Google+ Followers

Vidéos par François de Siebenthal sur youtube, dailymotion ou https://vimeo.com/136794177

Loading...

Google+ Badge

jeudi 31 juillet 2008

Dioxine : faune et flore touchées.


Dioxine : faune et flore touchées.

Cinq mois après notamment la découverte de concentrations de PCB dans les oeufs de poules élevées en plein air dans des élevages, la direction des services vétérinaires vient de confirmer que la dioxine est présente en forte concentration dans les urines des renards et oiseaux de la zone. Un transfert des dioxines vers les fruits et légumes est donc possible.

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

mardi 29 juillet 2008

Les incinéra-tueurs !!! Pour le sang, là où les taux des dysfonctionnements ont été publiés, nous obtenons plus de 70% de risque de faire une leucémie

"Les particules ultra-fines (PM2,5 et PM1: respectivement inférieures à 2,5 et 1 µm) sont considérées comme les plus dangereuses. Plus les particules sont fines, plus elles rentrent profondément dans l'appareil respiratoire, puis sanguin et enfin cérébral. Plusieurs études récentes françaises, italiennes ( voir le blog de Beppe Grillo) et internationales démontrent notamment leurs implications dans l'augmentation des cancers, de l'asthme, des allergies, de l'Alzheimer, des stérilités ou des problèmes cardiaux vasculaires dans les milieux urbains.

Les UIOM sont bien des incinéra-tueurs !!!

L'INVS en France a confirmé une augmentation très sensible de cancers autour des incinéra-tueurs. Ces taux, multipliés par les pourcentages de rejet excessif des anciennes usines, provoquent un frisson de mort programmée. Pour le sang, là où les taux des dysfonctionnements ont été publiés, nous obtenons plus de 70% de risque de faire une leucémie !!! Pour les femmes, autour de ces anciens 'outils de mort', en plus d'un risque général, accru ces dernières années de 20%, le risque augmente de 26% de moyenne, les deux taux cumulés ne semblent pas inquiéter outre mesure, le passé serait-il un laissé-pour-compte, –– la part du diable. –– Rien, rien n'est fait, le principe de prévention n'est pas en application, –– pas plus d'ailleurs que l'a été celui de précaution, –– alors, faut-il, comme le disait un sénateur UMP, traiter les responsables de criminels pour obtenir une réaction positive, salutaire ??? Certes, nous savons tous que les médecins font leur travail et savent à quoi s'en tenir, –– (nous avons quelques confidences alarmantes, concernant principalement les enfants), –– malheureusement et malgré la vigilance médicale et celle des divers organismes, nous connaissons aussi de nombreux riverains qui ne consultent pas et sont donc en danger de mort, alors, est-ce CRIMINEL d'agir ainsi ??? Où est la République citoyenne, aux abonnés absents ??? Quelques associations s'étonnent et le disent aux politiques : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/04/13/incineration-les-politiques-refont-l-erreur-de-l-amiante-en.html

L'INVS n'a pas tout dit !!! –– Notons que dans ces commissions siègent les représentants des entreprises prestataires de service : http://www.invs.sante.fr/publications/2008/rapport_uiom/rapport_uiom.pdf, page 4. –– Ce que cet institut a révélé, en vérité, il l'a fait contraint et forcé par le sérieux des travaux de professeurs non-sponsorisés, inaccessibles au lobbying et au-dessus de tout soupçon : Mss. Viel, Belpaume, Picot et autres, sans oublier les constats des associations de médecins AMI et GSDI. Sachons de plus que les statistiques des DDASS remontent et mettent en évidence l'ampleur du désastre !!! Voici maintenant qu'apparaît une étude qui semble annoncer de nouveaux problèmes provoqués par les micro-poussières dénommées –– PM 10 –– et surtout relevées dans la pollution des villes. A partir d'un certain seuil, ces PM 10 déclenchent des maladies veineuses et cardiaques, phlébites, thromboses. Pour une augmentation de 10 μg/m3 le risque est augmenté de 70%, notons à Plougoulm, ancien incinéra-tueur, un taux reconnu de plus de 40 fois la norme de poussières, ce qui était une généralité pour l'ensemble les premières UIOM, travaillant majoritairement sans filtre. Nous possédons de nombreux témoignages d'agriculteurs vivant auprès de ces outils de mort et devant porter des masques pour pouvoir, à l'air libre, travailler aux champs. Nous comprenons mieux les maladies pulmonaires et veineuses, –– en complément aux cancers par émanation de produits cancérogènes, –– chez l'homme et l'animal autour des méga-décharges http://.dailymotion.com/video/x65pyr__megadecharge_news recevant des mâchefers où restent en quantités importantes ces micro-poussières très volatiles, –– (seules les fumées sont filtrées), sans parler des puissantes machines à tasser qui travaillent dans un panache de poussières, les vents puissants pouvant les amener ensuite à de très grandes distances, jusqu'à 50 km de là. http://www.artac.info/static/telechargement/RapportIncineration.pdf Concernant les micro-poussières MP 10, voir l'article de ''Science et vie'', n° 1090 de Juillet 2008, p. 14, et en complément les sites suivants : http://www.rue89.com/2007/06/15/particules-fines-le-bureau-horizons-tire-la-sonnette-d-alarme –– http://www.levif.be/sante-et-equilibre/72-86-17260/particules-fines--cinq-fois-plus-de-risque-de-thromboses-en-belgique.html Certaines associations ont compris que le problème de santé publique ne se limitait pas aux Dioxines http://www.caducee.net/breves/breve.asp?idb=7439&mots=all&h1=10351f18834fe11f22f4f4056f5773b3 Nous devons aller plus loin et étudier toutes les composants crachés par ces 'outils de mort', puis conservés dans des décharges dangereuses !!! http://www.dailymotion.com/video/x65pyr_mega-decharge_news

Selon que vous soyez puissants ou misérables…


Dans le courriel 39, nous avons émis quelques doutes quant à l'intégrité qui 'devrait' logiquement guider les hauts fonctionnaires de notre République. Voici un cas qui touche les adhérents de l'association AMI Côtes-d'armor et Plourin-les-Morlaix, traité à la manière affable de Monsieur de la Fontaine :

« D'honorables citoyens, voulant ménager les énergies coûteuses, se chauffaient avec la géothermie.

Forages effectués selon la loi, installation montée selon les règles, ils espéraient quelques économies !

Que nenni, un haut fonctionnaire, tatillon, remarqua qu'il il y avait deux au lieu d'une seule facture.

Foi de serviteur, sans tenir compte de l'honnêteté respectée, il fallait vite rembourser cette forfaiture !

A une poignée de lieues de là, un prestataire de service puissant, léonin, pénétrait et forait d'autorité.

Déclaration de forage obligatoire au code minier, information à l'édile communal, tout était bafoué.

La loi d'Etat n'est applicable qu'aux misérables, celui qui rente les activités lucratives des communes

doit-il respecter les mêmes obligations que la plèbe ??? Alors, pour sauver la face, apparaît la lacune.

L'administration arriva au secours du prestataire, émettant, pour les forages illégaux, une pièce manipulée.

Choquée, une association, épris de citoyenneté et de justice, engagea la procédure contre la malhonnêteté.

Que cela ne tienne, l'administration – petit 'a' – camoufla la fourberie, le préfet déclara les forages valables.

Le procureur admit une infraction, et aussi l'existence d'une déclaration simplifiée, mais introuvable ??? »

Moralité :

Après avoir créé cette 'jurisprudence' pour un puissant, amis citoyens et misérables, lors de forages,

Si par inadvertance vous avez omis de le déclarer selon les obligations du code minier, pensez au sauvetage, Adressez-vous au procureur de Morlaix. Son rôle étant avant tout de défendre le citoyen et au nom de l'égalité, Il vous donnera, avec le même empressement, les coordonnées pour altérer une déclaration simplifiée !!!

ù

Au courriel 39, nous avions présenté l'organigramme du staff d'une de nos principales sociétés prestataire de services et nous avions noté, en deuxième position de la hiérarchie, la présence du président directeur général d'une mutuelle d'assurance spécialisée en agriculture. Rien à dire, sauf bien entendu si cela a des conséquences envers les assurés agricoles. Ce personnage, sans scrupule, va donc chercher la cotisation de l'agriculteur de la main droite pour installer, de la gauche –– la sinistre –– sur les meilleures terres, les déchets de la société où il émarge en position de numéro deux ??? Impossible d'être plus au four et au moulin pour engranger le pactole !!! Mais nous allons vous révéler encore plus surprenant, choquant et même inquiétant dans ce genre d'union incestueuse, où le cocu est parfaitement connu à l'avance !!!

Selon une éthique, que cultivent en majorité nos agriculteurs, les affaires doivent être claires et les engagements tenus. En France, il y a peu, tout se faisait par un claquement de mains. A Plourin-les-Morlaix, le foreur, embauché par l'entreprise prestataire, pénétrait dans le sous-sol, domaine d'Etat, sans autorisation. Une association se formait pour faire respecter la loi. Immédiatement, ce fait semblait avoir déplu à des voyous, qui fixaient des petits morceaux d'inox indécelables le long des tiges de maïs. – 'Seul un spécialiste pervers savait que la machine ensileuse ne détecterait pas ces éclats. Le résultat recherché était que ces copeaux de métal se logent dans la panse des vaches qui ruminent en permanence, qu'ils percent donc cette panse, pour que les vaches meurent dans les pires souffrances.) Le voyou digne de tels actes ne respecte pas la vie, et sans doute pas plus la vie humaine !!! – L'agriculteur demanda à son assureur d'utiliser sa protection juridique, et essuya un refus.

Son assureur était bien le numéro deux de l'entreprise prestataire de service !!!

Messieurs les agriculteurs soyez prudents, ne faites pas un marché de dupes !!! Rappelez-vous aussi qu'en mutuelles, vous pouvez remercier vos cadres ayant failli par les administrateurs, comme c'est le cas ici !!!

Les PCB, qui traversaient l'Atlantique, dénoncé par Gadef, posent de nombreux problèmes à leur propriétaire : http://www.france-amerique.com/articles/2008/07/25/veolia-dans-le-collimateur-d-elus-democrates-au-congres.html N'oublions pas que le Rhône les recevait avant l'alerte lancée par WWF.

(––– Toutes nos adresses sont liées par Internet, un clic ouvre le dossier en bleu foncé. –-–)

. Sites recommandés : http://www.adpnp.fr/ Plouray e.mail : npcb56@orange.fr http://incineration29.skyblog.com/ http ://epkg.free.fr/

Contact :mailto:mailto:assos.gadef@gmail.com

GADEF : Groupe d'Associations de Défense de l'Environnement du Finistère. ––



Bonsoir,
nous continuons nos courriels pendant les vacances, parce que la pollution gagne chaque jour du terrain.
cordialement a tous.
assos.gadef
roger


--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

samedi 26 juillet 2008

" ABATTRE TOUS LES MURS * "



" ABATTRE TOUS LES MURS * "

Utilisant l'image de la chute du mur de Berlin en 1989, OBAMA a appelé à abattre "les murs entre les pays les plus riches et les plus pauvres (…), entre les races et les tribus, entre les indigènes et les immigrants, entre chrétiens, musulmans et juifs".

"NOUVEAUX PONTS"

Sur le thème très attendu des relations transatlantiques, M. Obama a estimé qu'il "est temps de bâtir de nouveaux ponts". "L'Amérique n'a pas de meilleur allié que l'Europe", a-t-il assuré, tout en reconnaissant qu'il y a eu des divergences entre les Etats-Unis et le Vieux Continent par le passé.

* MURS DE BERLIN,  DE WALL STREET, ..., DE GAZA...

Commentaires:

Pour avoir la Paix, suivre les voies du Seigneur et obéir à sa miséricorde.

Preuves:

Lev 25:23

Chercher son Royaume et sa Justice....

http://ferraye.blogspot.com/

Etats-Unis

L'histoire du contrôle bancaire aux Etats-Unis. A. Pilote

Le Crédit Social aux Etats-Unis en 1932. A. Pilote


L'assassinat de Kennedy

"Le bureau présidentiel a été utilisé pour mettre sur pied un complot d'anéantissement de la liberté du peuple américain, et avant de quitter ce bureau, je dois informer les citoyens de cet état critique."

John F. Kennedy, (A l'université de Columbia, 12th Nov. 1963 - 10 jours avant son meurtre le 22 Novembre 1963.)

Le chauffeur est mort 3 semaines après d'un étrange cancer foudroyant. Nombreux impliqués dans cette affaire seront victimes d'une mort brutale peu de temps après les faits (accidents de la route notamment).
Il faut corriger l'erreur du 23 mars 789 faite par Charlemagne qui n'a condamné que les taux d'intérêts et qui a oublié la remise jubilaire des terres.

Lev. 25: 23
כג וְהָאָרֶץ, לֹא תִמָּכֵר לִצְמִתֻת--כִּי-לִי, הָאָרֶץ: כִּי-גֵרִים וְתוֹשָׁבִים אַתֶּם, עִמָּדִי.23 And the land shall not be sold in perpetuity; for the land is Mine; for ye are strangers and settlers with Me.
23 Les terres ne se vendront point à perpétuité; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants.
www.pavie.ch
--


vendredi 25 juillet 2008

Bilderberg ( important)






 
important

NNDB
This is a beta version of NNDB
Search: for

Bilderberg Group

ORGANIZATION

Founded in 1954, the Bilderberg Group holds "by invitation only" annual meetings of the rich and powerful. About two-thirds of the attendees are European, the rest American. Informally named for the site of the group's first meeting, the Hotel de Bilderberg in Oosterbeek, Netherlands.

NameOccupationBirthDeathKnown for
Josef Ackermann
Business
7-Feb-1948   CEO of Deutsche Bank
Umberto Agnelli
Business
1-Nov-1934 27-May-2004 Chairman of Fiat, 2003-04
Fouad Ajami
Author
9-Sep-1945   Director of Middle East Studies, SAIS
Paul Allaire
Business
21-Jul-1938   Twice CEO of Xerox
Graham T. Allison
Scholar
23-Mar-1940   Kennedy School of Government
Joaquin Almunia
Politician
17-Jun-1948   EU Economic Affairs Commissioner
Ed Balls
Politician
25-Feb-1967   British MP, Normanton
Robert L. Bartley
Editor
12-Oct-1937 10-Dec-2003 Editor of the Wall Street Journal, 1979-2003
Evan Bayh
Politician
26-Dec-1955   US Senator from Indiana
Queen Beatrix I
Royalty
31-Jan-1938   Queen of the Netherlands
Ben Bernanke
Economist
13-Dec-1953   Federal Reserve Chairman
Prince Bernhard
Royalty
29-Jun-1911 1-Dec-2004 Prince of the Netherlands
Carl Bildt
Head of State
15-Jul-1949   Foreign Minister of Sweden
Conrad Black
Business
25-Aug-1944   Rapacious newspaper mogul
Charles G. Boyd
Military
15-Apr-1938   Retired General, US Air Force
John Browne
Business
20-Feb-1948   CEO of British Petroleum, 1995-2007
John H. Bryan
Business
5-Oct-1936   CEO of Sara Lee, 1975-2000
William F. Buckley
Columnist
24-Nov-1925 27-Feb-2008 National Review
William Bundy
Government
24-Sep-1917 6-Oct-2000 Cold War advisor to JFK, LBJ
Peter Carington
Government
6-Jun-1919   UK Foreign Secretary, 1979-82
Henri de Castries
Business
?   CEO of AXA
Ahmed Chalabi
Government
30-Oct-1944   Prominent on the Iraqi Provisional Council
Kenneth Clarke
Politician
2-Jul-1940   Chancellor of the Exchequer, 1993-97
Bill Clinton
Head of State
19-Aug-1946   42nd US President, 1993-2001
Marshall A. Cohen
Business
c. 1935   CEO of Molson, 1988-96
Timothy C. Collins
Business
c. 1956   Private equity, Ripplewood Holdings
Bertrand P. Collomb
Business
c. 1943   CEO of Lafarge SA, 1987-2003
Jon Corzine
Politician
1-Jan-1947   Governor of New Jersey
Chester A. Crocker
Government
29-Oct-1941   Asst. Secy. State, African Affairs, 1981-89
Claes Dahlbäck
Business
c. 1948   CEO of Investor AB, 1978-99
Tom Daschle
Politician
9-Dec-1947   US Senator from South Dakota, 1987-2005
Paul G. Desmarais, Jr.
Business
3-Jul-1954   Co-CEO of Power Corporation of Canada
John Deutch
Government
27-Jul-1938   CIA Director, 1995-96
Chris Dodd
Politician
27-May-1944   US Senator from Connecticut
Thomas E. Donilon
Attorney
c. 1955   O'Melvany and Myers
Esther Dyson
Business
14-Jul-1951   EDventure Holdings, former ICANN director
Dianne Feinstein
Politician
22-Jun-1933   US Senator from California
Martin Feldstein
Economist
25-Nov-1939   Reagan economist
Anthony S. Fell
Business
c. 1941   Chairman, RBC Capital Markets
Stephen Friedman
Business
21-Dec-1937   Former Partner, Goldman Sachs
Thomas Friedman
Journalist
20-Jul-1953   New York Times
Melinda Gates
Philanthropist
15-Aug-1964   Married to Bill Gates
Timothy F. Geithner
Government
18-Aug-1961   President of the New York Fed
David Gergen
Columnist
9-May-1942   Advisor to Nixon, Reagan, Bush, Clinton
Paul Gigot
Columnist
c. 1955   Wall Street Journal columnist
Donald E. Graham
Journalist
22-Apr-1945   Washington Post CEO
Katharine Graham
Publisher
16-Jun-1917 17-Jul-2001 Washington Post publisher, 1966-79
Richard Haass
Government
1951   President, Council on Foreign Relations
Chuck Hagel
Politician
4-Oct-1946   US Senator from Nebraska
Richard C. Holbrooke
Diplomat
24-Apr-1941   US Ambassador to UN, 1998-2001
Allan Hubbard
Economist
8-Sep-1947   George W. Bush economist
Merit E. Janow
Educator
13-May-1958   Professor of Int'l Affairs, Columbia University
Peter Jennings
Journalist
29-Jul-1938 7-Aug-2005 Former anchor, ABC World News Tonight
James A. Johnson
Business
24-Dec-1943   CEO of Fannie Mae, 1991-98
J. Bennett Johnston
Politician
10-Jun-1932   US Senator from Louisiana, 1972-97
Vernon Jordan
Business
15-Aug-1935   Advisor to Bill Clinton
Henry Kissinger
Government
27-May-1923   Secretly bombed Cambodia
Klaus Kleinfeld
Business
6-Nov-1957   President and COO of Alcoa
Andrew S. B. Knight
Journalist
1-Nov-1939   Editor of The Economist, 1974-86
Henry Kravis
Business
6-Jan-1944   Kohlberg Kravis Roberts
Marie-Josée Kravis
Economist
11-Sep-1949   President of MoMA
Bill Kristol
Columnist
23-Dec-1952   Editor of The Weekly Standard
Jan Leschly
Business
?   CEO of SmithKline Beecham, 1994-2000
William J. Luti
Military
c. 1952   NSC Defense Policy Adviser
Peter Mandelson
Politician
21-Oct-1953   EU Commissioner for Trade
Jessica Tuchman Mathews
Government
1946   Carnegie Endowment for International Peace
Charles Mathias
Politician
24-Jul-1922   US Senator from Maryland, 1969-87
William J. McDonough
Business
c. 1934   President of New York Fed, 1993-2003
Tom McKillop
Business
19-Mar-1943   Chairman, Royal Bank of Scotland
George J. Mitchell
Politician
20-Aug-1933   US Senator from Maine, 1980-95
Bill Moyers
Journalist
6-Jun-1934   NOW with Bill Moyers
Craig Mundie
Business
c. 1949   CTO of Microsoft
George Pataki
Politician
24-Jun-1945   Governor of New York, 1995-2006
Henry M. Paulson
Business
28-Mar-1946   US Secretary of the Treasury
Frank H. Pearl
Business
c. 1943   CEO of Perseus LLC
Richard Perle
Government
16-Sep-1941   Prince of Darkness
Fredrik Reinfeldt
Head of State
4-Aug-1965   Prime Minister of Sweden
Bill Richardson
Politician
15-Nov-1947   Governor of New Mexico
Rozanne L. Ridgway
Diplomat
22-Aug-1935   Asst. Secy. of State for Europe, 1985-89
Don Riegle
Politician
4-Feb-1938   US Senator from Michigan, 1976-95
David Rockefeller
Business
12-Jun-1915   Founder of the Trilateral Commission
Charlie Rose
Talk Show Host
5-Jan-1942   Charlie Rose Show
Dennis B. Ross
Diplomat
c. 1949   US Middle East Envoy, 1992-2000
Lynn Forester de Rothschild
Business
2-Jul-1954   Telecom executive
Mark Sanford
Politician
28-May-1960   Governor of South Carolina
Eric Schmidt
Business
1955   CEO of Google
Kathleen Sebelius
Politician
15-May-1948   Governor of Kansas
John Shad
Government
27-Jun-1923 Jul-1994 SEC Chairman, 1981-87
Robert B. Shapiro
Business
4-Aug-1938   CEO of Monsanto, 1995-2000
George Shultz
Government
13-Dec-1920   US Secretary of State, 1982-89
George Soros
Business
12-Aug-1930   Hungarian financial speculator
Lesley Stahl
Journalist
16-Dec-1941   60 Minutes
James B. Steinberg
Government
c. 1951   Deputy National Security Advisor, 1997-2001
Dennis Stevenson
Business
19-Jul-1945   Chairman of HBOS
Lawrence H. Summers
Economist
30-Nov-1954   US Treasury Secretary, 1999-2001
Peter Sutherland
Government
25-Apr-1946   First Director General of the WTO
Peter Thiel
Business
1967   Co-Founder of PayPal
Jean-Claude Trichet
Business
20-Dec-1942   President, European Central Bank
John Vinocur
Journalist
?   International Herald Tribune correspondent
Vin Weber
Politician
24-Jul-1952   Congressman from Minnesota, 1981-93
John C. Whitehead
Business
1922   US Deputy Secretary of State, 1985-89
James Wolfensohn
Business
1-Dec-1933   World Bank president, 1995-2005
Paul Wolfowitz
Government
22-Dec-1943   World Bank president, 2005-07
Daniel Yergin
Author
6-Feb-1947   The Prize
Robert Zoellick
Government
25-Jul-1953   World Bank president


Do you know something we don't?
Submit a correction or make a comment about this profile



Copyright ©2008 Soylent Communications





--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

mercredi 23 juillet 2008

Incinérateurs : Clermont Ferrand servira t-il d’exemple ? - dioxines et PM1

Incinérateurs : Clermont Ferrand servira t-il d'exemple ?

Pour la première fois en France, la mobilisation d'un collectif de 531 médecins et d'associations environnementales a permis de faire échouer un projet d'incinérateur d'ordures ménagères. Après avoir organisé un "Grenelle local de l'incinération" le 26 mars 2008, le Préfet de la Région Auvergne a en effet annoncé le 18 juin dernier qu'il refusait d'accorder l'autorisation de construction d'un incinérateur d'ordures ménagères à Clermont Ferrand. Si l'action du Dr. Jean-Michel Calut, porte-parole du collectif de médecins, a été déterminante, celle de l'ARTAC ne peut être occultée, compte tenu de son soutien sans faille à cette mobilisation locale et de la création du Groupe des experts scientifiques sur les dangers de l'incinération (GESDI) (voir l'« Expertise nationale concernant les alternatives à l'incinération et aux décharges : aspects environnementaux, sanitaires et socio-économiques » du GESDI).

Risque de cancers accru pour les riverains

Cette victoire de la santé publique est porteuse d'espoir pour celles et ceux qui se mobilisent contre la construction d'un nouvel incinérateur dans d'autres départements. Plus largement, elle pose la question de la pérennité des 130 incinérateurs d'ordures ménagères actuellement en fonctionnement en France, étant donné le risque accru de cancer pour les populations avoisinantes.

En mars 2008, un rapport de l'Institut national de Veille Sanitaire (InVS) soulignait une augmentation considérable du risque de développer certains types de cancers (lymphomes, myélomes, sarcomes des tissus mous, cancers du sein et du foie) chez les personnes ayant résidé à proximité d'un incinérateur dans les années 70 et 80. Les dioxines sont souvent montrées du doigt, mais le rapport de l'InVS précise que cette étude épidémiologique ne permet pas d'incriminer un polluant particulier.



Plus d'infos
http://www.enviro2b.com/...

Incinérateurs : Clermont Ferrand servira t-il d'exemple ?
NaturaVox - Paris,France
Les dioxines sont souvent montrées du doigt, mais le rapport de l'InVS précise que cette étude épidémiologique ne permet pas d'incriminer un polluant ...







--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

mardi 22 juillet 2008

Incinérateurs : deux victoires

Incinérateurs : deux victoires

 

Poujoulat/AFP

Mais d'abord une défaite : la directive-cadre très attendue que l'Europe a adoptée la semaine dernière sur le traitement des déchets est très décevante, tant ses objectifs sont « incompatibles avec les urgences environnementales », déplore le Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid) Alors que l'Union se débat avec 1,8 milliard de tonnes de déchets par an, chiffre en hausse perpétuelle, le texte ne fixe aucun objectif de réduction, n'exige plus le recyclage de 50 % des déchets municipaux et prévoit même que l'incinération pourra être considérée comme de la production d'énergie « verte » !

En revanche, victoire à Marseille, où les opposants, après six ans de lutte acharnée (photo), viennent d'obtenir du tribunal administratif l'annulation du contrat de délégation de service public pour le gros incinérateur en construction à Fos-sur-Mer. Pour vice de forme, ce qui préfigure de futurs épisodes juridiques.

Et, à Clermont-Ferrand, c'est bien le rejet pur et simple du projet d'incinérateur, « surdimensionné quant au tonnage de déchets àtraiter chaque an », qu'a signé le préfet après une intense mobilisation, les 531 médecins de l'agglomération en tête  [1]. « Un tel revirement est une première », souligne le Cniid, qui espère qu'il fera école.

Notes

[1] Voir Politis n° 992.

Incinérateurs : deux victoires
Politis - Paris,France
Mais d'abord une défaite : la directive-cadre très attendue que l'Europe a adoptée la semaine dernière sur le traitement des déchets est très décevante, ...

--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

lundi 21 juillet 2008

Samir Traboulsi dans l’étau de la justice...Ted Maher du groupe Safra avec Bérégovoy une heure avant sa mort ?

Samir Traboulsi dans l'étau de la justice

« En cette fin d'année 1992, alors que la gauche avance inexorablement vers une chute électorale que l'on prédit vertigineuse, Bérégovoy s'efforce de tenir la barre vaille que vaille. Face au désastre annoncé, les créanciers des années fastes en profitent pour se rappeler à son bon souvenir. Parmi eux figure le financier libanais Samir Traboulsi qui se démène pour échapper aux foudres judiciaires dans l'affaire Péchiney. Le juge d'instruction Edith Boizette doit clore son enquête d'ici à la fin de l'année. Pour Samir Traboulsi, il est hors de question d'être renvoyé devant le tribunal pour des faits qu'il dément avoir commis.

Déjà, début 1989, lorsque la justice s'est saisie des soupçons de délits d'initié apparus lors du rachat de la société American National Can par le groupe Péchiney, Bérégovoy avait pris ses distances avec le financier libanais. Une précaution qui s'expliquait aussi par la volonté d'éviter que la justice ne mette en évidence ses liens personnels avec des protagonistes de l'affaire, dont Samir Traboulsi ou Roger-Patrice Pelat. Le juge Boizette, entre 1989 et début 1993, n'a ainsi jamais eu connaissance du prêt que lui a accordé, en 1986, l'ami du président.

Des liens avec la famille

Bérégovoy a néanmoins vite constaté qu'il n'était plus en mesure de couper définitivement les ponts avec son ami Traboulsi. N'a-t-il pas toujours été à ses côtés, même pendant son passage dans l'opposition ? Leurs familles n'ont-elles pas tissé des liens et partagé des vacances ? L'une des filles Bérégovoy n'a-t-elle pas été soutenue financièrement par l'intermédiaire libanais ? Il lui faudra faire avec…

Pourtant, sa crainte est apparue lorsqu'il a découvert que Samir Traboulsi, au cœur de l'opération industrielle menée par Péchiney, aurait pu jouer un rôle dans l'achat frauduleux de titres (…)

Placé dans la confidence de possibles turpitudes, Pierre Bérégovoy doit vivre avec cette amitié encombrante et tenter de se protéger. Ministre des Finances, le 10 octobre 1991, il se fait le messager de Samir Traboulsi auprès du ministre de la Justice, Henri Nallet, pour qu'il réponde aux inquiétudes du financier libanais. Samir assure, dans sa lettre au garde des Sceaux, que, « face à la vacuité du dossier, le parquet doit requérir un non-lieu à mon égard ». A l'instar de Bernard Tapie, le gouvernement socialiste met ainsi la justice au service de ses amis. Henri Nallet conseille de réfuter la compétence du juge d'instruction pour des faits survenus à l'étranger. En vain.

Une trentaine de notes à Bérégovoy

Samir Traboulsi va exercer une pression constante sur Bérégovoy, surtout après sa nomination à Matignon, début avril 1992. On relève plus d'une trentaine de notes adressées à son bureau ou à son domicile privé entre juin 1992 et février 1993. Elles sont transmises ensuite à Louis Joinet, conseiller justice de Pierre Bérégovoy. Pour la plupart, elles formulent des demandes d'intervention sur la procédure en cours.

Samir Traboulsi, dans ces lettres, fait jouer d'autres cordes que celle du Code de procédure pénale. Satisfait d'une intervention, il conclue ainsi, le 14 septembre 1992, une note au Premier ministre : « Ce premier succès permet de faire en sorte, avec quelque effort, que compte tenu des délais, une exploitation politicienne de cette affaire ne puisse être effectuée avant mars prochain [mars 1993, date des prochaines élections législatives]. »

Pour découvrir ces notes, dénichées par le journaliste Jacques Follorou, cliquez sur la vidéo ci-dessous

Une crainte grandissante

Pourtant, cette débauche d'énergie n'exonérera pas Samir Traboulsi de poursuites judiciaires. En désespoir de cause, il sollicite, par écrit, le 6 janvier 1993 l'intervention du chef de l'Etat pour obtenir un non-lieu. Mais il est renvoyé, fin janvier 1993, devant le tribunal correctionnel dans l'affaire Péchiney. La correspondance avec le chef du gouvernement se poursuit néanmoins et l'on peut observer l'inquiétude croissante de Bérégovoy qui craint d'être emporté dans la tourmente. Traboulsi informe, le 20 janvier 1993, le Premier ministre que lors du procès Péchiney, « le cœur du délit sera présenté comme ayant eu lieu au dîner d'anniversaire Chez Edgar [restaurant où a été organisé l'anniversaire de mariage du couple Bérégovoy le 13 novembre 1988] ». Pierre Bérégovoy écrit, le 21 janvier 1993, à son conseiller justice : « L'affaire prend mauvaise tournure surtout si le point de départ est le fameux dîner. Ne peut-on pas, en toute hypothèse, retarder les choses ? »

Le quasi-harcèlement dont il est l'objet trouble manifestement le chef du gouvernement qui semble perdre son sang-froid. Le 31 janvier 1993, à l'adresse de son conseiller Louis Joinet, il lance ainsi, en forme d'appel à l'aide : « Je suis abreuvé de notes. Peut-on vraiment faire quelque chose ? » S'il demande à son collaborateur d'envisager une éventuelle intervention dans la procédure, sans assurance de succès, ne se pose-t-il pas cette question également à lui-même ? (…)

Les découvertes d'un juge

(…) Ses proches ignorent alors que Pierre Bérégovoy a d'autres turpitudes à cacher, plus embarrassantes encore qu'un prêt de un million de francs sans intérêts. Si le juge d'instruction Thierry Jean-Pierre a eu connaissance du prêt bien avant d'en avoir la preuve, pense-t-il, le magistrat saura donc qu'il y a autre chose à trouver. Voilà ce qui tétanise Bérégovoy en ce début d'année 1993. Il ne sait ni quand ni comment cela sera révélé, par la voie judiciaire ou médiatique, par ses propres amis ou ses adversaires politiques, mais sa fonction de Premier ministre et de leader de la gauche pour la campagne des législatives fait de lui une cible de premier choix. (…)

Les autres libéralités de Pelat

Les craintes de Bérégovoy ne sont pas infondées. Le juge Jean-Pierre a découvert non seulement le prêt Pelat, mais aussi les nombreuses libéralités accordées à sa famille. Difficile de dire « non » à l'ami intime du président, qui plus est lorsque l'on se reconnaît en lui. L'enquête du magistrat a mis en lumière la prise en charge financière par Roger-Patrice Pelat de vacances du couple Bérégovoy, entre 1982 et 1989 ; elle a montré les versements d'argent effectués à Lise Bérégovoy, l'une des filles du Premier ministre dont Pelat se portait également caution auprès des banques pour des emprunts répétés. On y trouve aussi la trace des billets d'avion que Pelat, nommé par Mitterrand au conseil d'administration d'Air France, offrira gracieusement à la jeune femme.

Des questions tabous

Le magistrat a levé le voile sur les liens financiers tissés au fil des années entre des affairistes entourant Pierre Bérégovoy et certains des membres de sa propre famille. (…) L'incidence de la vie privée de la famille de Pierre Bérégovoy sur l'exercice de ses fonctions publiques est apparue aux yeux de ses propres conseillers ministériels dès son deuxième séjour au ministère des Finances, puis de façon accrue à Matignon. Ils seront plusieurs à tenter de le sensibiliser sur les risques encourus, souvent en vain. Comme ce jour où Olivier Rousselle, son proche conseiller, désire alerter Pierre Bérégovoy sur la trop grande dépendance finnancière qui existe entre Bernard Tapie et certains membres de sa famille. En guise de réponse, Rousselle se verra adresser une fin de non-recevoir et sera prié de quitter son bureau.

De même aurait-il pu s'inquiéter de la persistance de découverts bancaires faramineux accordés par la SDBO, la filiale du Crédit Lyonnais, aux membres de la famille Bérégovoy.

Selon les documents bancaires recueillis par le juge Thierry Jean-Pierre apparaît ainsi, dans des extraits d'un compte ouvert à l'agence Friedland de la SDBO, un découvert de 199 737,20 francs au mois d'avril 1993.

Il sera également fort délicat pour les conseillers de Bérégovoy d'évoquer les relations nouées par les Bérégovoy et les Traboulsi. Si Jean-Louis Bianco, secrétaire général de l'Elysée, avait demandé au ministre des Finances de cesser toute relation avec le financier libanais dès 1988, sans doute méconnaissait-il les relations qui unissaient les deux familles. De nouveau, on trouve la trace de prêts d'argent aux membres de la famille Bérégovoy dont sa fille Lise, mais aussi de cadeaux à son épouse, Gilberte, et d'aides ponctuelles à Pierre Bérégovoy lui-même lors de sa période d'opposition entre 1986 et 1988. (…) »

©Fayard, 2008

Retrouvez [1] des extraits exclusifs de Bérégovoy, le dernier secret de Jacques Follorou, Fayard, avril 2008.



Ted Maher du groupe Safra avec Bérégovoy (qui voulait nettoyer la corruption de l'affaire Ferraye - Clearstream ) une heure avant sa mort ?

Lu ce commentaire assez incroyable : Ted Maher, un ancien béret vert américain, se serait trouvé dans la voiture de Bérégovoy une heure avant sa mort : Prière de rechercher d'où sort cette info, qui a plus de détails ?
 

Pierre Bérégovoy, un mort toujours embarrassant

...1er mai 1993, le premier ministre socialiste se tirait plusieurs balles dans la tête près de Nevers. Un "suicide" qui fait encore l'objet de controverses, dont France 3 a donné, samedi soir 3 mai, un écho dans un documentaire qui tente de mettre en cause la thèse officielle.

Je livre mon opinion passionnante sur :

vendredi 2 mai 2008

j éprouve un certain mal être à croire que l'on peut devenir premier ministre a coup d'autoflagellation.

D' autre part pour les lettres, qui peuvent être de fausses lettres, n'expliquent pas la présence de Ted Maher dans sa voiture une heure avant.

Ted Maher est le tristement célèbre personnage a l' origine de l' "incendie" qui cause la mort d' Edmond Safra.

Accessoirement aussi le seul détenu qui a pu s'échapper de la prison de Monaco…avec des sacs plastiques !!!

Quelle est votre opinion…

auteur inconnu sur le blog cité.

http://www.bakchich.info/spip.php?page=forum&id_article=3601&id_forum=35341




--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/


A voir ce lundi soir sur France 3 : TeleObs - Qui a tué Rafic Hariri ? Affaire Clearstream au Liban.

France_3 France 3 - 01h20

Qui a tué Rafic Hariri ? et Bechir Gemayel ?

Durée : 1 heure

Sous-titrage malentendant (Antiope).

Stéréo

Auteur : Bernard de La Villardière

Le sujet

Rafic Hariri, ancien Premier ministre et militant inconditionnel de l'indépendance du Liban a été assassiné le 14 février 2005 : la Syrie est aussitôt suspectée.

Rafic Hariri, ancien Premier ministre et militant inconditionnel de l'indépendance du Liban a été assassiné le 14 février 2005. Le convoi de Rafic Hariri avait quitté le parlement libanais et se dirigeait vers la corniche du bord de mer lorsqu'il a explosé. Le lendemain, un groupe islamiste inconnu revendiquait l'attentat.

Trop d'invraisemblances ont vite laissé penser que cette piste n'était sans doute qu'une manoeuvre de diversion. Sur place, tout a été fait pour brouiller les pistes après l'attentat.

Les véhicules détruits par l'explosion ont été évacués avant que les experts indépendants aient pu faire leur travail.

Très vite, le meurtre de Rafic Hariri a déclenché un grand mouvement populaire libanais contre la Syrie. Le conseil de sécurité de l'ONU a aussitôt demandé un rapport sur les circonstances de la mort de l'ancien Premier ministre et réclamé le retrait des troupes syriennes du Liban.




--
Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant...:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Quelques éléments qui intoxiquent les fumées et cendres des incinérateurs....exemple, chiffres d' Annecy...



Dioxines + furanes
en pg/Nm³
Mercure
(Hg)
en µg/Nm³
Cadmium + thallium
(Cd + Tl)
en µg/Nm³
Antimoine + arsenic + plomb + chrome + cobalt + cuivre + manganèse + nickel + vanadium
(Sb + As + Pb + Cr + Co + Cu + Mn + Ni + V)
en µg/Nm³

Ils se recombinent en plus de 2'000 sortes de molécules très dangereuses et en nano-particules qui vont jusque dans le cerveau provoquer par exemple de l'Alzheimer.

http://www.greenpeace.fr/incinerateurs/detail.php?id=Annecy


Annecy
Localisation
UIOM d'Annecy 74650 Chavanod
Tél.:
Fax:
Communes desservies :
Caractéristiques techniques
Fours d'incinération Capacité (tonnes / heure) Entrée en service Technologie d'incinération Technologie de dépoussiérage Technologie de traitement des fumées Constructeur
Four n°1 4.2 1986 Four à grilles mobiles Electrofiltres Système par condensation SOGEA
Four n°2 6 1994 Four à grilles mobiles Electrofiltres Système par condensation SOGEA
Four n°3 6 2001
Récupération énergétique : Oui
Consommation énergétique :
Composition des déchets en tonnes/an
Ordures ménagères


+
Déchets industriels


+
Déchets hospitaliers


+
Déchets provenant des dèchetteries


+
Déchets Industriels Banals


+
Médicament (CYCLAMED)


+
Autres


=
Déchets effectifs incinérés
85 000
Gestion/Prestation
Responsable de la gestion des déchets: SIVOM du Lac d'Annecy Type et prestataire de la collecte réalisée en amont:
Présence d'un centre de tri en amont et son prestataire:
Prestataire de l'usine d'incinération: SIVOM du Lac d'Annecy
Type et prestataire de stabilisation / solidification des résidus:
Type, lieu et prestataire des décharges en aval:
Déchets de l'incinération : Mâchefer en tonnes/an
Production de mâchefers
Destinataire(s) des mâchefers Réutilisation des mâchefers
Déchets de l'incinération : Cendres & RÉFIOM
Production de cendres volantes + RÉFIOM Production de cendres volantes RÉFIOM Production de rejets liquides
    2000 tonnes/an ? m³/an
Pollution atmosphérique
Concentrations
(notre position par rapport aux normes est présentée dans le lexique)
Fours Dioxines + furanes
en pg/Nm³
Mercure
(Hg)
en µg/Nm³
Cadmium + thallium
(Cd + Tl)
en µg/Nm³
Antimoine + arsenic + plomb + chrome + cobalt + cuivre + manganèse + nickel + vanadium
(Sb + As + Pb + Cr + Co + Cu + Mn + Ni + V)
en µg/Nm³
norme 28/12/05 concentration norme 28/12/05 concentration norme 28/12/05 concentration norme 28/12/05 concentration
n°1 100 100 (2006)
100 (11/2005)
100 (06/2005)
100 (02/2005)
600 (11/2004)
100 (03/2004)
100 (11/2003)
200 (04/2003)
100 (11/2002)
100 (03/2002)
100 (03/2001)
100 (12/2000)
50 1 [Hg] (2006)
0.6 [Hg] (2005)
3 [Hg] (2004)
3.4 [Hg] (2003)
50 8 [Cd+Tl] (2006) 500 128 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2006)
28 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2005)
33 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2004)
1.5 [Pb+Cr+Cu+Mn] (2003)
n°2 100 100 (2006)
100 (11/2005)
100 (06/2005)
100 (11/2004)
100 (06/2004)
100 (03/2004)
100 (11/2003)
100 (04/2003)
100 (08/2002)
100 (03/2002)
100 (12/2000)
8400 (07/2000)
7300 (07/1999)
9700 (05/1998)
2200 (10/1997)
50 5 [Hg] (2006)
1.7 [Hg] (2005)
30 [Hg] (2004)
2.5 [Hg] (2003)
50 10 [Cd+Tl] (2006) 500 70 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2006)
21 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2005)
12 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2004)
0.6 [Pb+Cr+Cu+Mn] (2003)
n°3 100 350 (2006)
100 (2006)
100 (2006)
100 (06/2005)
100 (11/2004)
200 (04/2004)
100 (11/2003)
100 (04/2003)
100 (11/2002)
100 (03/2002)
2300 (09/2000)
1000 (07/2000)
1100 (05/1999)
1900 (05/1998)
4500 (10/1997)
50 3 [Hg] (2006)
4 [Hg] (2005)
17 [Hg] (2004)
3 [Hg] (2003)
50 11 [Cd+Tl] (2006) 500 40 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2006)
20 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2005)
21 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2004)
1.3 [Pb+Cr+Cu+Mn] (2003)

Flux
(estimation basée sur 493000000 m³ de fumée rejetée par an)
Dioxines + furanes totals Mercure
(Hg)
Cadmium + thallium
(Cd + Tl)
Antimoine + arsenic + plomb + chrome + cobalt + cuivre + manganèse + nickel + vanadium
(Sb + As + Pb + Cr + Co + Cu + Mn + Ni + V)
0.095 g/an 1.6 kg/an 4.9 kg/an 36.4 kg/an
Ces données sont basées sur le fonctionnement ordinaire des incinérateurs. Les flux d'une année particulière peuvent être inférieurs en cas d'interruption de fonctionnement prolongée.
Environnement du site
Vents dominants :
Zones de cultures / élevages / habitations à proximité :
Informations complémentaires
Historique:
Pas de mesures données par le Ministère de l'Environnement pour les pollutions en Ni+As.
Cet incinérateur traite également les boues des stations d'épuration.

Associations mobilisées:
Greenpeace Groupe Local de Paris: gl.paris@greenpeace.fr

Sources:
Site de l'ADEME: http://www.ademe.fr/htdocs/publications/publipdf/an_aghtm.pdf
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable

Mise à jour:
20/10/2007


Incinérateur toujours en fonctionnement

 

Pour en savoir plus, consultez nos Dossiers & Documents.
Greenpeace CNIID

Thonon-Les-Bains
Localisation
UIOM de Thonon-Les-Bains ZI de Vongy 74200 Thonon-Les-Bains

Caractéristiques techniques
Capacité (tonnes / heure) Entrée en service Technologie d'incinération Technologie de dépoussiérage Technologie de traitement des fumées Constructeur
5 1988 Four à grilles mobiles Electrofiltres + Filtres à manches Voie sèche ITISA/VOLUND
Récupération énergétique : Oui
Consommation énergétique :
Composition des déchets en tonnes/an
Ordures ménagères
?

+
Déchets industriels


+
Déchets hospitaliers


+
Déchets provenant des dèchetteries


+
Déchets Industriels Banals
?

+
Médicament (CYCLAMED)


+
Autres


=
Déchets effectifs incinérés
40 000
Gestion/Prestation
Responsable de la gestion des déchets: SICTOM du Chablais (STOC) Type et prestataire de la collecte réalisée en amont:
Présence d'un centre de tri en amont et son prestataire:
Prestataire de l'usine d'incinération: RONAVAL (ONYX)
Type et prestataire de stabilisation / solidification des résidus:
Type, lieu et prestataire des décharges en aval:
Déchets de l'incinération : Mâchefer en tonnes/an
Production de mâchefers
Destinataire(s) des mâchefers Réutilisation des mâchefers
Déchets de l'incinération : Cendres & RÉFIOM
Production de cendres volantes + RÉFIOM Production de cendres volantes RÉFIOM Production de rejets liquides
    1100 tonnes/an ? m³/an
Pollution atmosphérique
Concentrations
(notre position par rapport aux normes est présentée dans le lexique)
Dioxines + furanes
en pg/Nm³
Mercure
(Hg)
en µg/Nm³
Cadmium + thallium
(Cd + Tl)
en µg/Nm³
Antimoine + arsenic + plomb + chrome + cobalt + cuivre + manganèse + nickel + vanadium
(Sb + As + Pb + Cr + Co + Cu + Mn + Ni + V)
en µg/Nm³
norme 28/12/05 concentration norme 28/12/05 concentration norme 28/12/05 concentration norme 28/12/05 concentration
100 100 (2006)
100 (02/2005)
100 (04/2004)
100 (2003)
100 (01/2001)
50 42 [Hg] (2006)
86 [Cd+Hg] (2005)
20 [Hg] (2004)
40 [Cd+Hg] (2003)
92 [Cd+Hg] (2002)
50 14 [Cd+Tl] (2006)
86 [Cd+Hg] (2005)
40 [Cd+Hg] (2003)
92 [Cd+Hg] (2002)
500 256 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2006)
194 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2005)
100 [Sb+As+Pb+Cr+Co+Cu+Mn+Ni+V] (2004)
160 [Pb+Cr+Cu+Mn] (2003)
20 [Ni+As] (2003)
3 [Pb+Cr+Cu+Mn] (2002)
1 [Ni+As] (2002)

Flux
(estimation basée sur 232000000 m³ de fumée rejetée par an)
Dioxines + furanes totales Mercure
(Hg)
Cadmium + thallium
(Cd + Tl)
Antimoine + arsenic + plomb + chrome + cobalt + cuivre + manganèse + nickel + vanadium
(Sb + As + Pb + Cr + Co + Cu + Mn + Ni + V)
0.023 g/an 9.7 kg/an 3.2 kg/an 59.4 kg/an
Ces données sont basées sur le fonctionnement ordinaire des incinérateurs. Les flux d'une année particulière peuvent être inférieurs en cas d'interruption de fonctionnement prolongée.
Environnement du site
Vents dominants :
Zones de cultures / élevages / habitations à proximité :
Informations complémentaires
Historique:
Pas de mesures données par le Ministère de l'Environnement pour les pollutions en Ni+As en 2004.

Associations mobilisées:
Greenpeace Groupe Local de Paris: gl.paris@greenpeace.fr

Sources:
Site de l'ADEME: http://www.ademe.fr/htdocs/publications/publipdf/an_aghtm.pdf
Ministère de l'Environnement et du Développement Durable




Justice = Pax - Peace - Paz - Paix - Vrede - Frieden - Shalom - Salam - Mir - Pau - Pokoj - Shanti - Ashkharh...Abenaki OLAKAMIGENOKA Afrikaans VREDE Akan ASOMDWOE Akkadian SALMU Alabama ITTIMOKLA Albanês PAQE Algonquin WAKI IJIWEBISI Alsaciano FRIEDE Amharic SELAM Árabe SALAM Aranese PATZ Armenio ASHKHARH Assamese SHANTI Aymara HACANA Bemba MUTENDEN Basque (Euzkera) BAKEA Bavariano FRIDN Batak PARDAMEAN Belorusso PAKOJ Bengali SHANTI Bhojpuri SHANTI Isaïe 32, 17

Rechercher dans ce blog

Translate

Politesse et étiquette

Les commentaires si possible signés, concis ou non, courtois et pertinents, même très critiques sont appréciés. Toute discussion peut être source de progrès. Les autres, surtout les vulgaires, pourraient être supprimés .

(c) Date de l'article, sinon 2000 Famille de Siebenthal, Lausanne, Suisse. 021 616 88 88

Sites que vous devriez visiter, merci

Saint Jean-Paul II a comparé le rapport sexuel entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique.

http://desiebenthal.blogspot.com/2011/05/le-rapport-sexuel-est-comparable.html


http://michaeljournal.org

http://ferraye.blogspot.com/

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia

Un pour tous, tous pour un, IEOUA, LIOBA, Alleluia
Image des rings burgondes. Donner à chaque souverain, le peuple est le souverain en Suisse, sa part des créations monétaires volées actuellement par les banques commerciales. La banque nationale suisse doit devenir une coopérative, et pas une société anonyme, qui distribue à chacun et chacune ce qui lui est dû par un dividende social à tous dès la conception ! Voter oui à l'initiative monnaies pleines, monnaies au pluriel qui respectent notamment les wirs, voir www.wir.ch http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Les combats intérieurs.

Les combats intérieurs.
Signification des armoiries:chapelle de Gstaad, St Niklaus. Mettons le dragon qui est en chacun de nous sous 7 verrous. Meaning of the coat of arms: Chapel of Gstaad, St Niklaus. Let the dragon that is in each of us within 7 locks. http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/misericordes-suisses.html

Un pour tous, tous pour un.

Un pour tous, tous pour un.
Le dragon de nos armoiries qui crache le feu sur le casque.

Les valeurs suisses

Les valeurs suisses
Un pour tous, tous pour un.

Archives du blog

Les sept verrous qui bloquent le dragon qui est en chacun d'entre nous.

On triomphe des 7 vices capitaux par l’exercice des 7 vertus opposées.

Ainsi on triomphe :

de l’orgueil par l’humilité,

de l’avarice par la libéralité,

de la luxure par la chasteté,

de la colère par la patience,

de la gourmandise par l’abstinence,

de l’envie par l’amour fraternel,

de la paresse par la diligence et l’ardeur dans le service de Dieu.

Un combat à la fois, un par jour est plus efficace.

Sagesse de la première Alliance...Isaïe 11.1-3

Un rejeton sortira de la souche de Jessé,
un surgeon poussera de ses racines.
Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur,
esprit de sagesse et d’intelligence,
esprit de conseil et de force,
esprit de connaissance et de crainte du Seigneur
son inspiration est dans la crainte [piété] du Seigneur.


ll y a sept dons du Saint-Esprit qui nous aident dans ce combat :

1 le don de Sagesse ;

2 d’Intelligence ;

3 de Conseil ;

4 de Force ;

5 de Science ;

6 de Piété ;

7 de Crainte de Dieu.

A quoi servent les 7 dons du Saint-Esprit ?

Les 7 dons du Saint-Esprit servent à nous confirmer dans la Foi, l’Espérance et la Charité ; et à nous rendre prompts aux actes de vertu nécessaires pour acquérir la vie chrétienne et le CIEL.

Qu’est-ce que la Sagesse ?

La Sagesse est un don par lequel, élevant notre esprit au-dessus des choses terrestres et fragiles, nous contemplons les choses éternelles, c’est-à-dire la Vérité qui est Dieu, en qui nous nous complaisons et que nous aimons comme notre souverain Bien.

Qu’est-ce que l’Intelligence ?

L’Intelligence est un don par lequel nous est facilitée, autant que c’est possible pour un homme mortel, l’intelligence de la Foi et des divins mystères que nous ne pouvons connaître par les lumières naturelles de notre esprit.

Qu’est-ce que le Conseil ?

Le Conseil est un don par lequel, dans les doutes et les incertitudes de la vie humaine, nous connaissons ce qui contribue le plus à la gloire de Dieu, à notre salut et à celui du prochain.

Qu’est-ce que la Force ?

La Force est un don qui nous inspire de l’énergie et du courage pour observer fidèlement la sainte loi de Dieu et de l’Eglise, en surmontant tous les obstacles et toutes les attaques de nos ennemis.

Qu’est-ce que la Science ?

La Science est un don par lequel nous apprécions sainement les choses créées, et nous connaissons la manière d’en bien user et de les diriger vers leur fin dernière qui est Dieu.

Qu’est-ce que la Piété ?

La Piété est un don par lequel nous vénérons et nous aimons Dieu et les Saints, et nous avons des sentiments de miséricorde et de bienveillance envers le prochain pour l’amour de Dieu.

Qu’est-ce que la Crainte de Dieu ?

La Crainte de Dieu est un don qui nous fait respecter Dieu et craindre d’offenser sa divine Majesté, et qui nous détourne du mal en nous portant au bien dans l'amour.


Les dons du Saint Esprit
(CEC 1830-1831 ; ST I-II 68.1-8)


Les dons sont des habitudes, habitus infus, qui sont en nous et qui nous rendent réceptifs aux motions du Saint-Esprit, pour nous faire mieux agir en faveur du bien commun.

« Les dons sont des habitus qui perfectionnent l’homme pour qu’il suive promptement l’impulsion du Saint-Esprit, de même que les vertus morales disposent les facultés appétitives à obéir à la raison. Or, de même qu’il est naturel pour les facultés appétitives d’être mues par le commandement de la raison ; de même il est naturel pour toutes les facultés humaines d’être mues par l’impulsion de Dieu comme par une puissance supérieure. » ST I-II 68.4

Les sept dons du Saint Esprit
(ST I-II 68.4)


Intelligence : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 8.1-8).
Conseil : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans l’appréhension, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 52.1-4).
Sagesse : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités spéculatives (ST II-II 45.1-6).
Connaissance : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans le jugement, par l’intelligence, des vérités pratiques (ST II-II 9.1-4).
Piété : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de l’amour des choses qui concernent un autre (ST II-II 121.1-2).
Force : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits de la crainte des choses qui nous concernent (ST II-II 138.1-2).
Crainte : nous rend réceptifs à l’action de l’Esprit Saint dans les appétits du désir des choses nous concernant (ST II-II 19.1-12).

http://www.lumenc.org/maladies.php

Les conseils du pape François pour se confesser

Dans un petit livret intitulé « Prends soin de ton cœur », offert par le pape François aux pèlerins de la place Saint Pierre après l'Angelus du 22 février, se trouvent différents textes à méditer pendant le carême et un examen de conscience pour se préparer à la confession.

  • Une distribution un peu particulière a eu lieu il y a quelques jours place Saint-Pierre, à Rome. Des bénévoles, parmi lesquels de nombreux sans-abri venus en pèlerinage, ont distribué à la foule réunie pour entendre l'Angelus un petit carnet offert par le pape pour le premier dimanche du carême.
  • Notre cœur doit se convertir au Seigneur, a insisté François lors de l'Angélus. C’est pourquoi, en ce premier dimanche, j’ai pensé vous offrir, à vous qui êtes ici sur la place, un petit livret de poche intitulé "Prends soin de ton cœur". »

Celui-ci rassemble quelques enseignements de Jésus et les contenus essentiels de la foi, comme les sept sacrements, les dons de l'Esprit Saint, les dix commandements, les vertus, les œuvres de miséricorde, etc. On y trouve aussi un examen de conscience dont le pape avait souligné l'importance lors de sa messe quotidienne à la chapelle de la maison Sainte-Marthe le 11 octobre 2014. « Avoir un cœur recueilli, un cœur dans lequel nous savons ce qui se passe et ici et là, nous pouvons exercer une pratique ancienne mais efficace de l’Église : l’examen de conscience. Qui d’entre nous, le soir, avant de finir sa journée, reste tout seul ou toute seule et se pose la question : qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui dans mon cœur ? Qu’est-il arrivé ? Quelles émotions ont traversé mon cœur ? Si nous ne faisons pas cela, nous ne réussissons pas ni à bien veiller ni à bien protéger notre cœur »

I. Petits rappels sur le sacrement de Confession (ou de Pénitence ou de Réconciliation)

Un vrai chrétien a le souci constant de conserver son âme en état de grâce aux yeux de Dieu. Il sait, en effet, d’une part, que nul ne connaît ni le jour ni l’heure de sa mort et que, d’autre part, l’âme, pour être admise au bonheur parfait et éternel du Ciel, doit être entiè­rement purifiée du péché. C’est pourquoi il reçoit volontiers le sacrement de la Réconciliation.

Par ce sacrement, on obtient la rémission de tous les péchés person­nels (quelle qu’en soit la gravité) commis après le baptême. Ce pouvoir qu’avait le Christ, il l’a transmis à ses Apôtres quand, leur apparaissant après sa Résurrection, il leur a dit : Recevez le Saint-Esprit : les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez ; ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez (Jean, XX, 23). Ce pouvoir passa des Apôtres à leurs successeurs.


Tout chrétien doit recevoir ce sacrement au moins une fois chaque année. Il comporte :

L’examen des fautes commises.
Le regret de les avoir commises (Contrition).
La résolution sincère de les éviter à l’avenir.
L’accusation des péchés, au moins graves, à un prêtre approuvé, tenant la place de Dieu.
L’absolution donnée par le prêtre au nom de Jésus-Christ.
L’accomplissement de la pénitence qu’il a imposée (Satisfaction).


Le sacrement de pénitence produit notre propre mort au péché et notre résurrection à la vie en Dieu. Il prolonge ainsi notre baptême et nous prépare à l’eucharistie. Il doit laisser dans nos âmes une immense joie, car c’est un sacrement de vie.


II. Quelques conseils pour bien réaliser son examen de conscience

Par une courte prière, demander à Dieu et à Notre-Dame la grâce de bien connaître les péchés dont on est coupable.

S’examiner sur les Commandements de Dieu et de l’Église ; les péchés capitaux ; les devoirs de son état.

Pour aider le plus d’âmes possible, dont les besoins sont très divers, l’examen proposé ci-après est plutôt détaillé. Mais il est rappelé qu’en confession seule l’accusation des péchés mortels est obligatoire. Un péché est mortel quand, sachant pleinement que la matière en était grave, on l’a néanmoins commis avec un entier consentement. C’est alors une rupture d’amour avec Dieu. Et comme l’âme cesse ainsi d’être unie à Dieu - de qui elle tenait sa vie -, elle meurt surna­turellement : le péché a été "mortel" pour elle.

L’examen terminé, demander instamment à Dieu, par l’intercession de la Vierge Marie, la grâce d’une vraie contrition des péchés com­mis et la ferme résolution de les éviter à l’avenir, conditions indispen­sables pour obtenir le pardon de ses péchés.

Pour exciter en soi le regret de ses fautes, réfléchir durant quelques instants :

au redoutable châtiment du purgatoire ou de l’enfer que l’on a mérité ;
aux souffrances et à la mort que Jésus-Christ endura pour l’expiation de nos péchés ;
à la bonté d’un Dieu d’amour et de miséricorde, offensé par le péché qui a produit une rupture profonde, surtout s’il a été mortel.

Puis, réciter lentement l’acte de contrition.

III. Quelques conseils pour recevoir le sacrement lui-même

Avant de rentrer au confessionnal, ou immédiatement en entrant, suivant la coutume, réciter le « Je confesse à Dieu… » LeConfiteor nous remet devant cette réalité du péché et nous fait accomplir le mouvement de « conver­sion » nécessaire, vers Dieu et vers les autres :

Parce que nous nous sommes opposés à l’Amour tout-puissant, en cherchant à réaliser notre bonheur contre Lui ou sans Lui, nous disons : « Je confesse à Dieu tout-puissant » ;

Parce que nous avons porté atteinte à l’œuvre de l’Incarnation et de la Rédemption, en nous séparant de tous ceux qui ont coopéré à cette œuvre, notamment de la Mère du Christ, nous disons : « Je confesse … à la Bienheureuse Marie toujours Vierge » ;

Parce que nous nous sommes opposés à l’œuvre de lutte et de fidélité des anges, l’attente des martyrs, des prophètes de l’Ancien Testament, morts pour que le Règne du Messie se réalise, à l’œuvre des apôtres et des saints qui ont travaillé pour le Christ, nous disons : « Je confesse… à saint Michel (vainqueur du démon), à saint Jean Baptiste (dernier des pro­phètes), aux apôtres (représentés par saint Pierre et saint Paul), et à tous les saints » ;

Enfin, parce que notre péché s’est opposé à toute l’Église et nous sépare des autres membres du Corps Mystique que le prêtre représente, en même temps qu’il tient la place de Jésus Christ, nous disons : « Je confesse… à vous, mon Père… ».


Avant de commencer l’énumération des péchés, préciser : le temps écoulé depuis la dernière confession ; un oubli ou une dissimulation de péché grave dans celle-ci ; une ou plusieurs mauvaises communions (en état de péché grave) ; une omission de la pénitence donnée (volontaire ou non).


Accuser sincèrement tous les péchés mortels que l’on a commis, avec leur nombre et les circonstances qui les ont modifiés (aggravés, allégés), comme par exemple, les péchés commis avec d’autres personnes qu’on a ainsi scandalisées, ou qu’on a entraîné au péché.

L’accusation des péchés véniels n’est pas indispensable car on peut en obtenir le pardon par d’autres moyens que la confession, par exemple la prière, l’aumône, la pénitence… Pourtant, cette accusation est fort conseillée car, par le sacrement de la Confession, on obtient des grâces spéciales pour éviter ces péchés véniels à l’avenir.

Dans le cadre de confessions régulières, on peut dire où l’on en est par rapport à son défaut dominant, ou par rapport à ses résolutions.

Si l’on est troublé ou que l’on a peur, ou tout simplement si on hésite, on peut demander au prêtre de nous interroger, ou de nous renseigner sur la gravité d’un péché.

Terminer par : « Je m’accuse de tous ces péchés, de tous ceux que j’aurais pu avoir oublié et de tous ceux de ma vie passée ; j’en demande très humblement pardon à Dieu, et à vous mon Père, pénitence et absolution si vous m’en jugez digne ».


Ecouter avec attention le mot d'exhortation du prêtre. Avant l'absolution, bien regretter ses péchés, et réciter à cet effet l'acte de contrition : « Mon Dieu, j'ai un très grand regret de Vous avoir offensé, parce que Vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Vous déplaît. Je prends la ferme résolution avec le secours de Votre sainte grâce de ne plus Vous offenser et de faire pénitence. »


Après la confession, accomplir la pénitence imposée par le confesseur au plus tôt, afin de ne pas l’oublier ; remercier Dieu du pardon obtenu ; renouveler sa résolution d’éviter tout péché à l’avenir, surtout le péché grave.


Examen de conscience détaillé

Avant de commencer cet examen, adresser à Dieu cette prière :

Mon Dieu, je vous supplie, par l’intercession de la Vierge Marie, de m’accorder la grâce de bien connaître tous les péchés dont je suis coupable. Faites qu’ensuite je m’en accuse avec un sincère regret de les avoir commis et une ferme volonté de les éviter à l’avenir et qu’ainsi j’en obtienne le pardon de votre miséricorde infinie. Ainsi soit-il.


Examen sur les commandements de Dieu

1er Commandement : « Tu adoreras Dieu seul et l’aimeras plus que tout… »

Omission de la prière (en particulier le matin et le soir), de la fré­quentation des sacrements de la Pénitence et de l’Eucharistie… Communions ou confessions sacrilèges… Manque de respect des sacrements… Manque au jeûne avant la communion (une heure au moins)… Violation du secret de confession… Doutes volontaires contre la foi… Mise en péril de la foi par la lecture de journaux impies, par des fréquentations dangereuses… Respect humain… Manque de confiance en Dieu ou confiance présomptueuse en ses propres forces… Indifférence à l’égard de Dieu… Manque de soumission à la volonté de Dieu… Pratiques superstitieuses, spiritisme… Critiques de la religion… Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique… Négligence dans sa formation chrétienne…


2ème Commandement : « Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect… »

Emploi inutile du nom de Dieu… Blasphèmes, imprécations, jurons… Serments faux ou inutiles… Irrespect à l’égard des personnes et des choses consacrées à Dieu… Souhaits néfastes à l’égard de soi-même ou d’autrui… Non-accomplissement des vœux émis…


3ème Commandement : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur… »

Omission volontaire ou sans motif de l’assistance à la Messe domini­cale ou des fêtes d’obligation… Retard volontaire ou dissipation durant ces Messes… Travail fait ou ordonné sans nécessité ou permission… Recherches de distractions contraires à la sanctification du dimanche…


4ème Commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère… »

Manque d’amour, d’affection, de respect, d’obéissance, d’assistance à l’égard des parents durant leur vie et de prière à leur intention après leur mort… Peine causée… Souhaits de mal… Disputes d’intérêt en famille… Manque de déférence et de soumission à l’égard des supérieurs…

Pour les parents à l’égard de leurs enfants : négligence dans leur édu­cation chrétienne ou leur pratique religieuse, mauvais exemples donnés, manque de surveillance, de soins, de disponibilité, de conseils ou de corrections nécessaire… Dureté, injustice, sévérité excessive…


5ème Commandement : « Tu ne tueras point… »

Meurtre, tentative de suicide, euthanasie… Avortements, stérilisations… Souhait de mort ou de malheur à l’égard d’autrui… Vengeance, coups, blessures, torts causés à la santé, drogues, alcool, mutilations… Insultes, injures, mépris, faux rapports, haine, violences, refus de pardonner, vengeances… Indifférence à la peine d’autrui… Scan­dales par mauvais exemples, par conseils ou approbation silen­cieuse…


6ème et 9ème Commandements : « Tu ne feras pas d’impureté… » et « Tu n’auras pas de désir impur volontaire… »

Pensées ou désirs impurs provoqués en soi ou chez les autres… Conversations, chansons, lectures, spectacles immoraux (TV, Internet…) Flirts… Familiarités coupables… Danses lascives… Touchers indécents… Actions contraires à la chasteté, seul ou avec d’autres : masturbation, relations charnelles en dehors du mariage, homosexualité… Tenues ou attitudes provocantes…

Pour les fiancés : Légèretés, tendresses excessivement sensuelles… Relations prématrimoniales… Cohabitation…

Pour les époux : Atteintes coupables à la fécondité du mariage, contraception permanente ou temporaire… Limitation de l’usage du mariage aux jours inféconds sans cause sérieuse… Adultère (pensées, désirs, actions)… Liaisons… Divorce… Remariage civil… Refus injuste du droit du conjoint…


7ème et 10ème Commandements : « Tu ne voleras pas… » et « Tu ne désireras pas injustement le bien d’autrui… »

Vol (quoi ? combien ? circonstances ?), recel, objets trouvés ou empruntés et non rendus… Dommages injustes causés au prochain dans ses biens… Fraudes, manœuvres déloyales dans le travail, les affaires, le commerce, les contrats… Pots-de-vin… Coopération à des injustices… Recel d’objets volés… Négligence dans le paiement des dettes… Salaires insuffisants… Exploitation des faibles… Dommages aux biens collectifs… Désirs de vol ou d’injustices… Non-réparation de dommages causés… Non-restitution… Gaspillage… Travail bâclé…


8ème Commandement : « Tu ne mentiras pas… »

Mensonges avec ou sans préjudice pour autrui… Médisances ou calom­nies, faites ou approuvées… Faux témoignages en justice… Accusations injustes… Jugements téméraires… Rapports injustes nuisibles… Violation du secret, confié ou professionnel, des correspondances… Dissimulation, hypocrisie… Tricheries… Promesses non tenues… Refus de rectifier la vérité…


Examen sur les commandements de l’Église

Tu sanctifieras les fêtes d’obligation (Noël, Ascension, Assomption, Toussaint).

Tu assisteras à la messe les dimanches et fêtes d’obligation.

Tu te confesseras au moins une fois l’an.

Tu communieras chaque année au Temps pascal.

Tu jeûneras les jours fixés par l’Église (Mercredi des Cendres et Vendredi Saint).

Tu ne mangeras pas de viande les jours fixés par l’Église (c’est-à-dire, les jours de jeûne et les vendredis de Carême). Pour les autres vendredis de l’année, cette abstinence peut être remplacée par une autre forme de pénitence (qu’il faut alors accomplir sous peine de péché).


Examen sur les péchés capitaux

ORGUEIL : Amour-propre désordonné… Complaisance en soi-même… Egoïsme… Ambition démesurée… Vanité mondaine… Présomption… Attitudes hautaines, susceptibilité…

AVARICE : Vices contraires aux 7ème et 10ème commandements. Refus de partager, d’aider ceux qui sont dans le besoin (aumône) …

LUXURE : Vices contraires aux 6ème et 9ème commandements.

ENVIE : Jalousie du bonheur, des biens, des succès des autres ; joie de leurs malheurs, de leurs misères, de leurs revers…

GOURMANDISE : Excès dans le manger, le boire… Ivrognerie… Sensualité… Ivresse des stupéfiants…

COLÈRE : Manque de maîtrise de soi, emportements, rancunes, res­sentiment, murmures, bouderie, brusquerie, grossièreté, cruauté…

PARESSE : Dans le lever, le travail, les prières… Oisiveté… Fuite systématique des efforts…


Examen sur les devoirs d’état

N.B. L’examen suivant est très détaillé, et reprend en partie ce qui a déjà été vu auparavant.


Alors qu’il est très important, c’est un domaine qu’on oublie souvent dans l’examen de la conscience. Selon son état de vie et ses responsabilités :


1. Devoirs personnels de chrétiens :

Quelle importance ai-je attaché à ma vie chrétienne, au milieu de toutes mes occupations ? A-t-elle la première place ? Y a-t-il dans ma vie une cohérence entre ma foi et mes œuvres ?

Est-ce que je crois à la présence et à l’action du Seigneur dans le monde et dans ma vie de chaque jour ? Ai-je cherché à mieux connaître sa pensée et sa volonté en face des événements, en face des autres, et de mes problèmes personnels ? Suis-je fidèle à la vocation que Dieu m’a envoyée ?

Ai-je cherché à grandir dans la foi, à approfondir ma connaissance du Sei­gneur par la lecture de l’Évangile et du Catéchisme, ou par tout autre moyen mis à ma disposition : retraites, cours, prédications… ?

Ai-je eu peur de témoigner de ma foi par lâcheté, respect humain ? N’ai-je pas cédé aux doutes, à l’inquiétude, à l’angoisse, au désespoir ?

Ai-je compté sur le Seigneur dans les difficultés et dans les tentations ?

Est-ce que je vis dans l’attente de la vie éternelle ?

Ai-je prié ? Régulièrement ? Avec mon cœur ? Avec toute ma vie ?

Ai-je pris part à la Sainte Messe quand l’Église me le demande ? Y ai-je participé de mon mieux ?

Ai-je vécu le dimanche comme un jour de prière et de joie ? N’ai-je pas accom­pli des travaux qui ne sont pas conformes à cet esprit ?

Ai-je fait quelque chose pour aider la mission d’évangélisation de l’Église ? Pour ramener mes connaissances à la vraie foi ?

N’ai-je pas refusé par souci de ma tranquillité ou par égoïsme de m’engager dans un mouvement d’Église ?

Ai-je collaboré loyalement avec les prêtres de l’Église ? Les ai-je aidé autant que je pouvais ?


2. Devoirs envers le prochain :

Est-ce que j’aime le prochain d’un amour vrai et efficace ?

La misère, les souffrances des autres sont-elles pour moi une préoccupation ? Ai-je fait mon possible pour les sou­lager ?

Ai-je cherché à comprendre les autres ? Ai-je cherché à les aider en mettant à leur disposition mon amitié, mon temps, mes biens ?

N’ai-je jamais blessé les autres par mes paroles, mes gestes ?

Ai-je risqué de porter atteinte à la vie des autres ou à la mienne, par des im­prudences dans le travail, le sport ou sur la route ?

En quoi ai-je pu trahir l’amour des autres : indifférence, oubli des autres, mise à l’écart de certains, mauvais caractère, volonté d’avoir raison à tout prix, jalousie, envie, désir de vengeance, mépris, jugement téméraire, haine, rail­lerie, médisance, calomnie, secrets ré­vélés, achats ou ventes à des prix injustes, dettes impayées, choses non rendues, gaspillage ou détérioration des biens collectifs, mauvais exemple, scan­dale d’autant plus grand qu’il vient d’un témoin du Christ, refus de pardonner.


3. Devoirs familiaux :

Enfants :

Ai-je vraiment aimé mes parents, en évitant d’augmenter leurs difficultés, en leur apportant mon concours, en leur manifestant mon affection ?

Ai-je respecté mes parents ? En leur parlant avec déférence, en ne les jugeant pas sans les comprendre ?

Ai-je respecté l’autorité de mes parents en écoutant leurs conseils, leurs ordres et en les exécutant de mon mieux ?

N’ai-je pas gêné l’atmosphère familiale par de la mauvaise humeur, de la bouderie, de la révolte ?

Est-ce que j’aide de mon mieux mes parents âgés quand ils sont dans la gêne, ou malades ou isolés ?

Est-ce que je cherche à bien m’entendre avec tous les membres de ma famille ?


Personnes mariées :

Suis-je fidèle à l’amour promis le jour du mariage ? Ai-je cherché à développer cet amour, à me donner sans réserve et à me sacrifier ?

Ai-je souci des désirs, des goûts, des difficultés de mon époux ou de mon épouse ?

N’ai-je pas négligé mon foyer ? Ai-je le souci de penser à deux les pro­blèmes de ma famille ?

N’ai-je pas gâché notre amour en ne maîtrisant pas suffisamment les défauts de mon caractère ?

N’ai-je pas recherché les joies du mariage par simple égoïsme ?

La communion des cœurs et des esprits l’emporte-t-elle et anime-t-elle celle des corps ?

N’ai-je pas par égoïsme refusé d’avoir des enfants ? Ai-je dans ce but utilisé des moyens défendus ?

Est-ce que j’apporte toute l’attention voulue à l’éducation de mes enfants ?

Est-ce que je cherche à les connaître, à les comprendre, à découvrir leurs goûts, leur vocation, à suivre leur évolution quand ils grandissent ?

Ai-je pensé à leur donner le moyen d’exercer leur liberté quand ils grandissent ?

Mon attitude envers eux ne manque-t-elle pas de fermeté ou au contraire d’affection et de confiance ?

Est-ce que je leur donne le bon exemple ?

Ai-je cherché à les éduquer religieusement ? Leur ai-je donné le sens de la prière ?

Ai-je cherché à garder au foyer le sens du jour du Seigneur ? Ai-je aidé mes enfants à préparer leur messe ?

Ai-je considéré comme un honneur et un devoir de donner à Dieu des prêtres, des religieuses ?

Notre foyer est-il accueillant pour les autres ?


4. Devoirs professionnels :

Enfants :

Ai-je manqué l’école par ma faute ?

Ai-je mal étudié mes leçons, mal fait mes devoirs ?

Ai-je triché en classe (copié, soufflé) ?


Adultes :

Ai-je négligé mon travail ?

Ai-je conscience des responsabilités qu’engage ma situation, mon rôle ?

Quelle est mon attitude à l’égard de ceux qui me dirigent ? N’ai-je pas cherché, par méchanceté ou jalousie, à miner leur autorité ?

Quelle est mon attitude vis à vis de ceux qui travaillent avec moi ? N’ai-je pas tendance à me décharger sur les autres de ma tâche ? Est-ce que je sais les aider, les soutenir, entretenir avec eux des relations de bonne camaraderie ?

Ai-je pris ma place dans les organisa­tions professionnelles ?

Quelle est mon attitude vis à vis de ceux que je commande ou que j’emploie ? Est-ce que je les rétribue conformément à la justice ? Les ai-je traité humainement, en res­pectant leur dignité d’hommes ? Ne leur ai-je pas confié des tâches au-dessus de leurs forces ? Leur ai-je accordé le repos auquel ils ont droit et dont ils ont besoin ?


5. Devoirs civiques :

Ai-je rempli mes devoirs de chrétien dans la société ?

Ai-je cherché à m’informer le mieux possible pour comprendre les pro­blèmes sociaux et économiques ? A découvrir les solutions justes et efficaces ?

Ai-je le souci de tenir ma place dans la vie de la cité ou de la nation pour lui donner une meilleure orienta­tion ? Ai-je su accepter les charges mu­nicipales ou autres en les envisageant comme un service ?

Ai-je choisi mes représentants en fonc­tion de leur aptitude à promouvoir le bien commun et la loi divine plutôt qu’en fonction de leur aptitude à défendre mes intérêts ?

Ai-je fait mon possible pour faire changer les lois injustes (Avortements, divorce, euthanasie, pacs, etc.) ?

Examen de conscience pour Adultes

________________________________

Je crois en un Sauveur aimant qui pardonne mes péchés et qui me donne la grâce de devenir un Saint. Par le ministère de ses Prêtres, Jésus–Christ accomplit l’un et l’autre dans le Sacrement de Pénitence.

"Comme le Père M’a envoyé, Moi aussi Je vous envoie … Recevez le Saint Esprit. Les péchés seront pardonnés à qui vous les pardonnerez ils seront retenus à qui vous les retiendrez." (Jean XX : 21-23)

"Vos péchés seraient-ils rouges comme l’écarlate, ils deviendront blancs comme la neige." (Isaie I : 18)

"Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs." ( Matt. IX : 13)

"Les hommes ont reçu de Dieu un pouvoir accordé ni aux Anges,ni aux Archanges. Jamais il n’a dit aux Esprits Célestes « Tout ce que vous lierez et délierez sur la terre sera lié et délié dans le ciel ». Les Princes de ce monde peuvent seulement lier et délier le corps. Le pouvoir du prêtre va plus loin, il atteint l’âme et elle est exorcisée non seulement par le baptême, mais encore plus par le pardon des péchés. Ne rougissons donc pas de confesser nos fautes. Celui qui rougit de découvrir ses péchés à un homme et qui ne se confesse pas, sera couvert de honte au Jour du Jugement en présence de tout l’univers," (St Jean Chrysostome, Traité sur les prêtres, Livre 3)

Prière avant la confession: O Seigneur, accordez-moi la lumière pour que je me voie comme Vous me voyez, et le grâce de regretter vraiment et effectivement mes péchés. O Marie, aidez-moi à faire une bonne confession.

Comment se confesser: D’abord, examinez bien votre conscience, puis dites au prêtre le genre précis de péchés que vous avez commis et dans la mesure du possible, combien de fois vous les avez commis depuis votre dernière bonne confession. Il n’est obligatoire de confesser que les péchés mortels puisqu’on peut obtenir le pardon des péchés véniels par les sacrifices et les actes de charité. Si vous n’avez pas la certitude qu’un péché soit mortel ou véniel, mentionnez votre doute au confesseur. Souvenez-vous aussi que la confession de péchés véniels aide à éviter le péché et à progresser vers le Ciel.

Conditions nécessaires pour qu’un péché soit mortel:

Matière grave
Pleine connaissance
Entier consentement de la volonté.

Considérations préliminaires:

Ai-je parfois omis de confesser un péché grave dans le passé ; ou ai-je volontairement déguisé ou caché un tel péché ?
Nota bene : Cacher des péchés rend invalide la confession .
La confession est secrète, c’est à dire que c’est une faute mortelle pour le prêtre de révéler à qui que ce soit l’objet d’une confession.
Ai-je été coupable d’irrévérence envers ce sacrement en omettant d’examiner ma conscience avec soin?
Ai-je négligé de faire la pénitence donnée par le prêtre?
Ai-je des habitudes de péchés graves à confesser d’abord (par exemple: impureté, ivrognerie, etc.)

Premier Commandement:

Je suis le Seigneur Ton Dieu. Tu n’auras pas des dieux étrangers devant Moi. (y compris les péchés contre la Foi, l’Espérance et la Charité)

L'amour de l'argent est la racine de tous les maux, c'est une idolâtrie...

Ai-je négligé de connaître ma foi selon l’enseignement du catéchisme, par exemple le Symbole des Apôtres, les Dix Commandements, les Sept Sacrements, le Notre Père, etc.?
Ai-je volontairement mis en doute ou renié l’un des enseignements de l’Eglise?
Ai-je pris part à quelque culte non- catholique?
Suis-je membre de quelque organisation religieuse non-catholique, société secrète ou groupe anti-catholique?
Ai-je, en toute connaissance, lu quelque littérature hérétique, blasphématoire ou anti catholique?
Ai-je pratiqué des superstitions (telles que les horoscopes, prédiction d’avenir, spiritisme, etc.)
Ai-je omis des obligations ou pratiques religieuses pour des motifs de respect humain?
Me suis-je recommandé chaque jour à Dieu?
Ai-je été fidèle à mes prières quotidiennes?
Ai-je fait mauvais usage des Sacrements? Les ai-je reçus sans respect (par exemple la Communion dans la main) ou de manière invalide?
Me suis-je moqué de Dieu, de Notre-Dame, des Saints, de l’Eglise, des Sacrements ou d’autres sujets sacrés?
Ai-je été coupable de grande irrévérence dans l’Eglise (par exemple: conversation, comportement ou vêtement)?
Ai-je été indifférent vis-à-vis de ma foi catholique – en croyant qu’on peut se sauver dans n’importe quelle religion, que toutes les religions se valent?
Ai-je présumé de la miséricorde de Dieu en toute circonstance?
Ai-je désespéré de la miséricorde de Dieu?
Ai-je trahi Dieu?
Ai-je donné trop d’importance à quelque créature, activité, objet ou opinion?

Deuxième Commandement:

Tu ne prendras pas en vain le Nom du Seigneur Ton Dieu.

Ai-je blasphémé le Nom de Dieu à tort, inconsidérément ou en matière légère et triviale?
Ai-je murmuré ou gémi contre Dieu (blasphème)?
Ai-je prononcé des malédictions contre moi-même ou les autres, ou toute créature?
Me suis-je emporté contre les autres jusqu’à provoquer des jurons ou des blasphèmes contre Dieu?
Ai-je manqué à un vœu fait à Dieu?

Troisième Commandement:

Souvenez –vous de sanctifier le Sabbat.

Ai-je manqué la Messe le dimanche ou une fête d’obligation?
Ai-je été en retard à la Messe ou l’ai-je écourtée par ma faute?
Ai-je fait manquer la Messe à d’autres ou leur ai-je fait écourter la Messe?
Ai-je été volontairement distrait pendant la Messe ?
Ai-je fait ou commander un travail servile non nécessaire le dimanche ou les jours de fête d’obligation?
Ai-je acheté ou vendu sans nécessité ce jour là?

Quatrième Commandement:

Honore ton père et ta mère.

Ai-je désobéi ou manqué de respect envers mes parents ou ai-je négligé ou refusé de les aider dans leurs besoins ?
Ai-je manqué de respect pour des personnes chargées de me commander?
Ai-je calomnié ou insulté des prêtres ou d’autres personnes consacrées à Dieu?
Ai-je manqué de respect vis à vis des personnes âgées?
Ai-je maltraité mon conjoint ou mes enfants?
Ai-je désobéi ou manqué de respect à mon mari?
En ce qui concerne mes enfants:

Ai-je négligé leurs besoins matériels?
Me suis-je soucié de les faire baptiser de bonne heure?1
Ai-je pris soin de leur éducation religieuse personnelle?
Leur ai-je permis de négliger leurs devoirs religieux?
Leur ai-je permis le flirt ou des fréquentations régulières sans perspective du mariage dans un proche avenir?
Ai-je veillé à leurs compagnies?
Ai-je omis de les discipliner quand c’était nécessaire?
Leur ai-je donné un mauvais exemple?
Les ai-je scandalisés par des disputes avec mon conjoint en présence de mes enfants? En jurant ou blasphémant en leur présence?
Ai-je gardé la modestie à la maison?
Leur ai-je permis de porter des vêtements immodestes (mini jupes, pantalons serrés, robes ou pulls trop ajustés, corsages transparents, shorts courts, tenues de bain provocantes, etc.)? 2
Leur ai-je refusé la liberté de se marier ou de suivre une vocation religieuse?

________________________________

1 Les nouveaux nés devraient être baptisés dès que possible. Sauf prescription diocésaines particulières, il semble généralement admis qu’un nouveau-né devrait être baptisé dans l’intervalle de une semaine ou dix jours environ après sa naissance. Beaucoup de catholiques repoussent le baptême à une quinzaine ou un peu plus. L’idée d’administrer le baptême dans les trois jours après la naissance est considérée comme trop stricte. Saint Alphonse, suivant l’opinion commune, pensait qu’un délai non motivé au-delà de dix ou onze jours serait un péché grave. Par rapport à la coutume moderne, connue et non corrigée par les Ordinaires locaux, un délai non motivé au delà d’un mois serait un péché grave. S’il n’y a pas de danger probable pour l’enfant, les parents ne peuvent être convaincus de péché grave en différant le baptême un peu au-delà de trois semaines au plus, mais l’usage de faire baptiser un nouveau-né dans l’intervalle d’environ une semaine ou dix jours après la naissance est fort recommandable et en vérité, une date plus précoce peut être recommandée à juste titre. — H. Davis S.J., Moral and Pastoral Theology, Vol. III, Pg.65, Sheed and Ward, New York, 1935

2 Demander le feuillet LF05 Règles Mariales pour la Modestie dans le vêtement.

Cinquième Commandement:

Tu ne tueras pas.

Ai-je provoqué, désiré ou hâté la mort ou la blessure physique de quelqu’un?
Ai-je entretenu de la haine contre quelqu’un?
Ai-je opprimé quelqu’un?
Ai-je désiré la vengeance?
Ai-je été cause d’inimitié entre d’autres personnes?
Ai-je querellé ou combattu quelqu’un?
Ai-je souhaité du mal à quelqu’un?
Ai-je eu l’intention ou tenté de blesser ou de maltraiter d’autres personnes?
Y a-t-il quelqu’un avec qui je refuse de parler ou contre qui je garde rancune?
Ai-je pris plaisir aux malheurs de quelqu’un?
Ai-je été jaloux ou envieux?
Ai-je pratiqué ou essayé de pratiquer un avortement ou conseillé à quelqu’un de le faire
Ai-je, d’une manière ou d’une autre, mutilé mon corps sans nécessité?
Ai-je eu des pensées de suicide ou des tentatives?
Me suis-je enivré ? Ai-je pris des drogues interdites?
Ai-je trop mangé ou est-ce que je néglige de me nourrir convenablement? (c’est à dire avec des aliments sains)
Ai-je manqué à la correction fraternelle?
Ai-je nuit à l’âme de quelqu’un, surtout aux enfants en scandalisant par le mauvais exemple?
Ai-je nuit à moi-même en exposant mon âme aux tentations volontairement et sans nécessité. (par exemple: mauvaises émissions, mauvaises chansons, plages, etc.)?

Sixième et Neuvième Commandement:

Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne désireras pas la femme de ton prochain.

Ai-je refusé à mon conjoint, à ma conjointe, les droits du mariage?
Ai-je pratiqué le contrôle des naissances (pilules, appareils, retrait)?
Ai-je abusé des droits du mariage de quelque autre manière?
Ai-je commis l’adultère ou la fornication ( pratiques sexuelles prémaritales)?
Ai-je commis un péché contre nature dans le domaine de la pureté (homosexualité ou lesbianisme en pensée, en parole ou en action )?
Ai-je touché ou embrassé quelqu’un de manière impure?
Me suis-je engagé dans des baisers prolongés et passionnés en dehors du mariage ?
Me suis-je engagé dans des affections désordonnées?
Ai-je pratiqué l’impureté solitairement ( masturbation )?
Ai-je entretenu des pensées impures et m’y suis-je complu?
Me suis-je laissé aller à des désirs sensuels pour quelqu’un ou ai-je volontairement désiré voir ou faire quelque chose d’impur?
Me suis-je laissé aller volontairement à quelque plaisir sexuel complet ou incomplet en dehors du mariage?
Ai-je été occasion de péché pour d’autres en portant des vêtements immodestes, trop serrés ou provocants de toute autre manière?
Ai-je agi pour provoquer ou occasionner chez les autres des pensées ou des désirs impurs délibérément ou par légèreté?
Ai-je fait des lectures indécentes ou regardé de mauvais film?
Ai-je regardé des films et des émissions érotiques ou la pornographie par internet ou permis à des enfants de le faire?
Ai-je prononcé des paroles ou raconté des histoires indécentes?
Ai-je écouté volontairement de telles histoires?
Me suis-je vanté de mes péchés ou complu dans les péchés du passé?
Me suis-je trouvé en compagnie impudique?
Ai-je consenti à des regards impudiques?
Ai-je négligé de contrôler mon imagination?
Ai-je prié tout de suite pour bannir de si mauvaises pensées et tentations?
Ai-je évité la paresse, la gourmandise, l’oisiveté et les occasions d’impureté?
Ai-je pris part à des danses immodestes et à des spectacles indécents?
Suis-je resté sans nécessité seul en compagnie de quelqu’un du sexe opposé en dehors du mariage?

Nota bene: Ne pas craindre de dire au prêtre tout péché d’impureté que vous avez pu commettre. Ne pas cacher ou essayer de déguiser de tels péchés. Le prêtre est là pour vous aider et vous pardonner. Rien de ce que vous dites ne le choquera, donc ne craignez pas, quelque puisse être votre honte.

Septième et Dixième Commandement:

Tu ne voleras pas. Tu ne convoitera pas les biens du prochains.

Ai-je volé quelque chose? Quoi ou combien?
Ai-je endommagé le bien des autres?
Ai-je par négligence abîmé le bien des autres?
Ai-je été négligent dans la gestion de l’argent et des biens d’autrui?
Ai-je triché ou fraudé?
Ai-je participé excessivement à des jeux d’argent?
Ai-je refusé ou négligé de payer mes dettes?
Ai-je acquis un bien notoirement volé?
Ai-je omis de rendre des objets prêtés?
Ai-je trompé mon employeur sur ma journée de travail?
Ai-je triché sur les salaires de mes employés?
Ai-je refusé ou négligé d’aider quelqu’un en urgente nécessité?
Ai-je omis de restituer en cas de vol, de tricherie ou de fraude?
Ai-je envié à un autre ce qu’il avait?
Ai-je été jaloux du bien d’autrui?
Ai-je été avare?
Ai-je été cupide et avare, accordant trop d’importance aux biens matériels et au confort? Mon cœur est-il porté vers les possessions terrestres ou les vrais trésors du Ciel ?

Huitième Commandement:

Tu ne porteras pas de faux témoignage envers ton prochain.

Ai-je menti à propos de quelqu’un?
Mes mensonges ont-ils causé un tort matériel ou spirituel?
Ai-je porté des jugements téméraires (c’est à dire cru fermement, sans preuve évidente à la culpabilité de quelqu’un dans un crime ou une faute morale?
Ai-je nui à la bonne réputation de quelqu’un en révélant des fautes vraies mais cachées (délation )?
Ai-je révélé les péchés d’autrui?
Ai-je été coupable de cafardage (c’est à dire d’avoir rapporté quelque chose de défavorable dit par quelqu’un à propos d’un autre de manière à créer l’inimitié entre eux)?
Ai-je encouragé ou prêté l’oreille à la diffusion du scandale concernant mon prochain?
Ai-je prêté de faux serments ou signé de faux documents?
Suis-je critique, négatif ou peu charitable dans ma conversation?
Ai-je flatté les autres?

Les Sept Péchés Capitaux et les Vertus opposées.

Orgueil..............................................Humilité
Avarice............................................Libéralité
Luxure.............................................Chasteté
Colère...............................................Douceur
Gourmandise....................................Tempérance
Jalousie...........................................Amour fraternel
Paresse............................................Effort

Cinq effets de l’Orgueil

La vaine gloiren a. Vantardise b. Dissimulation/Duplicité
Ambition
Mépris des autres
Colère / Vengeance / Ressentiment
Entêtement / Obstination

Neuf manières d’être instrument de péché pour d’autres.

A. Ai-je sciemment été cause de péché ?
B. Ai-je coopéré au péché des autres ?

Le conseil
Le commandement
Le consentement
La provocation
La louange ou la flatterie
La dissimulation
La participation
Le silence
La défense du mal accompli.

Les Quatre Péchés qui crient vengeance au Ciel.

Le meurtre volontaire
La Sodomie ou le Lesbianisme
L’oppression des pauvres
La fraude sur le juste salaire du travailleur.

Les Six Commandements de l’Eglise.

Ai-je entendu la Messe le dimanche et les fêtes d’obligation?
Ai-je pratiqué le jeûne et l’abstinence les jours désignés et ai-je observé le jeûne eucharistique?
Me suis-je confessé au moins une fois l’an?
Ai-je reçu la Sainte Eucharistie au temps de Pâques?
Ai-je contribué au soutien de l’Eglise dans la mesure où je le dois?
Ai-je observé les lois de l’Eglise concernant le mariage (c’est à dire le mariage sans présence d’un prêtre ou mariage avec un parent ou non-catholique)?

Les Cinq Blasphèmes contre le Cœur Immaculé de Marie.

Ai-je blasphémé contre l’Immaculée Conception?
Ai-je blasphémé contre la Virginité Perpétuelle de Marie?
Ai-je blasphémé contre la Divine Maternité de Notre Dame ? Ai-je manqué à reconnaître Notre Dame comme Mère de tous les hommes?
Ai-je cherché officiellement à semer dans les cœurs des enfants l’indifférence ou le mépris, ou même la haine de ce Cœur Immaculé?
L’ai-je outragée directement dans Ses Saintes Images?

Finalement:

Ai-je reçu la Sainte Communion en état de péché mortel? (Sacrilège)

Examen des péchés véniels d’après St Antoine-Marie Claret.

L’âme devrait éviter tous les péchés véniels, spécialement ceux qui ouvrent la voie du péché mortel. Ce n’est pas assez , mon âme, de prendre la ferme résolution de souffrir la mort plutôt que de commettre un péché mortel. Il est nécessaire de former une résolution semblable par rapport au péché véniel. Celui qui ne trouve pas en lui-même cette volonté ne peut trouver la sécurité. Rien ne peut nous donner une certaine sécurité du salut éternel comme une vigilance incessante pour éviter même le moindre péché véniel et un sérieux remarquable en tous points touchant toutes les pratiques de la vie spirituelle - sérieux dans la prière et les rapports avec Dieu, sérieux dans la mortification et le renoncement, sérieux dans l’humilité et l’acceptation du mépris, sérieux dans l’obéissance et le renoncement à sa volonté propre, sérieux dans l’amour de Dieu et du prochain . Celui qui veut atteindre ce sérieux et le garder, doit nécessairement prendre la résolution d’éviter toujours spécialement les péchés véniels

suivants:

Le péché d’admettre en son cœur tout soupçon non fondé, tout jugement injuste contre le prochain.
Le péché d’entrer en conversation sur les défauts d’autrui et de manquer à la charité de toute autre manière même légèrement.
Le péché d’omettre, par paresse, nos pratiques spirituelles ou de les accomplir avec négligence volontaire.
Le péché d’avoir une affection désordonnée pour quelqu’un.
Le péché d’avoir une vaine estime de soi-même ou une vaine satisfaction dans ce qui nous concerne
Le péché de recevoir le Saint Sacrement de manière insouciante, avec des distractions et autres irrévérences et sans préparation sérieuse.
Impatiences, ressentiment, tout manquement à accepter des déceptions comme venant de la Main de Dieu ; car cela met obstacle à la voie des décrets et dispositions de la Divine Providence par rapport à nous-mêmes.
Le péché de se donner occasion de ternir même de loin l’éclat immaculé de la sainte pureté.
La faute de cacher volontairement à ceux qui devraient les connaître, les mauvaises inclinations, les faiblesses et les mortifications, en cherchant à poursuivre la route de la vertu, non sous la direction de l’obéissance, mais en se laissant guider par ses propres caprices.

Nota bene: Ceci s’entend de circonstances où nous pourrions avoir une direction qui mérite d’être recherchée, mais nous préférons suivre nos faibles lumières personnelles).

Prière pour une bonne confession

O mon Dieu, par mes péchés détestables, j’ai crucifié de nouveau Votre Divin Fils et L’ai tourné en dérision. A cause de cela, j’ai mérité Votre Colère et me suis rendu digne des feux de l’Enfer. Combien aussi j’ai été ingrat envers Vous, mon Père Céleste, qui m’avez tiré du néant, m’avez racheté par le Précieux Sang de Votre Fils et m’avez sanctifié par Vos Saints Sacrements et le Saint Esprit. Mais dans Votre Miséricorde, vous m’avez réservé cette confession. Recevez –moi de nouveau comme Votre fils prodigue et accordez-moi de bien me confesser pour que je puisse recommencer à Vous aimer de tout mon cœur et de toute mon âme et par conséquent garder vos commandements et souffrir patiemment toute expiation temporelle qui reste à accomplir. J’espère obtenir de Votre bonté et puissance, la vie éternelle au Paradis. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

Note Finale

N’oubliez pas de confesser vos péchés avec regret surnaturel en même temps que ferme résolution de ne plus retomber dans le péché et d’éviter les occasions prochaines de péché. Demandez à votre Confesseur de vous aider en toute difficulté qui entraverait une bonne confession. Accomplissez promptement votre pénitence.

Acte de Contrition

O mon Dieu, je regrette du fond du cœur de vous avoir offensé. Et je déteste tous mes péchés, parce que je redoute la perte du Ciel et les peines de l’Enfer, mais surtout parce que mes péchés Vous offensent, mon Dieu, qui êtes toute bonté et qui méritez tout mon amour. Je prends la ferme résolution, avec le secours de Votre Grâce, de confesser mes péchés, de faire pénitence et d’amender ma vie. Amen.


EXAMEN DE CONSCIENCE POUR ADULTES

Résumé: Il faut rechercher au moins tous les péchés mortels dont on se souvient et qui n’ont pas encore été confessés dans une bonne confession et à un prêtre ayant les pouvoirs pour absoudre. Un péché est mortel s’il y a : gravité de matière, pleine connaissance et plein consentement. Indiquer, dans la mesure du possible, leur espèce et leur nombre (même pour les désirs). Pour cela on demande à Dieu la grâce de bien connaître ses fautes et on s’examine sur les Dix Commandements et les préceptes de l’Église, sur les péchés capitaux et les devoirs de notre état. Il faudra penser à accuser également les péchés qui ont pu être commis par omission. N.B.: La confession est sacrilège lorsqu’on a volontairement caché des fautes mortelles. COMMANDEMENTS DE DIEU l er Commandement : « Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout. » Dieu est-il au centre de ma vie ? Est-il bien pour moi un Père à l’amour duquel je réponds par un amour total et une généreuse obéissance ? Jésus est-il vraiment mon Maître et mon modèle, celui dont je vis par la foi et les sacrements ? Manquements par omission ou négligence dans les prières (matin, soir, dans les tentations) et la réception des sacrements. Tiédeur. Respect humain pour manifester sa foi. Parole ou acte contre la religion. Adhésion à des mouvements incompatibles avec la foi catholique. Superstitions, spiritisme. Avoir tenté Dieu. Péchés contre la foi : refus d’adhérer à une ou plusieurs vérités révélées. Doutes volontaires. Négligeance dans sa sa propre formation religieuse. Lectures, émissions et spectacles portant atteinte à la foi ou à la morale. Péchés contre l’espérance : manque de confiance en la bonté et la providence de Dieu. Découragement, désespoir. Compter sur ses seules forces. Prétexter de la bonté de Dieu pour pécher. Ne pas désirer le ciel. Péchés contre la charité : indifférence par rapport à Dieu ; absence de prière et de pratique religieuse. Sacrilèges en profanant les choses saintes, en particulier confessions (incomplètes volontairement) et communions sacrilèges (reçues en état de péché mortel). Envers le prochain : refus de voir Dieu dans nos frères; haines, mépris, moqueries ; refus d’assister son prohain dans les graves nécessités. 2e Commandement : « Tu ne prononceras le nom de Dieu qu’avec respect. » Transgresser les serments et vœux faits en son nom. Associer son nom à des serments faux ou inutiles. Blasphémer son nom, celui de la Vierge ou des saints. Prononcer des imprécations contre soi ou contre autrui. 3e Commandement : « Tu sanctifieras le jour du Seigneur. » Avoir manqué à la sainte Messe par sa faute, y être arrivé en retard. Avoir fait ou fait faire “des travaux et des occupations qui empêchent le culte dû à Dieu, la joie propre au jour du Seigneur, ou la détente convenable de l’esprit et du corps” (can.1247). Avoir été à des amusements ou réunions dangereuses pour la foi ou les mœurs. 4e Commandement : « Tu honoreras ton père et ta mère. » Enfants de tous âges : Manque d’amour, de respect, d’obéissance (dans les limites de leur autorité), de reconnaissance et d’assistance (matérielle, spirituelle) aux parents. Parents : ne pas témoigner de l’affection à tous ses enfants ; ne pas leur donner l’exemple d’une vie vertueuse et chrétienne. Envers ceux encore sous leur dépendance : Association Notre Dame de Chrétienté manquements dans leur formation humaine et chrétienne (instruction religieuse, choix de l’école); et dans ses devoirs de surveillance, de conseil et de corrections nécessaires. Tous : disputes d’intérêt en famille. Manquements dans l’accomplissement du travail dans le respect dû à l’autorité (dans le métier, la vie collective) ou dans les responsabilités des dirigeants (conditions de travail honnêtes, juste salaire, respect vis-à-vis des employés). Insoumission aux lois civiles justes (impôts, service militaire, devoir civique). 5e Commandement : « Tu ne tueras point. » Meurtre, tentative de suicide, imprudence exposant à tuer ou blesser son prochain (sport à risque, transgression grave et volontaire du code de la route, conduite en état d’ivresse). Colères, disputes, vengeances, refus de pardon, rancunes, envie, jalousie, drogue. Excès dans les boissons, gourmandise. Attitude insultante et scandaleuse. Participation (par action ou par omission), à la stérilisation, à l’avortement, à l’euthanasie, au suicide. Incitation à la violence, à la lutte des classes. Haine raciale ou ethnique. 6e et 9e Commandements : « Tu ne commettras pas d’impureté. Tu n’auras pas le désir impur volontaire. » Pensées, désirs et actes commis seul ou avec d’autres contre la pureté. Conversations et chansons déshonnêtes. Lectures, spectacles (TV, films,...), fréquentation de lieux exposant à l’impureté. Responsabilité dans le péché d’autrui (danse, mode et attitude provocantes). Personnes mariées : Limitation de l’usage du mariage aux jours inféconds sans cause sérieuse. Moyens contraceptifs, ponctuels ou permanents. Refus des droits du conjoint. Adultère (pensées, désirs, actions). Infidélité affective. Liaison extra-matrimoniale. Divorce. “Remariage”. Fiancés : Manifestations de tendresse excessivement sensuelles. Relations pré matrimoniales. Cohabitation. 7e et 10e Commandements : « Tu ne voleras pas. Tu ne désireras pas injustement le bien des autres. » Participation direct ou indirect à des vols, fraudes, injustices. Dettes impayées. Non restitution. Recel d’objets volés. Tort causé dans les ventes, contrats, transactions. Tricheries. Fraudes. Pots de vin. Non-respect des lois sociales justes sur le travail, les assurances... Travail bâclé ; perte de temps. Dépenses excessives, par luxe, vanité, etc. Gaspillage. 8e Commandement : « Tu ne mentiras point. » Mensonges. Faux témoignage. Accusations injustes. Jugements téméraires. Calomnies (personnes ou institutions). Secrets violés. Médisances, ragots. Refus de réparer ou de rectifier COMMANDEMENTS DE L’ÉGLISE 1. Tu sanctifieras les dimanches et fêtes d’obligation (en France : Noël, Pâques, Ascension, La Pentecôte, Assomption, Toussaint) : par l’assistance à la messe et l’abstention d’activités contraires à la sanctification du jour du Seigneur (voir 3e commandement de Dieu). 2. Tu te confesseras au moins une fois l’an. 3. Tu communieras chaque année au Temps pascal (de Pâques à la Pentecôte). 4. Tu jeûneras ou feras abstinence les jours fixés. Jeûne et abstinence: Mercredi des Cendres et Vendredi Saint ; abstinence : tous les vendredis de l’année (les vendredis autres que ceux du Carême, on peut remplacer l’abstinence par une autre pénitence). 5. Tu contribueras selon tes moyens aux dépenses de l’Eglise. Association Notre Dame de Chrétienté DEVOIRS D’ÉTAT 1. Devoirs de chrétien : effort pour tendre à la perfection de la charité ; témoignage de cohérence entre la foi et les œuvres ; fidélité à la vocation reçue de Dieu ; dimension apostolique de sa vie ; approfondissement de sa foi ; aide à l’Eglise ; respect et obéissance à la hiérarchie dans ce qui dépend de son autorité. 2. Devoirs dans la famille : fidélité et don de soi dans le mariage ; générosité dans la procréation et l’éducation des enfants ; amour et entraide ; affection et assistance aux ascendants. 3. Devoirs dans la profession application au travail ; sens de la justice dans les rapports professionnels, dans les contrats. 4. Devoirs dans la cité : participation à la vie de la cité, devoir électoral ; respect des lois justes ; effort pour faire changer les lois injustes (avortement, ...) ; solidarité avec les plus démunis. MAÎTRISE DE SON TEMPÉRAMENT Il faut soumettre à la raison et à la loi de Dieu les passions déréglées par le péché originel et nos propres péchés. On distingue sept tendances qui nous inclinent au mal : - l’orgueil : amour désordonné de soi-même qui engendre l’ambition, la présomption, la vaine gloire, les attitudes hautaines, les vanités mondaines. - l’avarice : attachement désordonné aux richesses qui engendre l’injustice, l’endurcissement du cœur, le défaut de générosité pour faire l’aumône, l’aveuglement de l’esprit. - la luxure : vice contraire, voir 6e et 9e commandements. - L’envie : nous attriste à la vue des qualités ou des succès d’autrui ; engendre la calomnie, la jalousie, les discordes, les actions portant tort à autrui. - la gourmandise : excès dans le manger et le boire (alcoolisme) qui met en danger notre santé et nous fait perdre la possession de nous-mêmes. - la colère : fait perdre le contrôle de soi-même et porte aux injures, querelles, coups... - la paresse : incline à fuir l’effort dans le travail, l’accomplissement des devoirs. Association Notre Dame de Chrétienté

Mit freundlichen Grüssen

Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely
Saludos cordiales
בברכה, בכבוד רב
С уважение
ขอแสดงความนับถือ
你的真诚的
المخلص

Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

Mobilisation générale: épargnes, retraites... volées légalement ! Comme à Chypre et en Grèce... Arnaque de la création monétaire du néant, ex nihilo... Grâce à monnaie-pleine, on peut rédiger ensemble un projet de loi d'application ou un contre-projet et reprendre ainsi toutes les meilleures solutions, BNS, RBI, monnaie, crédits, etc...

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Thème pour l'année 2016: Donner à chacun ce qui lui est dû par un dividende social à tous!
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Invitations 2017
In English
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/free-invitations-every-year.html

en français:
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/10/invitations-gratuites-chaque-annee.html

Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely

Nouvelle adresse: 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

Mobilisation générale: épargnes, retraites... volées légalement !

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Donner à chaque souverain, le peuple est le souverain en Suisse, sa part des créations monétaires volées actuellement par les banques commerciales. La banque nationale suisse doit devenir une coopérative, et pas une société anonyme, qui distribue à chacun et chacune ce qui lui est dû par un dividende social à tous dès la conception ! Voter oui à l'initiative monnaies pleines, monnaies au pluriel qui respectent notamment les wirs, voir www.wir.ch
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Articles les plus consultés