ensemble de nos lois, protégé qu'il est par l'administration préfectorale. Fonctions de Préfet définitivement détournées de la défense de l'Etat, soit, du citoyen et féale qu'au fric le plus sale !!! Actuellement, un profond dégoût gagne le citoyen lambda, sa République devient celle des préfets malhonnêtes !!! Jean Moulin s'en retourne dans sa tombe !!! Qu'en a à foutre le PDG de cette société de services : http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2247/articles/a361323.html Qui a une philosophie pour le moins dictatoriale du code des marchés publics et donc de l'argent des contribuables !!! Rapace !!! 

Dans cette affaire américaine, notons aussi la remarque du journaliste américain, signalant que la société s'était installée dans une banlieue pauvre, parce que les résidents y seraient moins enclins à déclencher des procédures juridiques, évidemment trop coûteuses pour leur petits revenus. Les avocats américains savent pourtant très bien se payer sur la bête !!! C'est exactement le même raisonnement que nous avions découvert pour la mise en lotissement des terres se trouvant sous l'Incinéra-tueur du Spernot à BREST, voir la première page du Blog :  http://incineration29.skyblog.com/  et  http://www.lepoint.fr/content/societe/article?id=66299  Qui a influencé l'autre ??? Nous devons savoir que le conseil municipal de Brest semble être devenu le prestataire de services de la société qui y règne en maître absolu ???                                                                        

Notons l'emplacement décidé pour construire cet incinérateur 'américain', proche d'un port important, parmi divers complexes pétroliers, d'où peuvent être embarqués les PCB comme huile lourde ou autres produits pétroliers. Sans doute, ces 'Poisons' finissaient-ils, en partie, par être 'retraités' le long du RHÔNE, et, en partie, au fond des estomacs de nos 'retraités' amateurs de pêche au 'Poisson' !!!

Après les dénonciations, –– dues à la vigilance de l'association internationale WWF, –– le RHÔNE se venge un peu, parce qu'il n'y a plus de possibilités d'expédier des matières dangereuses par mer, –– (Loi communautaire), –– la police des affaires maritimes de l'Europe semble efficace et très vigilante, la leçon de l'ERIKA va faire réfléchir les voyous des Mers !!! Parade incroyable, la société tente de détourner les lois fédérales américaines, exactement comme elle est habituée à le faire en France sans risque d'être poursuivie !!! 

Exemple de ce bras d'honneur aux lois : à Plourin-les-Morlaix, où les forages ont été effectués au mépris de la réglementation en vigueur. Le Préfet, passant outre ce code, tente de régulariser cet acte par détournement de la loi, nous sommes dans un pays ubuesque, en folie et ne sachant plus où situer le citoyen !!! Constat : De toute évidence l'administration préfectorale est en faillite, obsolète !!! 

Que va-t-il se passer à Port-Arthur ??? Il serait étonnant que la loi fédérale soit détournée, créant un antécédent grave pour tous les autres Etats de l'Union. Alors, où vont finir ces poisons, chez d'autres poissons ???

Or, comme par miracle, au même moment se vend l'incinérateur de BENNET au Canada, exactement sur la frontière entre les deux Etats. Le prix de vente du complexe semble ridicule, environ 10% de sa valeur. Autre anomalie criante, la nouvelle exploitation serait la méthanisation. Comment transformer le site d'un incinérateur pour qu'il produise du méthane ??? Nouvelle interrogation, l'acheteur est totalement inconnu et plus particulièrement dans ce domaine très spécialisé. GADEF a bien entendu prévenu nos amis canadiens du Nouveau-Brunswick. Les associations canadiennes sont sur leurs gardes, et le RHÔNE se venge !!! En effet, il sera difficile de les déplacer vers la France. Certes, en le disant, nous ne prêtons qu'aux riches, mais avouons qu'en cas de coups tordus, hors des lois, la société prestataire de service se pose là. Disons même qu'elle en est une spécialiste internationalement reconnue et que bien peu de sites ont été ouverts et ont fonctionné en respectant les normes des Etats !!! 

La question qui se pose, est de savoir où vont finir ces PCB que plus personnes ne veut. Si des procès sont ouverts aux Etats Unis, nous tenons le pari que la note à payer sera très salée pour la société prestataire de service. Alors, Messieurs les mutualistes, vous voilà prévenus !!! Ca va caqueter au CAC40 !!! 

Dans le dernier courriel 40, –– faisant suite à un article paru dans ''Science et Vie'', –– nous annoncions la découverte scientifique d'un produit aux effets néfastes sur la santé, provoqués par la respiration des PM 10, des micro poussières qui favorisent notamment les attaques veineuses, Phlébites, Thromboses, etc. Toujours grâce à ''Science et Vie'' du mois d'août, n° 1091, page 34, article : ''L'exposition aux pesticides peut favoriser le diabète'', voici qu'apparaît de nouveau un risque autour des incinéra-tueurs. http://eddylal38.over-blog.com/article-20311102.html Dans son développement, l'article scientifique signale que certaines molécules sont reconnues dans l'augmentation de cas de diabète 2, et plus l'exposition dure dans le temps et plus le risque augmente. Ces molécules  sont au nombre de sept composés chlorés à être mis en cause : Aldine, Chlordane, Heptachlore, Dichlorvos, Trichlorfon, Alachlore, Cyanazine. Dans la nature, nous noterons que le principal outil, qui forment les molécules associant le Chlore aux autres éléments par le feu, dont les sept citées, se trouve être l'incinéra-tueur.

Ceci conforte notre remarque, disant que l'INVS n'avait pas tout dit et que d'autres éléments chimiques dangereux restent à découvrir !!! Ca commence !!! N'oublions pas qu'à l'INVS siègent des conseillers des sociétés prestataires de services, alors…. 
 

(––– Toutes nos adresses sont liées par Internet, un clic ouvre le dossier en bleu foncé. –-– )

. Sites recommandés : http://www.adpnp.fr/      Plouray e.mail :  npcb56@orange.fr    

http://incineration29.skyblog.com/      http ://epkg.free.fr/

Contact :

assos.gadef@gmail.com

GADEF : Groupe d'Associations de Défense de l'Environnement du Finistère. ––

--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

vendredi 15 août 2008

Dominique Strauss Kahn, alias DSK, de clearstream 3, alias fonds Ferraye, cynique et sans pitié.

Brèves /
DSK : nourrissons quelques pauvres pour sauver le système libéral !
10 juillet 2008 - 17:38


10 juillet 2008 (Nouvelle Solidarité) – Dans une tribune parue aujourd'hui dans le Miami Herald, le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) précise son plan, supposé capable de « Garantir l'approvisionnement en nourriture des pauvres ».

Pour surmonter le double choc provoqué par la hausse des prix énergétiques et alimentaires, affirme DSK, les « pays à revenus faibles et moyens seront obligés d'imaginer des façons de nourrir les pauvres sans nourrir au même temps l'inflation et manquer de devises étrangères ».

Ces solutions, continue DSK résulteront « d'arbitrages difficiles », une politique que ressemble odieusement à celles imaginées par un autre magicien de la finance, Hjalmar Schacht, ministre des Finances d'Hitler.

Adepte de la théorie classique de l'offre et de la demande, DSK n'a aucune honte à écrire que :

— « du point de vue économique, il est justifié de répercuter toute la hausse des prix sur les consommateurs puisque ceci incitera les producteurs à augmenter l'offre et les consommateurs à baisser la demande ».

Il oublie seulement que celui qui consomme est souvent le même qui produit. « En même temps, rajoute DSK en versant une larme de crocodile, les pauvres, qui supportent la plus grande partie du choc des prix, doivent être protégés. La meilleure façon de le faire, c'est de développer un filet social bien ciblé. » Vous l'avez compris, faire du socialisme fabien anglais à l'échelle de la planète !

Sans dire un mot sur l'énorme bulle spéculative, DSK ajoute : « Les pays doivent garder à l'esprit les conséquences macroéconomiques de leurs actions. Un défi critique c'est la maîtrise de l'inflation. Certains pays peuvent avoir besoin de politiques monétaires plus serrées afin d'éviter que la flambée des prix de l'énergie et de l'alimentaire provoque des hausses plus larges des prix. »

Dans une défense d'une des recettes parmi les pires du FMI, DSK affirme que « quelques importateurs nets de nourriture et de carburant risquent d'avoir besoin d'une réelle dévaluation de leur monnaie. »

— « Les politiques fiscales doivent refléter la situation économique réelle de chaque pays. Certains pays peuvent financer des mesures pour aider les pauvres en allégeant la pression fiscale, tandis que d'autres auront besoin d'augmenter leurs recettes fiscales ou de se voir obligés de couper les dépenses dans d'autres secteurs. Le besoin de soutien de la part de la communauté internationale est le plus urgent pour les pays ayant du mal à augmenter leurs dépenses. »

— « Le commerce est une autre question fondamentale : le marché global de la nourriture doit rester ouvert. Quelques exportateurs clefs ont plafonné leurs exportations. Bien que le besoin d'approvisionner le marché national corresponde à un besoin légitime, de telles politiques ne font qu'exporter la faim et aggravent le problème global en décourageant la production. Ainsi, les taxes à l'exportation et les barrières douanières devraient être démantelées afin de permettre aussi bien aux producteurs qu'aux consommateurs de s'adapter à des prix plus élevés. L'abaissement des tarifs douaniers peut aider à réduire les distorsions au commerce et à modérer les hausses des prix. Dans ce contexte, la conclusion d'un accord au Cycle de Doha (à la réunion de l'OMC à Genève), y compris sur l'agriculture, est absolument essentielle. »

Ainsi, DSK rejoint les dogmes du libre échange britannique prônés par Peter Mandelson et Pascal Lamy et conclut ainsi son article : « La communauté globale doit assurer que la nourriture et l'argent atteignent le plus vite possible les pays les plus affectés. Nous devons reconnaître l'ampleur du défi auquel tant de pays doivent faire face et les aider à mettre en place des mesures d'aide qui ne mettent pas en danger la stabilité économique. Leur défi est le nôtre. »

N'hésitez pas à faire parvenir vos commentaires à DSK en écrivant à publicaffairs@imf.org

Pour creuser le sujet : focus

PS : On nous a signalé que nous n'avons fait que traduire des passages de ce qui n'est qu'une traduction d'une tribune publié dans Libération le 9 juillet 2008. Vous pouvez donc vous référez au texte d'origine.


  • Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ? d'Eva Joly, 337 Pages, Editions des Arènes, 2004 : à partir de son expérience de l'affaire Elf, l'auteur nous permet de comprendre un peu mieux la tâche parfois si difficile des juges, et les pressions et menaces qui peuvent s'exercer sur eux. Ce livre est dédié "à tous ceux qui ont payé de leur vie le refus de la corruption"

Fait exceptionnel en France, cet ouvrage avait été retiré de la vente à parution, en juin 2003, pendant l'instruction du procès Elf. En effet, le bâtonnier de Paris avait saisi le garde des Sceaux pour protester contre la parution du livre au nom d'un "manquement au droit de réserve", Eva Joly ayant été le magistrat en charge du dossier Elf jusqu'en 2002. Une fois le réquisitoire prononcé et les jugements rendus, le lecteur a pu enfin accéder à cet ouvrage...

Il n'y a pas, à vrai dire, de révélations dans Est-ce dans ce monde que nous voulons vivre ? C'est à la fois le récit de l'instruction de l'affaire Elf et une réflexion sur le rôle de la justice dans un monde dirigé par quelques puissants jouissant d'une totale impunité. Mais on y découvre tout de même l'incroyable système qui sous-tend l'affaire. Après la privatisation du groupe Elf en 1994, Eva Joly découvre progressivement la trace de sociétés off-shore, de comptes numérotés, de systèmes de malversation. Au fur et à mesure qu'elle et son équipe progressent dans leur enquête sur le triumvirat Le Flock, Sirven, Tarallo, les menaces et les intimidations surviennent sous forme de lettres anonymes, de portes forcées, de bureaux visités, de téléphones piratés, de pressions physiques. Eva Joly raconte ces sept ans d'instruction où elle fut mise sous protection judiciaire, perdant toute possibilité de vie privée, vivant dans une anxiété constante. On lit entre les lignes un sentiment de reproche à l'égard de la corporation des juristes en général et du système français en particulier. Facilement accusée d'être devenue une sorte de star de la justice à la fois paranoïaque et mythomane, Eva Joly s'est sentie seule, abandonnée et ostracisée. De la bouche d'un ami avocat, elle s'entendit dire : "Mais c'est la France, Madame ! Vous avez voulu changer la France, mais c'est impossible…" Devant tant de pressions, elle a préféré retourner en Norvège, son pays d'origine, où elle est conseiller auprès du ministre de la Justice et du ministre des Affaires étrangères.

En annexe du récit se trouve la Déclaration de Paris, projet d'action contre la grande corruption. Eva Joly y propose comme projet de lois européennes une "veille bancaire" des grandes sociétés, la création d'un délit de grande corruption, une coopération internationale contre le blanchiment d'argent et, surtout ' révolution ! ', "la suspension des immunités diplomatiques, parlementaires, judiciaires, le temps des enquêtes financières". Vaste programme : une fois de plus, Eva Joly ne va pas se faire que des amis…

Présentation de l'éditeur

En prêtant serment comme magistrat, je ne savais pas que certains soirs, j'aurais peur en ouvrant ma porte. C¹est pourtant ce que j'ai vécu pendant sept ans en instruisant l¹affaire Elf. J¹ai été surveillée, intimidée et menacée de mort. Des campagnes de presse ont été lancées pour me déstabiliser.

Malgré tout, nous sommes allés jusqu'au bout.

Cette instruction dévoile un monde édifiant : caisses noires, prélèvements en tout genre, sociétés écrans, dépenses privées somptuaires. Une élite revendique l'impunité : une manière de vivre au-dessus des lois parce qu¹on est plus fort que la loi.

Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?

En écrivant ce livre, je veux rendre cette histoire à mes contemporains. Et tirer les leçons du scandale. Nous ne pouvons pas laisser la corruption se répandre au coeur du pouvoir. Des hommes et des femmes, à travers le monde, ont accepté de porter ce combat avec moi : c¹est la Déclaration de Paris. Demain, si nous le voulons, il sera possible d'empêcher d'autres affaires Elf.

Aussi ce récit est-il un livre d¹espoir.

L'auteur vu par l'éditeur

Magistrat, Eva Joly est conseiller auprès du ministre de la Justice et du ministre des Affaires étrangères de Norvège


Pour commander l'ouvrage

Comment l’agent britannique illuminati George Soros dirige une nouvelle guerre au Caucase.

Comment l'agent britannique illuminati George Soros dirige la Géorgie ...
12 août 2008 - 18:31

12 août 2008 (LPAC) – Une enquête préliminaire sur la mainmise de George Soros et de l'oligarchie financière britannique sur la politique nationale géorgienne nous livre quelques données pour le moins étonnantes, car à part Mikheil Saakaschvilli en personne, bien d'autres travaillent directement avec le spéculateur britannique George Soros :

Le premier ministre Vladimir « Lado » Gurgenidze

Le premier ministre géorgien, Vladimir « Lado » Gurgenidze, a fait une solide carrière dans la banque anglaise et possède la nationalité britannique. Né en 1979 dans la capitale géorgienne Tblissi, il a été notamment formé par le Middlebury Collège au Vermont, Etats-Unis. Il a travaillé à Londres de 1998 à 2003 pour le géant bancaire anglo-hollandais ABN-Amro. Il dirigeait le secteur « corporate finance » ainsi que celui des fusions acquisitions pour les marchés émergents européens.

Après la « révolution des roses » de 2003, il a pris la tête de la Banque de Géorgie, réorganisée par le programme de « restructurations » adopté par Soros, Saakaschvili et Malloch Brown lors de leur rencontre à Davos. Gurgenidze était l'homme de la situation et a transféré une équipe de gestionnaires d'ABN Amro et d'autres experts britanniques. Depuis mai 2006 il en préside également le Conseil d'administration. Il a été promu premier ministre par Saakaschvili en novembre 2007.

Le chef du Conseil national de sécurité, Alexander "Kakha" Lomaia

En 2003-2004, Lomaia a été le directeur exécutif de l'Open Society Georgia Foundation de George Soros. Il a géré l'attribution des bourses et la gestion de son budget annuel de quelque 2,5 millions de dollars, avec une cinquantaine d'employés sous ses ordres. A la même époque, Lomaia était le directeur régional du Democracy Coalition Project de l'Open Society Institute (OPI) de Soros pour l'ensemble de l'ex-URSS. Il a aidé à former des coalitions d'ONG dans la région pour "promouvoir un calendrier d'activisme réformiste" et une véritable « fédération internationale de coalitions » de la société civile « cherchant des réformes démocratiques à l'échelle internationale ». Ancien ministre de l'Education et de la Science, il dirige à l'heure actuelle le Conseil national de la sécurité.

Le ministre de la Réintégration Temur Yakobashvili

Temur Yakobashvili est depuis le début de cette année ministre de la Réintégration, nouveau nom donné au ministère de la Résolution des conflits d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud. C'est un lobbyiste pro-US et pro-israélien important à Tbilisi, où il est, entre autres, vice-président de la boîte à idées Georgian Foundation for Strategic and International Studies, financée notamment par le département d'État étasunien, la Fondation Open Society de George Soros, Coca Cola et la RAND Corporation.

Dans un article paru aujourd'hui « Guerre en Géorgie, la connexion israélienne », Arie Egozi affirme que le ministre disait ce samedi que : « Les Israéliens devraient être fiers pour l'entraînement et l'éducation donnés aux soldats géorgiens » (…) « Nous livrons maintenant un combat contre la grande Russie » a-t-il dit, « et notre espoir c'est de recevoir de l'aide de la Maison Blanche, parce que la Géorgie ne peut pas s'en sortir toute seule. » (…) « C'est important que le monde entier comprenne que ce qui se passe en Géorgie actuellement affectera tout l'ordre mondial. Ce n'est pas seulement l'affaire de la Géorgie, mais celle du monde entier. »

David Darchiashvili, responsable du comité parlementaire pour l'intégration européenne

Ancien directeur exécutif de l'Open Society Georgia Foundation, Darchiashvili a travaillé avec la nébuleuse des fondations Soros depuis 1992, en particulier avec le Caucasus Institute for Peace, Democracy and Development, une institution « partenaire » de l'OSI. Cet institut a notamment pris en charge la traduction en géorgien d'un livre de l'idéologue néoconservateur Francis Fukuyama, La fin de l'histoire et le dernier homme.

Il a ensuite été formé à Washington dans le cadre des bourses Fulbright où il a été remarqué par la chaîne de radio Voice of America in Georgia, proche des services américains. Son travail a également été appuyé par l'Institut royal des affaires internationales de Londres (RIIA). Darchiashvili coordonne actuellement les institutions parlementaires en Géorgie pour l'intégration de la Géorgie dans l'UE.

En juillet 2007, Darchiashvili a organisé un séminaire pour le German Marshal Fund of the United States (GMF) à Tbilissi sur le thème de la « réforme du secteur de la sécurité et les relations entre la société civile et la défense, avant et après les révolutions ».

Il faut noter ici que le directeur exécutif du Centre transatlantique au « German Marshall Fund » des États-Unis à Bruxelles est Ronald D. Asmus, un haut responsable du Council on Foreign Relations des Etats-Unis. Asmus est la personne qui a organisé la conférence permettant aux « cinq généraux » de présenter un rapport délirant sur la réforme de l'OTAN. Il est également proche de l'idéologue du libéral-impérialisme britannique Robert Cooper et grand partisan du retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN. De 1997 à 2000, Asmus a été sous-secrétaire d'État adjoint étasunien aux affaires européennes.

Darchiashvili coopère également avec le Conseil des relations étrangères européen (ECFR), un think-tank dirigé par le conseiller de Tony Blair, Mark Leonard (où l'on retrouve Robert Cooper), et financé par Soros.

Lire notre dossier : la guerre secrète du misanthrope George Soros.

Pour creuser le sujet : focus

--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

mercredi 13 août 2008

Gomora dans 33 pays...Ordures et mafia...


Gomorra

http://robertosaviano.it/

Dans l'empire de la Camorra

France
Editions Gallimard
Hors Serie Connaissance
Langue : Français
Broché: 356 pages
ISBN-10: 2070782891
ISBN-13: 978-2070782895

Gomora

Putovanje kroz ekonomsku imperiju i san o dominaciji Kamore

Serbia

Gomora

Lithuania

Gomorra

Sweden
Originalets titel: Gomorra
Översättning: Barbro Andersson
Inbunden
Antal sidor: 384
ISBN: 978-91-7337-025-7
Utkommer: oktober 2007

Gomorra

Utazás a nápolyi maffia, a Camorra birodalmába

Hungary
Hardcover: 352 oldal
Publisher: Partvonal
ISBN-13: 978-963-9644-70-0

Gomorra

Mafiaen i Napoli

Norway

Gomorra

Viaggio nell'impero economico e nel sogno di dominio della camorra.

Italia
Editore: Mondadori
Anno: 2006
Collana: STRADE BLU
Pagine: 336
ISBN: 978880455450

Gomorra

Gomorra: een reis door het economische imperium van de Camorra

Netherlands
Rothschild & Bach, 2007
Paperback, 352 p.
ISBN: 9789049950613

Gomorra

Viaje al imperio económico y al sueño de dominio de la Camorra

España
Editorial: Debate Editorial (April 30, 2007)
N. Paginàs: 328 pages
Idioma: Castellan
ISBN-10: 8483067218
ISBN-13: 978-8483067215

Gomorra

viatge a l imperi economic i al somni de domini de la camorra

Catalunya
Editorial: Empuries
N. Pàginas: 351
Idioma: Catalano
ISBN: 978-84-9787-240-9

Gomorra

Mafian Valtakunta

Finland
Sivumäärä: 392
Kustantaja: WSOY (2007)
Kieli: Suomi
ISBN-10: 9510331864
ISBN-13: 9789510331866

Gomorrah

A personal journey into the violent international empire of naple's organized crime system.

USA
Translation: Virginia Jewiss
Hardcover: 320 pages
Publisher: Farrar, Straus and Giroux;
Language: English
ISBN-10: 0374165270
ISBN-13: 978-0374165277

Gomorrah

Italy's other Mafia

UK
Publisher: Macmillan
Language English
Hardcover: 424 pages
ISBN-10: 0230017762
ISBN-13: 978-0230017764

Gomorrha

Reise in das Reich der Camorra

Deutschland
Verlag: Hanser Belletristik
Sprache: Deutsch
Gebundene Ausgabe: 368 Seiten
ISBN-10: 3446209492
ISBN-13: 978-3446209497

Mafiaen i Napoli

camorraens finansimperium og drømme om magt

Danmark
Sidental: 309
Forlah: Borgen
Sprog: Dansk
ISBN-10: 8721029741
ISBN-13: 9788721029746

Gomorra a été traduit en 33 pays:
USA (Farrar Straus), Uk (MacMillan), Australia (Picador), France (Gallimard), Deutschland (Hanser), Spain (Debate/RHM), Catalunya (Empuries), NL (Rothschild en Bach), Norway (Aschenhoug), Denmark (Borgen), Finland (Wsoy), Sweden (Bromberg), Hungary (Partvonal), Bulgaria (Era 2000), Russia (Geleos), Brasil (Editora Bertrand), Israel (Aryeh Nir), Greece (Patakis), Japan (Kawade Shobo), Turkey (Yurt Kitap Yayin), Portugal (Caderno Ed./ASA). Czytelnik (Poland), Slovak Rep. (Kalligram), Serbia (Geopoetika), Estonia (Varrak), Lithunia (Baltos Lankos) Czech Republic (Paseka), Slovenia (Mladinska Knjiga), Albania (Botimet Dudaj), Romania (Editura Univers), Croazia (Algoritam), Corea (Munhakdongne), Islanda (Bjartur)
--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://www.versdemain.org/

http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Justice = Pax - Peace - Paz - Paix - Vrede - Frieden - Shalom - Salam - Mir - Pau - Pokoj - Shanti - Ashkharh...Abenaki OLAKAMIGENOKA Afrikaans VREDE Akan ASOMDWOE Akkadian SALMU Alabama ITTIMOKLA Albanês PAQE Algonquin WAKI IJIWEBISI Alsaciano FRIEDE Amharic SELAM Árabe SALAM Aranese PATZ Armenio ASHKHARH Assamese SHANTI Aymara HACANA Bemba MUTENDEN Basque (Euzkera) BAKEA Bavariano FRIDN Batak PARDAMEAN Belorusso PAKOJ Bengali SHANTI Bhojpuri SHANTI Isaïe 32, 17

Rechercher dans ce blog

Translate

Politesse et étiquette

Les commentaires si possible signés, concis ou non, courtois et pertinents, même très critiques sont appréciés. Toute discussion peut être source de progrès. Les autres, surtout les vulgaires, pourraient être supprimés .

(c) Date de l'article, sinon 2000 Famille de Siebenthal, Lausanne, Suisse. 021 616 88 88

Sites que vous devriez visiter, merci

Saint Jean-Paul II a comparé le rapport sexuel entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique.

http://desiebenthal.blogspot.com/2011/05/le-rapport-sexuel-est-comparable.html


http://michaeljournal.org

http://ferraye.blogspot.com/

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia
Image des rings burgondes. Donner à chaque souverain, le peuple est le souverain en Suisse, sa part des créations monétaires volées actuellement par les banques commerciales. La banque nationale suisse doit devenir une coopérative, et pas une société anonyme, qui distribue à chacun et chacune ce qui lui est dû par un dividende social à tous dès la conception ! Voter oui à l'initiative monnaies pleines, monnaies au pluriel qui respectent notamment les wirs, voir www.wir.ch http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Les combats intérieurs.

Les combats intérieurs.
Signification des armoiries:chapelle de Gstaad, St Niklaus. Mettons le dragon qui est en chacun de nous sous 7 verrous. Meaning of the coat of arms: Chapel of Gstaad, St Niklaus. Let the dragon that is in each of us within 7 locks. http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/misericordes-suisses.html

Un pour tous, tous pour un.

Un pour tous, tous pour un.
Le dragon de nos armoiries qui crache le feu sur le casque.

Les valeurs suisses

Les valeurs suisses
Un pour tous, tous pour un.

Archives du blog

Les sept verrous qui bloquent le dragon qui est en chacun d'entre nous.

On triomphe des 7 vices capitaux par l’exercice des 7 vertus opposées.

Ainsi on triomphe :

de l’orgueil par l’humilité,

de l’avarice par la libéralité,

de la luxure par la chasteté,

de la colère par la patience,

de la gourmandise par l’abstinence,

de l’envie par l’amour fraternel,

de la paresse par la diligence et l’ardeur dans le service de Dieu.

Un combat à la fois, un par jour est plus efficace.

Sagesse de la première Alliance...Isaïe 11.1-3

Un rejeton sortira de la souche de Jessé,
un surgeon poussera de ses racines.
Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur,
esprit de sagesse et d’intelligence,
esprit de conseil et de force,
esprit de connaissance et de crainte du Seigneur
son inspiration est dans la crainte [piété] du Seigneur.


ll y a sept dons du Saint-Esprit qui nous aident dans ce combat :

1 le don de Sagesse ;

2 d’Intelligence ;

3 de Conseil ;

4 de Force ;

5 de Science ;

6 de Piété ;

7 de Crainte de Dieu.

A quoi servent les 7 dons du Saint-Esprit ?

Les 7 dons du Saint-Esprit servent à nous confirmer dans la Foi, l’Espérance et la Charité ; et à nous rendre prompts aux actes de vertu nécessaires pour acquérir la vie chrétienne et le CIEL.

Qu’est-ce que la Sagesse ?

La Sagesse est un don par lequel, élevant notre esprit au-dessus des choses terrestres et fragiles, nous contemplons les choses éternelles, c’est-à-dire la Vérité qui est Dieu, en qui nous nous complaisons et que nous aimons comme notre souverain Bien.

Qu’est-ce que l’Intelligence ?

L’Intelligence est un don par lequel nous est facilitée, autant que c’est possible pour un homme mortel, l’intelligence de la Foi et des divins mystères que nous ne pouvons connaître par les lumières naturelles de notre esprit.

Qu’est-ce que le Conseil ?

Le Conseil est un don par lequel, dans les doutes et les incertitudes de la vie humaine, nous connaissons ce qui contribue le plus à la gloire de Dieu, à notre salut et à celui du prochain.

Qu’est-ce que la Force ?

La Force est un don qui nous inspire de l’énergie et du courage pour observer fidèlement la sainte loi de Dieu et de l’Eglise, en surmontant tous les obstacles et toutes les attaques de nos ennemis.

Qu’est-ce que la Science ?

La Science est un don par lequel nous apprécions sainement les choses créées, et nous connaissons la manière d’en bien user et de les diriger vers leur fin dernière qui est Dieu.

Qu’est-ce que la Piété ?

La Piété est un don par lequel nous vénérons et nous aimons Dieu et les Saints, et nous avons des sentiments de miséricorde et de bienveillance envers le prochain pour l’amour de Dieu.

Qu’est-ce que la Crainte de Dieu ?

La Crainte de Dieu est un don qui nous fait respecter Dieu et craindre d’offenser sa divine Majesté, et qui nous détourne du mal en nous portant au bien dans l'amour.


Les dons du Saint Esprit
(CEC 1830-1831 ; ST I-II 68.1-8)


Les dons sont des habitudes, habitus infus, qui sont en nous et qui nous rendent réceptifs aux motions du Saint-Esprit, pour nous faire mieux agir en faveur du bien commun.

« Les dons sont des habitus qui perfectionnent l’homme pour qu’il suive promptement l’impulsion du Saint-Esprit, de même que les vertus morales disposent les facultés appétitives à obéir à la raison. Or, de même qu’il est naturel pour les facultés appétitives d’être mues par le commandement de la raison ; de même il est naturel pour toutes les facultés humaines d’être mues par l’impulsion de Dieu comme par une puissance supérieure. » ST I-II 68.4

Les sept dons du Saint Esprit
(ST I-II 68.4)


Intelligence : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 8.1-8).
Conseil : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 52.1-4).
Sagesse : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 45.1-6).
Connaissance : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 9.1-4).
Piété : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de l’amour des choses qui concernent un autre (ST II-II 121.1-2).
Force : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de la crainte des choses qui nous concernent (ST II-II 138.1-2).
Crainte : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits du désir des choses nous concernant (ST II-II 19.1-12).

http://www.lumenc.org/maladies.php

Les conseils du pape François pour se confesser

Dans un petit livret intitulé « Prends soin de ton cœur », offert par le pape François aux pèlerins de la place Saint Pierre après l'Angelus du 22 février, se trouvent différents textes à méditer pendant le carême et un examen de conscience pour se préparer à la confession.

  • Une distribution un peu particulière a eu lieu il y a quelques jours place Saint-Pierre, à Rome. Des bénévoles, parmi lesquels de nombreux sans-abri venus en pèlerinage, ont distribué à la foule réunie pour entendre l'Angelus un petit carnet offert par le pape pour le premier dimanche du carême.
  • Notre cœur doit se convertir au Seigneur, a insisté François lors de l'Angélus. C’est pourquoi, en ce premier dimanche, j’ai pensé vous offrir, à vous qui êtes ici sur la place, un petit livret de poche intitulé "Prends soin de ton cœur". »

Celui-ci rassemble quelques enseignements de Jésus et les contenus essentiels de la foi, comme les sept sacrements, les dons de l'Esprit Saint, les dix commandements, les vertus, les œuvres de miséricorde, etc. On y trouve aussi un examen de conscience dont le pape avait souligné l'importance lors de sa messe quotidienne à la chapelle de la maison Sainte-Marthe le 11 octobre 2014. « Avoir un cœur recueilli, un cœur dans lequel nous savons ce qui se passe et ici et là, nous pouvons exercer une pratique ancienne mais efficace de l’Église : l’examen de conscience. Qui d’entre nous, le soir, avant de finir sa journée, reste tout seul ou toute seule et se pose la question : qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui dans mon cœur ? Qu’est-il arrivé ? Quelles émotions ont traversé mon cœur ? Si nous ne faisons pas cela, nous ne réussissons pas ni à bien veiller ni à bien protéger notre cœur »

I. Petits rappels sur le sacrement de Confession (ou de Pénitence ou de Réconciliation)

Un vrai chrétien a le souci constant de conserver son âme en état de grâce aux yeux de Dieu. Il sait, en effet, d’une part, que nul ne connaît ni le jour ni l’heure de sa mort et que, d’autre part, l’âme, pour être admise au bonheur parfait et éternel du Ciel, doit être entiè­rement purifiée du péché. C’est pourquoi il reçoit volontiers le sacrement de la Réconciliation.

Par ce sacrement, on obtient la rémission de tous les péchés person­nels (quelle qu’en soit la gravité) commis après le baptême. Ce pouvoir qu’avait le Christ, il l’a transmis à ses Apôtres quand, leur apparaissant après sa Résurrection, il leur a dit : Recevez le Saint-Esprit : les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez ; ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez (Jean, XX, 23). Ce pouvoir passa des Apôtres à leurs successeurs.


Tout chrétien doit recevoir ce sacrement au moins une fois chaque année. Il comporte :

L’examen des fautes commises.
Le regret de les avoir commises (Contrition).
La résolution sincère de les éviter à l’avenir.
L’accusation des péchés, au moins graves, à un prêtre approuvé, tenant la place de Dieu.
L’absolution donnée par le prêtre au nom de Jésus-Christ.
L’accomplissement de la pénitence qu’il a imposée (Satisfaction).


Le sacrement de pénitence produit notre propre mort au péché et notre résurrection à la vie en Dieu. Il prolonge ainsi notre baptême et nous prépare à l’eucharistie. Il doit laisser dans nos âmes une immense joie, car c’est un sacrement de vie.


II. Quelques conseils pour bien réaliser son examen de conscience

Par une courte prière, demander à Dieu et à Notre-Dame la grâce de bien connaître les péchés dont on est coupable.

S’examiner sur les Commandements de Dieu et de l’Église ; les péchés capitaux ; les devoirs de son état.

Pour aider le plus d’âmes possible, dont les besoins sont très divers, l’examen proposé ci-après est plutôt détaillé. Mais il est rappelé qu’en confession seule l’accusation des péchés mortels est obligatoire. Un péché est mortel quand, sachant pleinement que la matière en était grave, on l’a néanmoins commis avec un entier consentement. C’est alors une rupture d’amour avec Dieu. Et comme l’âme cesse ainsi d’être unie à Dieu - de qui elle tenait sa vie -, elle meurt surna­turellement : le péché a été "mortel" pour elle.

L’examen terminé, demander instamment à Dieu, par l’intercession de la Vierge Marie, la grâce d’une vraie contrition des péchés com­mis et la ferme résolution de les éviter à l’avenir, conditions indispen­sables pour obtenir le pardon de ses péchés.

Pour exciter en soi le regret de ses fautes, réfléchir durant quelques instants :

au redoutable châtiment du purgatoire ou de l’enfer que l’on a mérité ;
aux souffrances et à la mort que Jésus-Christ endura pour l’expiation de nos péchés ;
à la bonté d’un Dieu d’amour et de miséricorde, offensé par le péché qui a produit une rupture profonde, surtout s’il a été mortel.

Puis, réciter lentement l’acte de contrition.

III. Quelques conseils pour recevoir le sacrement lui-même

Avant de rentrer au confessionnal, ou immédiatement en entrant, suivant la coutume, réciter le « Je confesse à Dieu… » LeConfiteor nous remet devant cette réalité du péché et nous fait accomplir le mouvement de « conver­sion » nécessaire, vers Dieu et vers les autres :

Parce que nous nous sommes opposés à l’Amour tout-puissant, en cherchant à réaliser notre bonheur contre Lui ou sans Lui, nous disons : « Je confesse à Dieu tout-puissant » ;

Parce que nous avons porté atteinte à l’œuvre de l’Incarnation et de la Rédemption, en nous séparant de tous ceux qui ont coopéré à cette œuvre, notamment de la Mère du Christ, nous disons : « Je confesse … à la Bienheureuse Marie toujours Vierge » ;

Parce que nous nous sommes opposés à l’œuvre de lutte et de fidélité des anges, l’attente des martyrs, des prophètes de l’Ancien Testament, morts pour que le Règne du Messie se réalise, à l’œuvre des apôtres et des saints qui ont travaillé pour le Christ, nous disons : « Je confesse… à saint Michel (vainqueur du démon), à saint Jean Baptiste (dernier des pro­phètes), aux apôtres (représentés par saint Pierre et saint Paul), et à tous les saints » ;

Enfin, parce que notre péché s’est opposé à toute l’Église et nous sépare des autres membres du Corps Mystique que le prêtre représente, en même temps qu’il tient la place de Jésus Christ, nous disons : « Je confesse… à vous, mon Père… ».


Avant de commencer l’énumération des péchés, préciser : le temps écoulé depuis la dernière confession ; un oubli ou une dissimulation de péché grave dans celle-ci ; une ou plusieurs mauvaises communions (en état de péché grave) ; une omission de la pénitence donnée (volontaire ou non).


Accuser sincèrement tous les péchés mortels que l’on a commis, avec leur nombre et les circonstances qui les ont modifiés (aggravés, allégés), comme par exemple, les péchés commis avec d’autres personnes qu’on a ainsi scandalisées, ou qu’on a entraîné au péché.

L’accusation des péchés véniels n’est pas indispensable car on peut en obtenir le pardon par d’autres moyens que la confession, par exemple la prière, l’aumône, la pénitence… Pourtant, cette accusation est fort conseillée car, par le sacrement de la Confession, on obtient des grâces spéciales pour éviter ces péchés véniels à l’avenir.

Dans le cadre de confessions régulières, on peut dire où l’on en est par rapport à son défaut dominant, ou par rapport à ses résolutions.

Si l’on est troublé ou que l’on a peur, ou tout simplement si on hésite, on peut demander au prêtre de nous interroger, ou de nous renseigner sur la gravité d’un péché.

Terminer par : « Je m’accuse de tous ces péchés, de tous ceux que j’aurais pu avoir oublié et de tous ceux de ma vie passée ; j’en demande très humblement pardon à Dieu, et à vous mon Père, pénitence et absolution si vous m’en jugez digne ».


Ecouter avec attention le mot d'exhortation du prêtre. Avant l'absolution, bien regretter ses péchés, et réciter à cet effet l'acte de contrition : « Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplaît. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. »


Après la confession, accomplir la pénitence imposée par le confesseur au plus tôt, afin de ne pas l’oublier ; remercier Dieu du pardon obtenu ; renouveler sa résolution d’éviter tout péché à l’avenir, surtout le péché grave.


Examen de conscience détaillé

Avant de commencer cet examen, adresser à Dieu cette prière :

Mon Dieu, je vous supplie, par l’intercession de la Vierge Marie, de m’accorder la grâce de bien connaître tous les péchés dont je suis coupable. Faites qu’ensuite je m’en accuse avec un sincère regret de les avoir commis et une ferme volonté de les éviter à l’avenir et qu’ainsi j’en obtienne le pardon de votre miséricorde infinie. Ainsi soit-il.


Examen sur les commandements de Dieu

1er Commandement : « Tu adoreras Dieu seul et l’aimeras plus que tout… »

Omission de la prière (en particulier le matin et le soir), de la fré­quentation des sacrements de la Pénitence et de l’Eucharistie… Communions ou confessions sacrilèges… Manque de respect des sacrements… Manque au jeûne avant la communion (une heure au moins)… Violation du secret de confession… Doutes volontaires contre la foi… Mise en péril de la foi par la lecture de journaux impies, par des fréquentations dangereuses… Respect humain… Manque de confiance en Dieu ou confiance présomptueuse en ses propres forces… Indifférence à l’égard de Dieu… Manque de soumission à la volonté de Dieu… Pratiques superstitieuses, spiritisme… Critiques de la religion… Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique… Négligence dans sa formation chrétienne…


2ème Commandement : « Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect… »

Emploi inutile du nom de Dieu… Blasphèmes, imprécations, jurons… Serments faux ou inutiles… Irrespect à l’égard des personnes et des choses consacrées à Dieu… Souhaits néfastes à l’égard de soi-même ou d’autrui… Non-accomplissement des vœux émis…


3ème Commandement : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur… »

Omission volontaire ou sans motif de l’assistance à la Messe domini­cale ou des fêtes d’obligation… Retard volontaire ou dissipation durant ces Messes… Travail fait ou ordonné sans nécessité ou permission… Recherches de distractions contraires à la sanctification du dimanche…


4ème Commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère… »

Manque d’amour, d’affection, de respect, d’obéissance, d’assistance à l’égard des parents durant leur vie et de prière à leur intention après leur mort… Peine causée… Souhaits de mal… Disputes d’intérêt en famille… Manque de déférence et de soumission à l’égard des supérieurs…

Pour les parents à l’égard de leurs enfants : négligence dans leur édu­cation chrétienne ou leur pratique religieuse, mauvais exemples donnés, manque de surveillance, de soins, de disponibilité, de conseils ou de corrections nécessaire… Dureté, injustice, sévérité excessive…


5ème Commandement : « Tu ne tueras point… »

Meurtre, tentative de suicide, euthanasie… Avortements, stérilisations… Souhait de mort ou de malheur à l’égard d’autrui… Vengeance, coups, blessures, torts causés à la santé, drogues, alcool, mutilations… Insultes, injures, mépris, faux rapports, haine, violences, refus de pardonner, vengeances… Indifférence à la peine d’autrui… Scan­dales par mauvais exemples, par conseils ou approbation silen­cieuse…


6ème et 9ème Commandements : « Tu ne feras pas d’impureté… » et « Tu n’auras pas de désir impur volontaire… »

Pensées ou désirs impurs provoqués en soi ou chez les autres… Conversations, chansons, lectures, spectacles immoraux (TV, Internet…) Flirts… Familiarités coupables… Danses lascives… Touchers indécents… Actions contraires à la chasteté, seul ou avec d’autres : masturbation, relations charnelles en dehors du mariage, homosexualité… Tenues ou attitudes provocantes…

Pour les fiancés : Légèretés, tendresses excessivement sensuelles… Relations prématrimoniales… Cohabitation…

Pour les époux : Atteintes coupables à la fécondité du mariage, contraception permanente ou temporaire… Limitation de l’usage du mariage aux jours inféconds sans cause sérieuse… Adultère (pensées, désirs, actions)… Liaisons… Divorce… Remariage civil… Refus injuste du droit du conjoint…


7ème et 10ème Commandements : « Tu ne voleras pas… » et « Tu ne désireras pas injustement le bien d’autrui… »

Vol (quoi ? combien ? circonstances ?), recel, objets trouvés ou empruntés et non rendus… Dommages injustes causés au prochain dans ses biens… Fraudes, manœuvres déloyales dans le travail, les affaires, le commerce, les contrats… Pots-de-vin… Coopération à des injustices… Recel d’objets volés… Négligence dans le paiement des dettes… Salaires insuffisants… Exploitation des faibles… Dommages aux biens collectifs… Désirs de vol ou d’injustices… Non-réparation de dommages causés… Non-restitution… Gaspillage… Travail bâclé…


8ème Commandement : « Tu ne mentiras pas… »

Mensonges avec ou sans préjudice pour autrui… Médisances ou calom­nies, faites ou approuvées… Faux témoignages en justice… Accusations injustes… Jugements téméraires… Rapports injustes nuisibles… Violation du secret, confié ou professionnel, des correspondances… Dissimulation, hypocrisie… Tricheries… Promesses non tenues… Refus de rectifier la vérité…


Examen sur les commandements de l’Église

Tu sanctifieras les fêtes d’obligation (Noël, Ascension, Assomption, Toussaint).

Tu assisteras à la messe les dimanches et fêtes d’obligation.

Tu te confesseras au moins une fois l’an.

Tu communieras chaque année au Temps pascal.

Tu jeûneras les jours fixés par l’Église (Mercredi des Cendres et Vendredi Saint).

Tu ne mangeras pas de viande les jours fixés par l’Église (c’est-à-dire, les jours de jeûne et les vendredis de Carême). Pour les autres vendredis de l’année, cette abstinence peut être remplacée par une autre forme de pénitence (qu’il faut alors accomplir sous peine de péché).


Examen sur les péchés capitaux

ORGUEIL : Amour-propre désordonné… Complaisance en soi-même… Egoïsme… Ambition démesurée… Vanité mondaine… Présomption… Attitudes hautaines, susceptibilité…

AVARICE : Vices contraires aux 7ème et 10ème commandements. Refus de partager, d’aider ceux qui sont dans le besoin (aumône) …

LUXURE : Vices contraires aux 6ème et 9ème commandements.

ENVIE : Jalousie du bonheur, des biens, des succès des autres ; joie de leurs malheurs, de leurs misères, de leurs revers…

GOURMANDISE : Excès dans le manger, le boire… Ivrognerie… Sensualité… Ivresse des stupéfiants…

COLÈRE : Manque de maîtrise de soi, emportements, rancunes, res­sentiment, murmures, bouderie, brusquerie, grossièreté, cruauté…

PARESSE : Dans le lever, le travail, les prières… Oisiveté… Fuite systématique des efforts…


Examen sur les devoirs d’état

N.B. L’examen suivant est très détaillé, et reprend en partie ce qui a déjà été vu auparavant.


Alors qu’il est très important, c’est un domaine qu’on oublie souvent dans l’examen de la conscience. Selon son état de vie et ses responsabilités :


1. Devoirs personnels de chrétiens :

Quelle importance ai-je attaché à ma vie chrétienne, au milieu de toutes mes occupations ? A-t-elle la première place ? Y a-t-il dans ma vie une cohérence entre ma foi et mes œuvres ?

Est-ce que je crois à la présence et à l’action du Seigneur dans le monde et dans ma vie de chaque jour ? Ai-je cherché à mieux connaître sa pensée et sa volonté en face des événements, en face des autres, et de mes problèmes personnels ? Suis-je fidèle à la vocation que Dieu m’a envoyée ?

Ai-je cherché à grandir dans la foi, à approfondir ma connaissance du Sei­gneur par la lecture de l’Évangile et du Catéchisme, ou par tout autre moyen mis à ma disposition : retraites, cours, prédications… ?

Ai-je eu peur de témoigner de ma foi par lâcheté, respect humain ? N’ai-je pas cédé aux doutes, à l’inquiétude, à l’angoisse, au désespoir ?

Ai-je compté sur le Seigneur dans les difficultés et dans les tentations ?

Est-ce que je vis dans l’attente de la vie éternelle ?

Ai-je prié ? Régulièrement ? Avec mon cœur ? Avec toute ma vie ?

Ai-je pris part à la Sainte Messe quand l’Église me le demande ? Y ai-je participé de mon mieux ?

Ai-je vécu le dimanche comme un jour de prière et de joie ? N’ai-je pas accom­pli des travaux qui ne sont pas conformes à cet esprit ?

Ai-je fait quelque chose pour aider la mission d’évangélisation de l’Église ? Pour ramener mes connaissances à la vraie foi ?

N’ai-je pas refusé par souci de ma tranquillité ou par égoïsme de m’engager dans un mouvement d’Église ?

Ai-je collaboré loyalement avec les prêtres de l’Église ? Les ai-je aidé autant que je pouvais ?


2. Devoirs envers le prochain :

Est-ce que j’aime le prochain d’un amour vrai et efficace ?

La misère, les souffrances des autres sont-elles pour moi une préoccupation ? Ai-je fait mon possible pour les sou­lager ?

Ai-je cherché à comprendre les autres ? Ai-je cherché à les aider en mettant à leur disposition mon amitié, mon temps, mes biens ?

N’ai-je jamais blessé les autres par mes paroles, mes gestes ?

Ai-je risqué de porter atteinte à la vie des autres ou à la mienne, par des im­prudences dans le travail, le sport ou sur la route ?

En quoi ai-je pu trahir l’amour des autres : indifférence, oubli des autres, mise à l’écart de certains, mauvais caractère, volonté d’avoir raison à tout prix, jalousie, envie, désir de vengeance, mépris, jugement téméraire, haine, rail­lerie, médisance, calomnie, secrets ré­vélés, achats ou ventes à des prix injustes, dettes impayées, choses non rendues, gaspillage ou détérioration des biens collectifs, mauvais exemple, scan­dale d’autant plus grand qu’il vient d’un témoin du Christ, refus de pardonner.


3. Devoirs familiaux :

Enfants :

Ai-je vraiment aimé mes parents, en évitant d’augmenter leurs difficultés, en leur apportant mon concours, en leur manifestant mon affection ?

Ai-je respecté mes parents ? En leur parlant avec déférence, en ne les jugeant pas sans les comprendre ?

Ai-je respecté l’autorité de mes parents en écoutant leurs conseils, leurs ordres et en les exécutant de mon mieux ?

N’ai-je pas gêné l’atmosphère familiale par de la mauvaise humeur, de la bouderie, de la révolte ?

Est-ce que j’aide de mon mieux mes parents âgés quand ils sont dans la gêne, ou malades ou isolés ?

Est-ce que je cherche à bien m’entendre avec tous les membres de ma famille ?


Personnes mariées :

Suis-je fidèle à l’amour promis le jour du mariage ? Ai-je cherché à développer cet amour, à me donner sans réserve et à me sacrifier ?

Ai-je souci des désirs, des goûts, des difficultés de mon époux ou de mon épouse ?

N’ai-je pas négligé mon foyer ? Ai-je le souci de penser à deux les pro­blèmes de ma famille ?

N’ai-je pas gâché notre amour en ne maîtrisant pas suffisamment les défauts de mon caractère ?

N’ai-je pas recherché les joies du mariage par simple égoïsme ?

La communion des cœurs et des esprits l’emporte-t-elle et anime-t-elle celle des corps ?

N’ai-je pas par égoïsme refusé d’avoir des enfants ? Ai-je dans ce but utilisé des moyens défendus ?

Est-ce que j’apporte toute l’attention voulue à l’éducation de mes enfants ?

Est-ce que je cherche à les connaître, à les comprendre, à découvrir leurs goûts, leur vocation, à suivre leur évolution quand ils grandissent ?

Ai-je pensé à leur donner le moyen d’exercer leur liberté quand ils grandissent ?

Mon attitude envers eux ne manque-t-elle pas de fermeté ou au contraire d’affection et de confiance ?

Est-ce que je leur donne le bon exemple ?

Ai-je cherché à les éduquer religieusement ? Leur ai-je donné le sens de la prière ?

Ai-je cherché à garder au foyer le sens du jour du Seigneur ? Ai-je aidé mes enfants à préparer leur messe ?

Ai-je considéré comme un honneur et un devoir de donner à Dieu des prêtres, des religieuses ?

Notre foyer est-il accueillant pour les autres ?


4. Devoirs professionnels :

Enfants :

Ai-je manqué l’école par ma faute ?

Ai-je mal étudié mes leçons, mal fait mes devoirs ?

Ai-je triché en classe (copié, soufflé) ?


Adultes :

Ai-je négligé mon travail ?

Ai-je conscience des responsabilités qu’engage ma situation, mon rôle ?

Quelle est mon attitude à l’égard de ceux qui me dirigent ? N’ai-je pas cherché, par méchanceté ou jalousie, à miner leur autorité ?

Quelle est mon attitude vis à vis de ceux qui travaillent avec moi ? N’ai-je pas tendance à me décharger sur les autres de ma tâche ? Est-ce que je sais les aider, les soutenir, entretenir avec eux des relations de bonne camaraderie ?

Ai-je pris ma place dans les organisa­tions professionnelles ?

Quelle est mon attitude vis à vis de ceux que je commande ou que j’emploie ? Est-ce que je les rétribue conformément à la justice ? Les ai-je traité humainement, en res­pectant leur dignité d’hommes ? Ne leur ai-je pas confié des tâches au-dessus de leurs forces ? Leur ai-je accordé le repos auquel ils ont droit et dont ils ont besoin ?


5. Devoirs civiques :

Ai-je rempli mes devoirs de chrétien dans la société ?

Ai-je cherché à m’informer le mieux possible pour comprendre les pro­blèmes sociaux et économiques ? A découvrir les solutions justes et efficaces ?

Ai-je le souci de tenir ma place dans la vie de la cité ou de la nation pour lui donner une meilleure orienta­tion ? Ai-je su accepter les charges mu­nicipales ou autres en les envisageant comme un service ?

Ai-je choisi mes représentants en fonc­tion de leur aptitude à promouvoir le bien commun et la loi divine plutôt qu’en fonction de leur aptitude à défendre mes intérêts ?

Ai-je fait mon possible pour faire changer les lois injustes (Avortements, divorce, euthanasie, pacs, etc.) ?

Examen de conscience pour Adultes

________________________________

Je crois en un Sauveur aimant qui pardonne mes péchés et qui me donne la grâce de devenir un Saint. Par le ministère de ses Prêtres, Jésus–Christ accomplit l’un et l’autre dans le Sacrement de Pénitence.

"Comme le Père M’a envoyé, Moi aussi Je vous envoie … Recevez le Saint Esprit. Les péchés seront pardonnés à qui vous les pardonnerez ils seront retenus à qui vous les retiendrez." (Jean XX : 21-23)

"Vos péchés seraient-ils rouges comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige." (Isaie I : 18)

"Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs." ( Matt. IX : 13)

"Les hommes ont reçu de Dieu un pouvoir accordé ni aux Anges,ni aux Archanges. Jamais il n’a dit aux Esprits Célestes « Tout ce que vous lierez et délierez sur la terre sera lié et délié dans le ciel ». Les Princes de ce monde peuvent seulement lier et délier le corps. Le pouvoir du prêtre va plus loin, il atteint l’âme et elle est exorcisée non seulement par le baptême, mais encore plus par le pardon des péchés. Ne rougissons donc pas de confesser nos fautes. Celui qui rougit de découvrir ses péchés à un homme et qui ne se confesse pas, sera couvert de honte au Jour du Jugement en présence de tout l’univers," (St Jean Chrysostome, Traité sur les prêtres, Livre 3)

Prière avant la confession: O Seigneur, accordez-moi la lumière pour que je me voie comme Vous me voyez, et le grâce de regretter vraiment et effectivement mes péchés. O Marie, aidez-moi à faire une bonne confession.

Comment se confesser: D’abord, examinez bien votre conscience, puis dites au prêtre le genre précis de péchés que vous avez commis et dans la mesure du possible, combien de fois vous les avez commis depuis votre dernière bonne confession. Il n’est obligatoire de confesser que les péchés mortels puisqu’on peut obtenir le pardon des péchés véniels par les sacrifices et les actes de charité. Si vous n’avez pas la certitude qu’un péché soit mortel ou véniel, mentionnez votre doute au confesseur. Souvenez-vous aussi que la confession de péchés véniels aide à éviter le péché et à progresser vers le Ciel.

Conditions nécessaires pour qu’un péché soit mortel:

Matière grave
Pleine connaissance
Entier consentement de la volonté.

Considérations préliminaires:

Ai-je parfois omis de confesser un péché grave dans le passé ; ou ai-je volontairement déguisé ou caché un tel péché ?
Nota bene : Cacher des péchés rend invalide la confession .
La confession est secrète, c’est à dire que c’est une faute mortelle pour le prêtre de révéler à qui que ce soit l’objet d’une confession.
Ai-je été coupable d’irrévérence envers ce sacrement en omettant d’examiner ma conscience avec soin?
Ai-je négligé de faire la pénitence donnée par le prêtre?
Ai-je des habitudes de péchés graves à confesser d’abord (par exemple: impureté, ivrognerie, etc.)

Premier Commandement:

Je suis le Seigneur Ton Dieu. Tu n’auras pas des dieux étrangers devant Moi. (y compris les péchés contre la Foi, l’Espérance et la Charité)

L'amour de l'argent est la racine de tous les maux, c'est une idolâtrie...

Ai-je négligé de connaître ma foi selon l’enseignement du catéchisme, par exemple le Symbole des Apôtres, les Dix Commandements, les Sept Sacrements, le Notre Père, etc.?
Ai-je volontairement mis en doute ou renié l’un des enseignements de l’Eglise?
Ai-je pris part à quelque culte non- catholique?
Suis-je membre de quelque organisation religieuse non-catholique, société secrète ou groupe anti-catholique?
Ai-je, en toute connaissance, lu quelque littérature hérétique, blasphématoire ou anti catholique?
Ai-je pratiqué des superstitions (telles que les horoscopes, prédiction d’avenir, spiritisme, etc.)
Ai-je omis des obligations ou pratiques religieuses pour des motifs de respect humain?
Me suis-je recommandé chaque jour à Dieu?
Ai-je été fidèle à mes prières quotidiennes?
Ai-je fait mauvais usage des Sacrements? Les ai-je reçus sans respect (par exemple la Communion dans la main) ou de manière invalide?
Me suis-je moqué de Dieu, de Notre-Dame, des Saints, de l’Eglise, des Sacrements ou d’autres sujets sacrés?
Ai-je été coupable de grande irrévérence dans l’Eglise (par exemple: conversation, comportement ou vêtement)?
Ai-je été indifférent vis-à-vis de ma foi catholique – en croyant qu’on peut se sauver dans n’importe quelle religion, que toutes les religions se valent?
Ai-je présumé de la miséricorde de Dieu en toute circonstance?
Ai-je désespéré de la miséricorde de Dieu?
Ai-je trahi Dieu?
Ai-je donné trop d’importance à quelque créature, activité, objet ou opinion?

Deuxième Commandement:

Tu ne prendras pas en vain le Nom du Seigneur Ton Dieu.

Ai-je blasphémé le Nom de Dieu à tort, inconsidérément ou en matière légère et triviale?
Ai-je murmuré ou gémi contre Dieu (blasphème)?
Ai-je prononcé des malédictions contre moi-même ou les autres, ou toute créature?
Me suis-je emporté contre les autres jusqu’à provoquer des jurons ou des blasphèmes contre Dieu?
Ai-je manqué à un vœu fait à Dieu?

Troisième Commandement:

Souvenez –vous de sanctifier le Sabbat.

Ai-je manqué la Messe le dimanche ou une fête d’obligation?
Ai-je été en retard à la Messe ou l’ai-je écourtée par ma faute?
Ai-je fait manquer la Messe à d’autres ou leur ai-je fait écourter la Messe?
Ai-je été volontairement distrait pendant la Messe ?
Ai-je fait ou commander un travail servile non nécessaire le dimanche ou les jours de fête d’obligation?
Ai-je acheté ou vendu sans nécessité ce jour là?

Quatrième Commandement:

Honore ton père et ta mère.

Ai-je désobéi ou manqué de respect envers mes parents ou ai-je négligé ou refusé de les aider dans leurs besoins ?
Ai-je manqué de respect pour des personnes chargées de me commander?
Ai-je calomnié ou insulté des prêtres ou d’autres personnes consacrées à Dieu?
Ai-je manqué de respect vis à vis des personnes âgées?
Ai-je maltraité mon conjoint ou mes enfants?
Ai-je désobéi ou manqué de respect à mon mari?
En ce qui concerne mes enfants:

Ai-je négligé leurs besoins matériels?
Me suis-je soucié de les faire baptiser de bonne heure?1
Ai-je pris soin de leur éducation religieuse personnelle?
Leur ai-je permis de négliger leurs devoirs religieux?
Leur ai-je permis le flirt ou des fréquentations régulières sans perspective du mariage dans un proche avenir?
Ai-je veillé à leurs compagnies?
Ai-je omis de les discipliner quand c’était nécessaire?
Leur ai-je donné un mauvais exemple?
Les ai-je scandalisés par des disputes avec mon conjoint en présence de mes enfants? En jurant ou blasphémant en leur présence?
Ai-je gardé la modestie à la maison?
Leur ai-je permis de porter des vêtements immodestes (mini jupes, pantalons serrés, robes ou pulls trop ajustés, corsages transparents, shorts courts, tenues de bain provocantes, etc.)? 2
Leur ai-je refusé la liberté de se marier ou de suivre une vocation religieuse?

________________________________

1 Les nouveaux nés devraient être baptisés dès que possible. Sauf prescription diocésaines particulières, il semble généralement admis qu’un nouveau-né devrait être baptisé dans l’intervalle de une semaine ou dix jours environ après sa naissance. Beaucoup de catholiques repoussent le baptême à une quinzaine ou un peu plus. L’idée d’administrer le baptême dans les trois jours après la naissance est considérée comme trop stricte. Saint Alphonse, suivant l’opinion commune, pensait qu’un délai non motivé au-delà de dix ou onze jours serait un péché grave. Par rapport à la coutume moderne, connue et non corrigée par les Ordinaires locaux, un délai non motivé au delà d’un mois serait un péché grave. S’il n’y a pas de danger probable pour l’enfant, les parents ne peuvent être convaincus de péché grave en différant le baptême un peu au-delà de trois semaines au plus, mais l’usage de faire baptiser un nouveau-né dans l’intervalle d’environ une semaine ou dix jours après la naissance est fort recommandable et en vérité, une date plus précoce peut être recommandée à juste titre. — H. Davis S.J., Moral and Pastoral Theology, Vol. III, Pg.65, Sheed and Ward, New York, 1935

2 Demander le feuillet LF05 Règles Mariales pour la Modestie dans le vêtement.

Cinquième Commandement:

Tu ne tueras pas.

Ai-je provoqué, désiré ou hâté la mort ou la blessure physique de quelqu’un?
Ai-je entretenu de la haine contre quelqu’un?
Ai-je opprimé quelqu’un?
Ai-je désiré la vengeance?
Ai-je été cause d’inimitié entre d’autres personnes?
Ai-je querellé ou combattu quelqu’un?
Ai-je souhaité du mal à quelqu’un?
Ai-je eu l’intention ou tenté de blesser ou de maltraiter d’autres personnes?
Y a-t-il quelqu’un avec qui je refuse de parler ou contre qui je garde rancune?
Ai-je pris plaisir aux malheurs de quelqu’un?
Ai-je été jaloux ou envieux?
Ai-je pratiqué ou essayé de pratiquer un avortement ou conseillé à quelqu’un de le faire
Ai-je, d’une manière ou d’une autre, mutilé mon corps sans nécessité?
Ai-je eu des pensées de suicide ou des tentatives?
Me suis-je enivré ? Ai-je pris des drogues interdites?
Ai-je trop mangé ou est-ce que je néglige de me nourrir convenablement? (c’est à dire avec des aliments sains)
Ai-je manqué à la correction fraternelle?
Ai-je nuit à l’âme de quelqu’un, surtout aux enfants en scandalisant par le mauvais exemple?
Ai-je nuit à moi-même en exposant mon âme aux tentations volontairement et sans nécessité. (par exemple: mauvaises émissions, mauvaises chansons, plages, etc.)?

Sixième et Neuvième Commandement:

Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne désireras pas la femme de ton prochain.

Ai-je refusé à mon conjoint, à ma conjointe, les droits du mariage?
Ai-je pratiqué le contrôle des naissances (pilules, appareils, retrait)?
Ai-je abusé des droits du mariage de quelque autre manière?
Ai-je commis l’adultère ou la fornication ( pratiques sexuelles prémaritales)?
Ai-je commis un péché contre nature dans le domaine de la pureté (homosexualité ou lesbianisme en pensée, en parole ou en action )?
Ai-je touché ou embrassé quelqu’un de manière impure?
Me suis-je engagé dans des baisers prolongés et passionnés en dehors du mariage ?
Me suis-je engagé dans des affections désordonnées?
Ai-je pratiqué l’impureté solitairement ( masturbation )?
Ai-je entretenu des pensées impures et m’y suis-je complu?
Me suis-je laissé aller à des désirs sensuels pour quelqu’un ou ai-je volontairement désiré voir ou faire quelque chose d’impur?
Me suis-je laissé aller volontairement à quelque plaisir sexuel complet ou incomplet en dehors du mariage?
Ai-je été occasion de péché pour d’autres en portant des vêtements immodestes, trop serrés ou provocants de toute autre manière?
Ai-je agi pour provoquer ou occasionner chez les autres des pensées ou des désirs impurs délibérément ou par légèreté?
Ai-je fait des lectures indécentes ou regardé de mauvais film?
Ai-je regardé des films et des émissions érotiques ou la pornographie par internet ou permis à des enfants de le faire?
Ai-je prononcé des paroles ou raconté des histoires indécentes?
Ai-je écouté volontairement de telles histoires?
Me suis-je vanté de mes péchés ou complu dans les péchés du passé?
Me suis-je trouvé en compagnie impudique?
Ai-je consenti à des regards impudiques?
Ai-je négligé de contrôler mon imagination?
Ai-je prié tout de suite pour bannir de si mauvaises pensées et tentations?
Ai-je évité la paresse, la gourmandise, l’oisiveté et les occasions d’impureté?
Ai-je pris part à des danses immodestes et à des spectacles indécents?
Suis-je resté sans nécessité seul en compagnie de quelqu’un du sexe opposé en dehors du mariage?

Nota bene: Ne pas craindre de dire au prêtre tout péché d’impureté que vous avez pu commettre. Ne pas cacher ou essayer de déguiser de tels péchés. Le prêtre est là pour vous aider et vous pardonner. Rien de ce que vous dites ne le choquera, donc ne craignez pas, quelque puisse être votre honte.

Septième et Dixième Commandement:

Tu ne voleras pas. Tu ne convoitera pas les biens du prochains.

Ai-je volé quelque chose? Quoi ou combien?
Ai-je endommagé le bien des autres?
Ai-je par négligence abîmé le bien des autres?
Ai-je été négligent dans la gestion de l’argent et des biens d’autrui?
Ai-je triché ou fraudé?
Ai-je participé excessivement à des jeux d’argent?
Ai-je refusé ou négligé de payer mes dettes?
Ai-je acquis un bien notoirement volé?
Ai-je omis de rendre des objets prêtés?
Ai-je trompé mon employeur sur ma journée de travail?
Ai-je triché sur les salaires de mes employés?
Ai-je refusé ou négligé d’aider quelqu’un en urgente nécessité?
Ai-je omis de restituer en cas de vol, de tricherie ou de fraude?
Ai-je envié à un autre ce qu’il avait?
Ai-je été jaloux du bien d’autrui?
Ai-je été avare?
Ai-je été cupide et avare, accordant trop d’importance aux biens matériels et au confort? Mon cœur est-il porté vers les possessions terrestres ou les vrais trésors du Ciel ?

Huitième Commandement:

Tu ne porteras pas de faux témoignage envers ton prochain.

Ai-je menti à propos de quelqu’un?
Mes mensonges ont-ils causé un tort matériel ou spirituel?
Ai-je porté des jugements téméraires (c’est à dire cru fermement, sans preuve évidente à la culpabilité de quelqu’un dans un crime ou une faute morale?
Ai-je nui à la bonne réputation de quelqu’un en révélant des fautes vraies mais cachées (délation )?
Ai-je révélé les péchés d’autrui?
Ai-je été coupable de cafardage (c’est à dire d’avoir rapporté quelque chose de défavorable dit par quelqu’un à propos d’un autre de manière à créer l’inimitié entre eux)?
Ai-je encouragé ou prêté l’oreille à la diffusion du scandale concernant mon prochain?
Ai-je prêté de faux serments ou signé de faux documents?
Suis-je critique, négatif ou peu charitable dans ma conversation?
Ai-je flatté les autres?

Les Sept Péchés Capitaux et les Vertus opposées.

Orgueil..............................................Humilité
Avarice............................................Libéralité
Luxure.............................................Chasteté
Colère...............................................Douceur
Gourmandise....................................Tempérance
Jalousie...........................................Amour fraternel
Paresse............................................Effort

Cinq effets de l’Orgueil

La vaine gloiren a. Vantardise b. Dissimulation/Duplicité
Ambition
Mépris des autres
Colère / Vengeance / Ressentiment
Entêtement / Obstination

Neuf manières d’être instrument de péché pour d’autres.

A. Ai-je sciemment été cause de péché ?
B. Ai-je coopéré au péché des autres ?

Le conseil
Le commandement
Le consentement
La provocation
La louange ou la flatterie
La dissimulation
La participation
Le silence
La défense du mal accompli.

Les Quatre Péchés qui crient vengeance au Ciel.

Le meurtre volontaire
La Sodomie ou le Lesbianisme
L’oppression des pauvres
La fraude sur le juste salaire du travailleur.

Les Six Commandements de l’Eglise.

Ai-je entendu la Messe le dimanche et les fêtes d’obligation?
Ai-je pratiqué le jeûne et l’abstinence les jours désignés et ai-je observé le jeûne eucharistique?
Me suis-je confessé au moins une fois l’an?
Ai-je reçu la Sainte Eucharistie au temps de Pâques?
Ai-je contribué au soutien de l’Eglise dans la mesure où je le dois?
Ai-je observé les lois de l’Eglise concernant le mariage (c’est à dire le mariage sans présence d’un prêtre ou mariage avec un parent ou non-catholique)?

Les Cinq Blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie.

Ai-je blasphémé contre l’Immaculée Conception?
Ai-je blasphémé contre la Virginité Perpétuelle de Marie?
Ai-je blasphémé contre la Divine Maternité de Notre Dame ? Ai-je manqué à reconnaître Notre Dame comme Mère de tous les hommes?
Ai-je cherché officiellement à semer dans les cœurs des enfants l’indifférence ou le mépris, ou même la haine de ce Cœur Immaculé?
L’ai-je outragée directement dans Ses Saintes Images?

Finalement:

Ai-je reçu la Sainte Communion en état de péché mortel? (Sacrilège)

Examen des péchés véniels d’après St Antoine-Marie Claret.

L’âme devrait éviter tous les péchés véniels, spécialement ceux qui ouvrent la voie du péché mortel. Ce n’est pas assez , mon âme, de prendre la ferme résolution de souffrir la mort plutôt que de commettre un péché mortel. Il est nécessaire de former une résolution semblable par rapport au péché véniel. Celui qui ne trouve pas en lui-même cette volonté ne peut trouver la sécurité. Rien ne peut nous donner une certaine sécurité du salut éternel comme une vigilance incessante pour éviter même le moindre péché véniel et un sérieux remarquable en tous points touchant toutes les pratiques de la vie spirituelle - sérieux dans la prière et les rapports avec Dieu, sérieux dans la mortification et le renoncement, sérieux dans l’humilité et l’acceptation du mépris, sérieux dans l’obéissance et le renoncement à sa volonté propre, sérieux dans l’amour de Dieu et du prochain . Celui qui veut atteindre ce sérieux et le garder, doit nécessairement prendre la résolution d’éviter toujours spécialement les péchés véniels

suivants:

Le péché d’admettre en son cœur tout soupçon non fondé, tout jugement injuste contre le prochain.
Le péché d’entrer en conversation sur les défauts d’autrui et de manquer à la charité de toute autre manière même légèrement.
Le péché d’omettre, par paresse, nos pratiques spirituelles ou de les accomplir avec négligence volontaire.
Le péché d’avoir une affection désordonnée pour quelqu’un.
Le péché d’avoir une vaine estime de soi-même ou une vaine satisfaction dans ce qui nous concerne
Le péché de recevoir le Saint Sacrement de manière insouciante, avec des distractions et autres irrévérences et sans préparation sérieuse.
Impatiences, ressentiment, tout manquement à accepter des déceptions comme venant de la Main de Dieu ; car cela met obstacle à la voie des décrets et dispositions de la Divine Providence par rapport à nous-mêmes.
Le péché de se donner occasion de ternir même de loin l’éclat immaculé de la sainte pureté.
La faute de cacher volontairement à ceux qui devraient les connaître, les mauvaises inclinations, les faiblesses et les mortifications, en cherchant à poursuivre la route de la vertu, non sous la direction de l’obéissance, mais en se laissant guider par ses propres caprices.

Nota bene: Ceci s’entend de circonstances où nous pourrions avoir une direction qui mérite d’être recherchée, mais nous préférons suivre nos faibles lumières personnelles).

Prière pour une bonne confession

O mon Dieu, par mes péchés détestables, j’ai crucifié de nouveau Votre Divin Fils et L’ai tourné en dérision. A cause de cela, j’ai mérité Votre Colère et me suis rendu digne des feux de l’Enfer. Combien aussi j’ai été ingrat envers Vous, mon Père Céleste, qui m’avez tiré du néant, m’avez racheté par le Précieux Sang de Votre Fils et m’avez sanctifié par Vos Saints Sacrements et le Saint Esprit. Mais dans Votre Miséricorde, vous m’avez réservé cette confession. Recevez –moi de nouveau comme Votre fils prodigue et accordez-moi de bien me confesser pour que je puisse recommencer à Vous aimer de tout mon cœur et de toute mon âme et par conséquent garder vos commandements et souffrir patiemment toute expiation temporelle qui reste à accomplir. J’espère obtenir de Votre bonté et puissance, la vie éternelle au Paradis. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

Note Finale

N’oubliez pas de confesser vos péchés avec regret surnaturel en même temps que ferme résolution de ne plus retomber dans le péché et d’éviter les occasions prochaines de péché. Demandez à votre Confesseur de vous aider en toute difficulté qui entraverait une bonne confession. Accomplissez promptement votre pénitence.

Acte de Contrition

O mon Dieu, je regrette du fond du cœur de vous avoir offensé. Et je déteste tous mes péchés, parce que je redoute la perte du Ciel et les peines de l’Enfer, mais surtout parce que mes péchés Vous offensent, mon Dieu, qui êtes toute bonté et qui méritez tout mon amour. Je prends la ferme résolution, avec le secours de Votre Grâce, de confesser mes péchés, de faire pénitence et d’amender ma vie. Amen.


EXAMEN DE CONSCIENCE POUR ADULTES

Résumé: Il faut rechercher au moins tous les péchés mortels dont on se souvient et qui n’ont pas encore été confessés dans une bonne confession et à un prêtre ayant les pouvoirs pour absoudre. Un péché est mortel s’il y a : gravité de matière, pleine connaissance et plein consentement. Indiquer, dans la mesure du possible, leur espèce et leur nombre (même pour les désirs). Pour cela on demande à Dieu la grâce de bien connaître ses fautes et on s’examine sur les Dix Commandements et les préceptes de l’Église, sur les péchés capitaux et les devoirs de notre état. Il faudra penser à accuser également les péchés qui ont pu être commis par omission. N.B.: La confession est sacrilège lorsqu’on a volontairement caché des fautes mortelles. COMMANDEMENTS DE DIEU l er Commandement : « Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout. » Dieu est-il au centre de ma vie ? Est-il bien pour moi un Père à l’amour duquel je réponds par un amour total et une généreuse obéissance ? Jésus est-il vraiment mon Maître et mon modèle, celui dont je vis par la foi et les sacrements ? Manquements par omission ou négligence dans les prières (matin, soir, dans les tentations) et la réception des sacrements. Tiédeur. Respect humain pour manifester sa foi. Parole ou acte contre la religion. Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique. Superstitions, spiritisme. Avoir tenté Dieu. Péchés contre la foi : refus d’adhérer à une ou plusieurs vérités révélées. Doutes volontaires. Négligeance dans sa sa propre formation religieuse. Lectures, émissions et spectacles portant atteinte à la foi ou à la morale. Péchés contre l’espérance : manque de confiance en la bonté et la providence de Dieu. Découragement, désespoir. Compter sur ses seules forces. Prétexter de la bonté de Dieu pour pécher. Ne pas désirer le ciel. Péchés contre la charité : indifférence par rapport à Dieu ; absence de prière et de pratique religieuse. Sacrilèges en profanant les choses saintes, en particulier confessions (incomplètes volontairement) et communions sacrilèges (reçues en état de péché mortel). Envers le prochain : refus de voir Dieu dans nos frères; haines, mépris, moqueries ; refus d’assister son prohain dans les graves nécessités. 2e Commandement : « Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect. » Transgresser les serments et vœux faits en son nom. Associer son nom à des serments faux ou inutiles. Blasphémer son nom, celui de la Vierge ou des saints. Prononcer des imprécations contre soi ou contre autrui. 3e Commandement : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur. » Avoir manqué à la sainte Messe par sa faute, y être arrivé en retard. Avoir fait ou fait faire “des travaux et des occupations qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au jour du Seigneur, ou la détente convenable de l’esprit et du corps” (can.1247). Avoir été à des amusements ou réunions dangereuses pour la foi ou les mœurs. 4e Commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère. » Enfants de tous âges : Manque d’amour, de respect, d’obéissance (dans les limites de leur autorité), de reconnaissance et d’assistance (matérielle, spirituelle) aux parents. Parents : ne pas témoigner de l’affection à tous ses enfants ; ne pas leur donner l’exemple d’une vie vertueuse et chrétienne. Envers ceux encore sous leur dépendance : Association Notre Dame de Chrétienté manquements dans leur formation humaine et chrétienne (instruction religieuse, choix de l’école); et dans ses devoirs de surveillance, de conseil et de corrections nécessaires. Tous : disputes d’intérêt en famille. Manquements dans l’accomplissement du travail dans le respect dû à l’autorité (dans le métier, la vie collective) ou dans les responsabilités des dirigeants (conditions de travail honnêtes, juste salaire, respect vis-à-vis des employés). Insoumission aux lois civiles justes (impôts, service militaire, devoir civique). 5e Commandement : « Tu ne tueras point. » Meurtre, tentative de suicide, imprudence exposant à tuer ou blesser son prochain (sport à risque, transgression grave et volontaire du code de la route, conduite en état d’ivresse). Colères, disputes, vengeances, refus de pardon, rancunes, envie, jalousie, drogue. Excès dans les boissons, gourmandise. Attitude insultante et scandaleuse. Participation (par action ou par omission), à la stérilisation, à l’avortement, à l’euthanasie, au suicide. Incitation à la violence, à la lutte des classes. Haine raciale ou ethnique. 6e et 9e Commandements : « Tu ne commettras pas d’impureté. Tu n’auras pas le désir impur volontaire. » Pensées, désirs et actes commis seul ou avec d’autres contre la pureté. Conversations et chansons déshonnêtes. Lectures, spectacles (TV, films,...), fréquentation de lieux exposant à l’impureté. Responsabilité dans le péché d’autrui (danse, mode et attitude provocantes). Personnes mariées : Limitation de l’usage du mariage aux jours inféconds sans cause sérieuse. Moyens contraceptifs, ponctuels ou permanents. Refus des droits du conjoint. Adultère (pensées, désirs, actions). Infidélité affective. Liaison extra-matrimoniale. Divorce. “Remariage”. Fiancés : Manifestations de tendresse excessivement sensuelles. Relations pré matrimoniales. Cohabitation. 7e et 10e Commandements : « Tu ne voleras pas. Tu ne désireras pas injustement le bien des autres. » Participation direct ou indirect à des vols, fraudes, injustices. Dettes impayées. Non restitution. Recel d’objets volés. Tort causé dans les ventes, contrats, transactions. Tricheries. Fraudes. Pots de vin. Non-respect des lois sociales justes sur le travail, les assurances... Travail bâclé ; perte de temps. Dépenses excessives, par luxe, vanité, etc. Gaspillage. 8e Commandement : « Tu ne mentiras point. » Mensonges. Faux témoignage. Accusations injustes. Jugements téméraires. Calomnies (personnes ou institutions). Secrets violés. Médisances, ragots. Refus de réparer ou de rectifier COMMANDEMENTS DE L’ÉGLISE 1. Tu sanctifieras les dimanches et fêtes d’obligation (en France : Noël, Pâques, Ascension, La Pentecôte, Assomption, Toussaint) : par l’assistance à la messe et l’abstention d’activités contraires à la sanctification du jour du Seigneur (voir 3e commandement de Dieu). 2. Tu te confesseras au moins une fois l’an. 3. Tu communieras chaque année au Temps pascal (de Pâques à la Pentecôte). 4. Tu jeûneras ou feras abstinence les jours fixés. Jeûne et abstinence: Mercredi des Cendres et Vendredi Saint ; abstinence : tous les vendredis de l’année (les vendredis autres que ceux du Carême, on peut remplacer l’abstinence par une autre pénitence). 5. Tu contribueras selon tes moyens aux dépenses de l’Eglise. Association Notre Dame de Chrétienté DEVOIRS D’ÉTAT 1. Devoirs de chrétien : effort pour tendre à la perfection de la charité ; témoignage de cohérence entre la foi et les œuvres ; fidélité à la vocation reçue de Dieu ; dimension apostolique de sa vie ; approfondissement de sa foi ; aide à l’Eglise ; respect et obéissance à la hiérarchie dans ce qui dépend de son autorité. 2. Devoirs dans la famille : fidélité et don de soi dans le mariage ; générosité dans la procréation et l’éducation des enfants ; amour et entraide ; affection et assistance aux ascendants. 3. Devoirs dans la profession application au travail ; sens de la justice dans les rapports professionnels, dans les contrats. 4. Devoirs dans la cité : participation à la vie de la cité, devoir électoral ; respect des lois justes ; effort pour faire changer les lois injustes (avortement, ...) ; solidarité avec les plus démunis. MAÎTRISE DE SON TEMPÉRAMENT Il faut soumettre à la raison et à la loi de Dieu les passions déréglées par le péché originel et nos propres péchés. On distingue sept tendances qui nous inclinent au mal : - l’orgueil : amour désordonné de soi-même qui engendre l’ambition, la présomption, la vaine gloire, les attitudes hautaines, les vanités mondaines. - l’avarice : attachement désordonné aux richesses qui engendre l’injustice, l’endurcissement du cœur, le défaut de générosité pour faire l’aumône, l’aveuglement de l’esprit. - la luxure : vice contraire, voir 6e et 9e commandements. - L’envie : nous attriste à la vue des qualités ou des succès d’autrui ; engendre la calomnie, la jalousie, les discordes, les actions portant tort à autrui. - la gourmandise : excès dans le manger et le boire (alcoolisme) qui met en danger notre santé et nous fait perdre la possession de nous-mêmes. - la colère : fait perdre le contrôle de soi-même et porte aux injures, querelles, coups... - la paresse : incline à fuir l’effort dans le travail, l’accomplissement des devoirs. Association Notre Dame de Chrétienté

Mit freundlichen Grüssen

Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely
Saludos cordiales
בברכה, בכבוד רב
С уважение
ขอแสดงความนับถือ
你的真诚的
المخلص

Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

Mobilisation générale: épargnes, retraites... volées légalement ! Comme à Chypre et en Grèce... Arnaque de la création monétaire du néant, ex nihilo... Grâce à monnaie-pleine, on peut rédiger ensemble un projet de loi d'application ou un contre-projet et reprendre ainsi toutes les meilleures solutions, BNS, RBI, monnaie, crédits, etc...

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Invitations 2017
In English
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/free-invitations-every-year.html

en français:
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/invitations-gratuites-chaque-annee.html

Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely

Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

Mobilisation générale: épargnes, retraites... volées légalement !

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Donner à chaque souverain, le peuple est le souverain en Suisse, sa part des créations monétaires volées actuellement par les banques commerciales. La banque nationale suisse doit devenir une coopérative, et pas une société anonyme, qui distribue à chacun et chacune ce qui lui est dû par un dividende social à tous dès la conception ! Voter oui à l'initiative monnaies pleines, monnaies au pluriel qui respectent notamment les wirs, voir www.wir.ch
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Articles les plus consultés